AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Gregory A. Monroe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gregory A. Monroe

Gregory A. Monroe

+ Arrivé(e) le : 10/05/2014
+ Messages : 33
+ Pseudo : Doc
+ Avatar : Matt Smith
+ Crédit(s) : Tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 11:34


crédits :tumblr.
MONROE Gregory Allan
Trust me, I am a doctor !

PRÉNOMS : Gregory Allan + NOM DE FAMILLE : Monroe + ÂGE : 30 ans + ORIGINES : Anglo-américaines + ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : Ancien médecin pour l'armée, a ouvert un cabinet lorsqu'il est revenu + STATUT CIVIL: Célibataire + QUALITÉS/DEFAUTS : Intelligent + Séducteur + Dépressif chronique + Lunatique + Impulsif + Dangereusement changeant AVATAR : Matt Smith + GROUPE : What doesn't kill us


Caught in the storm
Nous demandons un minimum de 5 lignes pour les réponses aux questions. N'hésitez pas à développer vos réponses pour que lui puisse vraiment comprendre le comportement de votre personnage face au dôme)
+ Qu'est-ce que l'arrivée du dôme a changé dans ta vie ?Principalement le boulot, les gens venaient me voir plus souvent, on pouvait pas calmer les épidémies qui pouvaient se manifester dans la ville juste après l'apparition du dôme. J'étais complètement débordé. Bien sur il y a aussi eu un aspect psychologique de la chose. On ne peut pas rester totalement indifférent face à un événement pareil. Je me suis tout de suite posé des question sur qui l'avait mit là et pourquoi. Mais à force de cogiter j'ai fini par me poser des questions plus utiles comme par exemple combien de dioxygène pouvait-on consommer avant d'en manquer. Mais apparemment il n'y avait pas besoin de s'inquiéter de ça.
+ Quels sont pour toi les points positifs de ce dôme ? Et les points négatifs?Ce dôme pourrait bien nous permettre de renouer avec des aspects de la vie oubliés, après lesquels, j'en avais strictement aucune idée. Difficile de trouver des point positifs à l'arrivée d'un dôme qui nous coupe de toute civilisation et duquel il est impossible de sortir. Le manque de nourriture va finir par se faire ressentir ainsi que la chaleur insupportable qui finira par nous affaiblir et libérer des éléments chimiques nocifs, donc rien de bon.
+ Comment imagines-tu ton avenir dans cette ville ? Je n'imagine qu'un avenir très proche dans lequel il n'y aura plus de nourriture et où la survie dépendra du plus fort. Je sais bien que les émeutes vont se multiplier et que d'ici peu de temps il y aura des gangs à la tête de la ville. Et à ce moment là, il faudra faire en sorte de s'isoler pour survivre, si on pourra encore survivre.
+ Quels sont tes petites manies, tes habitudes ou tes tics? On veut tout savoir.Premièrement, je suis brillant mais j'évite de le montrer. Mes "amis" du lycée m'ont bien fait comprendre, implicitement, que l'intelligence ne servait à rien dans ce monde. Deuxièmement, ma sœur est pour moi ce qu'il y a de plus cher au monde, alors pas touche ! Troisièmement, je suis dans un état plutôt dépressif depuis que je suis revenu d'Afghanistan il y a un an. Les problèmes de santé de mon père n'ont rien arrangé. Quatrièmement, j'adore l'action, je ne vis pas sans un brin d'excitation. Cinquièmement, je suis ultra séducteur. Je ne peux pas m'empêcher de draguer une fille que j'aurais trouvé dans un bar. Sixièmement, je suis un peu lunatique, on ne peux jamais savoir dans quel état je suis quand on me trouve et je change extrêmement vite d'humeur. Septièmement, je prend à Coeur mon travail, c'est pour ça que je n'ai vécu qu'une seule relation sérieuse dans la vie. Huitièmement, j'ai caractère pour le moins machiste, alors ne vous étonnez pas si j'ai une réponse déplacée quant à une de vos remarques mesdames. Neuvièmement, j'ai une blessure à la jambe droite, il m'est parfois difficile de marcher et je boîte assez souvent. Dixièmement, j'ai un caractère assez libre et autoritaire, j'ai horreur que quelqu'un que je considère de moins compétent que moi ne me donne des ordres.

Wreck of the day
"Everybody Has a family"


Né d'un père Anglais et d'une mère américaine, je nais un beau jour de printemps de l'année 1983. Ce jours là, ma mère avait faillit être seul lors de l'accouchement, mon père ayant été prévenu bien tard. Il est arrivé à la fin de l'accouchement et faillit s'évanouir lorsqu'il dut couper le cordon ombilical. Ma mère me racontait toujours ce jour comme étant un drôle de jour. Ah ma mère l'exemple même de la joie de vivre. La plupart du temps, s'il nous arrivait de faire des bêtise (pour ne pas être grossier), elle ne nous grondait pas et nous expliquait en quoi c'était mal de faire ce que l'on avait fait. Du moins lorsqu'elle était là. Ma mère était très patiente malgré tout ce que j'avais pu faire lorsque j'étais enfant et même adolescent. Je me souviens, alors que je j'étais âgé que de sept ans, j'avais voulu laver mon linge seul. J'avais mis mes vêtements dans la machine et j'avais appuyer sur tous les boutons avec tellement de "délicatesse" que j'avais fait s'emballer la machine dont les circuits s'étais débranchés et j'ouvris alors le lave-linge afin de prendre mes vêtements "propres". Mon père qui venait d'entre dans la cuisine me cria dessus comme jamais il ne l'avait fait et me somma de filer dans ma chambre. Ma mère monta quelques minutes plus tard pour m'expliquer ce que j'avais fait de mal de la manière la plus douce possible. Mon père lui, a toujours critiqué ses méthodes. Ah mon père. Il était un homme anxieux et irascible, mais pas non plus un monstre. Il savait être juste. Mais il était toujours très prit par son travail et a eu à peine eu le temps de couper mon cordon ombilical et est arrivé une bonne heure après la naissance de ma sœur. Le fait qu'il soit si prit par son travail et que ma mère soit souvent en tournée m'avait complètement désintéresser des travaux de services à l'époque et je ne me voyais que faire un métier dans les sciences très fermées aux autres individus comme la physique, les maths, ou un métier un peu plus intéressant comme l'archéologie. Je me souviens que cette dernière lubie m'était venue avec ma sœur alors que l'on regardait Indiana Jones. Je devais avoir dix ans. Ah ma sœur. De toute les choses qu'il y a au monde, ma sœur a sans doutes toujours été celle qui m'était le plus chère. Elle avait toujours été la pour moi, lorsque je me sentais seul où que ça allait mal. En échange, je l'avais toujours protégée des agressions extérieures. Il y avait toujours eu cet espèce de traité entre nous. Je ne dis pas qu'il n'y a jamais eu de bagarres, il y en a toujours entre membres de la même fratrie. Mais il y avais toujours cet espèce de traité que seul les frères et sœurs savent avoir.


"Everybody has been child"

Enfant, j'ai été placé comme tous les autres gamins à la maternelle. Je restais souvent dans mon coin loin des autres on me disait. Cependant je ne m'en souviens pas trop. Un jour, bien entendu, j'ai du aller voir un psychologue, pour comprendre ce qu'il n'allait pas. Il me fit passer des tests, et en convenus que j'étais bien plus intelligent que la moyenne. Mes parents voulurent très vite me placer dans une classe spécialisée, mais le psychologue leur déconseilla. Il me laissèrent alors dans la classe où j'étais. Je savais parler à onze mois, lire à vingt et écrire à vingt-cinq mois. J'étais extrêmement précoce pour mon âge. Mais ma tendance à toujours m'éloigner des autres même en classe spécialisée (car mes parents m'y ont tous de même placé deux semaines) m'a handicapé toute mon enfance dans mes rapports avec les autres. Tout mon primaire, mes notes étaient toujours très hautes à la satisfaction de mes parents et de mes professeurs. Mais à la cours de récréation, je me faisais toujours embêter, à la limite de me faire frapper. Étant très calme lorsque j'étais enfant, je me retenais souvent face au moquerie des autres. Cependant un jours, un enfant pour le peu enveloppé, qui venait tous le temps me casser les pieds est venu près de moi et à commencé à me toucher l'épaule du bout de son doigt en me demandant ce que ça faisait. Je ne faisais rien jusqu'à ce qu'il n'appuie un peu trop fort et que j'ai mal. Là j'explosa. Je me rua littéralement sur lui donnant des coups jusqu'à ce qu'il saigne du nez. Tous les enfants se mirent autour de nous, regardant le spectacle avec entrain et excitation. Très vite, un des professeur présent nous sépara et nous monta chez le directeur. Le directeur, lui, n'avait pas été aussi énervé et menaçant que notre propre instituteur. Il appela nos parents d'une manière très calme. Ma mère étant à la maison, c'est elle qui vint me chercher. En attendant, le directeur nous demanda ce qu'il s'était passé avant de demander au professeur ce qu'il avait vu. Quand ma mère arriva, elle n'avait pas l'air si gentille et bienveillante que d'habitude et avait l'air même un peu dégoutée par ce que j'avais fait. Le directeur lui expliqua la situation. Elle l'écouta, lui dit qu'elle allait en discuter avec mon père et me raccompagna à la maison sans dire un mot. Arrivés à la maison, elle vérifia qu'il n'y ait personne et commença à me hurler dessus me demandant ce qu'il m'avait prit. Je lui dit que ça faisait des semaines, voire des mois qu'il m'embêtait. Elle me répondit que j'aurais du lui en parler et qu'elle aurait parlé à ses parents. Elle me dit alors de filer dans ma chambre et que j'étais consigné jusqu'au lendemain. Le lendemain, lorsque j'arrivai en cours, tous le monde me regardait différemment. De victime de tous le monde, j'étais devenu le roi de la récré en un jour seulement. Très vite des enfants déjà peu fréquentables commencèrent à nouer des liens avec moi. Cette réputation de boxeur à qui il fallait pas chercher des noises, me colla jusqu'au lycée vu que je suis resté toute mon enfance à Fort Bliss.


"Everybody can makes errors"

Après mon entrée au collège, mes notes ont fortement chuté. De dix-neuf de moyenne, j'avais vite fait de passer à treize et demis, grâce à mes "nouveaux amis". Mes fréquentations devinrent de pire en pire et très vite, je commençais à jouer les casse-cou, à faire tous genre de choses idiotes pour plaire à la galerie. Bien que ma scolarité laissait à désirer, du côté de ma famille, ça n'allait pas si bien non plus. Notre mère étant souvent en tournée on la voyait rarement. Notre père, absorbé par son travail, ne s'occupait pas tant de nous que ça, nous étions donc élevés par une nourrice. Cependant, deux été de suite, j'avais été en tournée avec ma mère. Elle m'avait tout appris et même à jouer de la guitare. En trois ans j'en jouais d'ailleurs déjà très bien. J'étais doué. Mais ma soif d'apprendre m'a contraint quelques temps plus tard à apprendre le piano. Un de ces deux étés, ma sœur nous a accompagnés. Ce fut le plus bel été de ma vie. Un troisième été deux bonnes années après, nos parents avaient fait comme un échange : au début de l'été, ma sœur allait en tournée avec ma mère, puis quand elle passerait par Fort Bliss, ce serait à mon tour d'aller en tournée avec elle. J'avais bien aimé apprendre avec mon père mais préfèrerais de loin aller en tournée avec ma mère. Ma sœur, elle, préfèrerait rester avec mon père au garage. Je n'avais jamais comprit pourquoi. Cependant tout été avait une fin et il fallait reprendre les cours. Et chaque année était pire. En 3eme, j'avais cassé le pare-brise d'une voiture sous la pression de mes "potes". En Seconde, j'avais volé les pneus d'une voiture pour les revendre toujours sous influence de ces "amis". En première, j'avais fait une soirée tellement mémorable, que je suis rentré chez moi complètement ivre. La même année j'ai cassé la gueule à un mec qui avait fait du mal à ma sœur. Et la lister est longue. Mais le pire, c'était sans doutes en terminale. Cette année là, après avoir prit la décision de m'engager dans l'armée après être passé par pompier ou secouriste. Je voulais partir avec mon ami qui avait accepté et qui au dernier moment s'était désisté. Cependant, un soir où nous étions sortis, nous nous retrouvâmes ivres. Sous l'influence de l'alcool, nous avions décidé de voler une voiture. Je pris alors le volant et démarra. Cependant, le taux d'alcoolémie était tellement élevé, que je zigzaguais littéralement sur la route. Les flics ne mirent pas longtemps à nous repérer et je fonça alors dans un terrain vague non loin de chez moi. Je m'arrêta derrière une dune de sable avant que les flics ne se pointent. Je passa le passage secret que ma sœur et moi avions inventé et me retrouva qu'à quelques mètres de mon jardin. Une fois dans mon jardin, j'appelais ma sœur pour qu'elle viennent à la fenêtre.elle vint alors à la fenêtre et me demanda :

"Vous êtes bourrés?
-Oui mais chuuuuuuut! La voituure est garée juste à côté!
-Quelle voiture?
-Celle qu'on a volé!
-Vous avez volé une voiture, s'exclama-t-elle !?
-Chuuuuuuuut! Viens nous ouvrir!
-c'est la dernière fois que je vous aide!
-Chuuuuuuuut!!!"
Elle vint donc ouvrir, mais le temps qu'elle descende, nous n'étions plus là. Ivres comme nous étions, il nous était impossible de rester en place. Les flics nous tombèrent dessus au coin de la rue et nous nous retrouvâmes au poste. Je dormis un peu en cellule après avoir vomis pendant une bonne heure. Puis mes esprit pour le peu retrouvés, je passa mon coup de fil. J'appela alors la maison. Il était à peu près quatre heures du matin.
"Allo?
-Allo, papa?
-Pourquoi tu m'appelles à ct'heure-ci ?
-Euh ... Faudrait que tu vienne payer la caution.
-Quoi !? Qu'est-ce que tu as fait encore !?
-Tu pourrait juste venir, on discutera de ça après ...
-Attends, toi mon bonhomme !!!"
Et il raccrocha. Il arriva quelques minutes plus tard et paya la caution . Il commença à crier sur nous deux, ramena mon pote chez lui et roula jusqu'à la maison. Une fois à la maison il me dit d'aller dans ma chambre et j'étais privé de tout jusqu'à nouvel ordre. Le lendemain, quand je me leva, j'eus une affreuse migraine. Je ne me souvenais plus de tout en totalité. Je descendis les escalier et avança jusqu'à la cuisine. Mon père m'y attendait avait un café à la main et un dossier sur la table. Il me regarder d'un regard froid et emplit de dégout. Il me lâcha alors d'un ton sec :
"Voilà les papiers pour l'armée, cette fois-ci, tu l'as bien mérité !"


"Everybody, sometimes needs help"

À cette époque là non seulement je ne faisais que faire des frayeurs à mes parents, mais en plus j'enchaînais les conquêtes féminines. Bien entendu, je ne restais pas plus de trois jours avec elles. Cependant j'étais tombé amoureux d'une fille qui était dans ma classe en Terminale. Moi qui à l'époque n'était pas du genre à tomber amoureux c'était un comble. Par plusieurs fois j'ai voulu me lancer et la séduire, mais à chaque fois je me ramassais grossièrement, soit parce que je faisais une bourde, soit parce qu'elle ne me calculait pas. Je l'aimais sincèrement, mais je savais très bien qu'elle me considérait comme le pire des bouffons qui prenait et jetait les filles comme bon lui semblait. Cependant j'essayais à tous prix de lui plaire, je n'abandonnais pas. Mais après l'histoire du vol de voiture, je n'osais plus m'approcher d'elle. D'ailleurs, pendants les trois mois qui précédèrent mon entrée à l'armée, je ne parlais plus à personne, et rares étaient les personnes qui me parlaient, soit trop dégoûtées, soit trop impressionnées, soit trop apeurées. Les seules personnes qui étaient venues me parler après ça étaient mes "amis" qui ne l'étaient déjà d'ailleurs plus à mes yeux vu que ce soir là, c'était eux qui m'avaient, avec mon pote, incité à faire ça. Le chef de la bande s'avança vers moi avec un énorme sourire alors que j'étais devant mon casier :
"Ouaaah, mec ! Je pensais pas que tu le ferait, tu m'impressionne !
-Lâches-moi Trevis !
-Hey ! J'te fais devenir une légende et c'est comme ça que tu me remercie?
-Fermes-là j'ai pas besoin que tu me rappelles pourquoi et à cause de qui je pars à l'armée dans trois mois !"
Je pris mes livres et passa en lui donnant un coup d'épaule sans le regarder. Il me rattrapa d'une main sur l'épaule et me dis :
"J'ai pas l'impression que tu sait pas à qui tu parles là.
- Moi j'ai pas l'impression que tu saches à qui tu parles là, me mis-je à crier ! Est-ce que tu sait qui je suis moi !? Je suis celui qui à tabasser des plus vieux que moi, des plus forts que moi, qui ais jamais eu froid aux yeux pour éclater des merdes dans ton genre !  Tu crois que tu mes fais peur ? Que tu as une quelconque importance pour moi ? Que le fait que je te pètes la gueule me face quoique ce soit ? Qui c'est de nous deux qui s'est retrouvé chez les flics complètement ivre après avoir volé une voiture et qui doit se casser à l'armée pour ça? Toi où moi? Tu vaux rien mec ! Et t'as même pas les couilles de l'admettre !"
Je m'éloigna alors un peu. Là, Trevis me dit une phrase qui m'énerva au plus haut point :
"En attendant tu l'as fait sous mon ordre!"
Je m'arrêta net. La rage qui bouillonnait en moi allait sortir d'une seconde à l'autre. Je laissa alors tomber mes livres au sol me dirigea vers lui avec un regard de tueur porté sur lui. Je le pris par le col le plaqua contre les casiers, si fort que le casier derrière se déforma sous le choc. Je le regarda alors droit dans les yeux et lui dit :
"Qu'est-ce que tu comprends pas dans j'en ais rien à foutre de ta petite gueule de petit caïd de mes deux ?"
Ses cinq petit caniches (comme je les appelais après-ens), se mirent tous ensemble pour nous séparer. Au final je le lâcha, repris mes livres au sol, et n'entendis plus parler d'eux. Pendant les trois mois suivants, je ne parlais plus à personne. Personne ne vint me parler. Seul ma sœur essaya de me réconforter un soir, mais cette fois ça ne m'avait pas beaucoup aidé. Cette fois j'étais incroyablement mal. Personne ne voulait plus de moi. Un jour je passa devant Stacy, la jeune fille que j'aimais, sans même faire attention, non parce que je ne l'aimais plus, mais parce que je savais que je n'avais strictement aucune chance avec elle. Elle cependant vit que j'avais changé. Rares sont les personnes qui remarquent ce genre de choses, mais elle l'avait remarqué, ce qui me rendit encore plus,amoureux d'elle. Quelques soirs plus tard, en sortant des cours, mon permis m'ayant été confisqué, j'attendais que mon père me ramène. Ma sœur, elle, avait fini depuis un moment et était donc déjà chez nous. Stacy venait de sortir. Plus personne n'était là. Je restais devant le lycée, elle allait à sa voiture. Elle me proposa alors de me ramener. Au même moment mon père arrivait. Je lui demandai si je pouvais revenir avec elle. Après un petit moment d'hésitation, il me dit oui, mais uniquement si je rentrais directement, j'avais donc 15 minutes pour rentrer. Je me tournais alors vers Stacy et lui dis que c'était bon. Mon père partit en vitesse et je monta dans la voiture de Stacy. On ne parla pas beaucoup. Arrivé devant chez moi, elle arrêta la voiture. Je la remercia et ouvrit la portière. Elle me retint d'un bras. Je regarda sa main puis la regarda elle.
"Pourquoi tu as fait tout ça?
-Quoi?
-Pourquoi tu as volé cette voiture, tabassé ces gens, pourquoi tu es si violent?
-Parce que, dis-je en refermant la portière ...
-Pourquoi? T'est loin d'être idiot, je l'ai remarqué ces dernières semaines, tu faisais l'idiot, mais en réalité tu es très intelligent, je l'ai ...
-Parce que elle ne me sert à rien. Je n'ai pas d'ambitions, de carrière particulière, j'avais des "amis" complètement idiot et la seule chose qui me plaisait réellement alors dans la vie c'est justement cette vie de débauche qui me faisait vivre des aventures palpitantes. Et là mon intelligence ne me servait à rien."
Elle mit sa main sur la mienne et me regarda avec un regard tendre. Elle prit alors un morceau de papier et un stylo et écrivit son numéro sur le morceau de papier. Elle me le mit dans la poche et me dit de l'appeler si j'avais envie. Je l'appela le soir même. Nous discutâmes jusqu'à très tard dans la nuit. Très vite nous devînmes assez proches et un soir, alors qu'il pleuvait, nous nous embrassâmes devant la porte de chez moi. Je l'aimais énormément et maintenant que je n'avais plus qu'elle, en dehors de ma famille, et je passais donc mon temps avec elle.  Cependant on savais très bien que ça ne durerait pas car d'ici quelques semaines je serais parti. Le jour de mon départ. Mon père, ma sœur et Stacy étaient là. Ma mère était en tournée à ce moment là. Je fis une dernière accolade à mon père. Je ne lui en voulais absolument pas. Je fis un énorme câlin à ma sœur adorée. Et enfin, je pris Stacy dans mes, bras pendant un moment. Quand je lâcha prise, tous deux étions en pleurs et je l'embrassa une dernière fois, car je lui avais dit de se trouver quelqu'un après mon départ afin qu'elle ne soit pas seule. Je monta dans le car, agita la main en direction des trois personnes présentes pour moi et sécha mes dernières larmes.


"Everybody begin in the life"


Complètement désemparé et désespéré, j'allais à l'armée. Peut être étais-ce ce que je voulais, mais pas dans ces conditions, j'aurais préféré avoir eu le choix. De plus je devais faire mes mois d'été en temps que nouvelle recrue. Sans amis, sans connaissances, sans personne. Les premières semaines étaient éprouvantes, mais je réussi à suivre. À la fin des deux mois d'été, je passa un test de QI pour l'armée avant de revenir deux semaines chez moi. Le temps que je passais chez moi fut assez froid et sans réellement de discutions. Mon père ne me parlait pas ou peu, et ma sœur ne voulais pas me contrarier car elle savait que le fait de revenir à la maison m'était désagréable, car ça me faisait penser à tout ce que j'avais perdu. Ma mère, elle, était encore en tournée et ne revenait que deux semaines après mon retour à l'armée. Le fait d'être à la maison m'affligeait et je ne sortis pas une seule fois en deux semaines. Le retour au camp me fut presque agréable par rapport à la première fois. De retour au camp, le commandant demanda à parler à toutes les nouvelles recrues individuellement. Quand ce fut à mon tour j'étais serein. J'entrai dans le bureau. Le commandant me dit de m'asseoir. Puis il commença à parler :
"Bien recrue Monroe. J'ai demandé à parler à toute les recrues, mais j'attendais de parler avec vous et quelques autres depuis le début des entretiens. Tous d'abord, pourquoi êtes-vous à l'armée?
-Pour défendre mon pays mon commandant !
-Non. Je vous demande dans quelles circonstances.
-Je devenais insupportable pour mon père mon commandant!
-Arrêtez de dire mon commandant à chaque fin de phrases. Revenons à nos moutons. Oui effectivement, j'ai lu ça : deux plaintes pour coups et blessures et une pour conduite en état d'ivresse et vol de voiture. Expliquez-moi ça.
-Je supposes que je m'ennuyais.
-Comment ça?
-Et bien je n'ai jamais réellement trouvé d'activités qui me stimulaient vraiment
-Ça explique donc votre casier et votre intelligence supérieure.
-Comment ça, demandais-je étonné?
-Votre QI a été évalué à 151."
Quoi? 151? Je n'en croyais pas mes oreilles. Mon QI avait été évalué à 151. Je savais que j'étais intelligent, mais à ce point là? Je ne le croyais pas. Il poursuivit :
" Je sais ce que vous ressentez. J'étais comme vous étant jeune. Intelligent, mais m'ennuyant je m'étais retrouvé à l'armée à cause d'erreurs de jeunesse. Quand j'entendis que mon QI était à 148, j'étais abasourdi. Bref, nous ne somme pas là pour parler de moi, mais de vous. Avec un QI tel, on ne peut pas vous caser parmi les soldats simples. Ce que l'on peut vous proposer, c'est : ingénieur, que ce soit en aéronautique, en armement où autres, pilote de chasse, ou médecin officier, vous avez l'embarras du choix!"
Je ne m'étais toujours pas remis de l'annonce qu'il avait fait juste avant. 151 de QI et tout ce que j'avais trouvé à faire c'est voler une voiture en étant ivre ... Ah oui., la question. Je ne savais pas quoi répondre. Pilote de chasse m'aurait bien plus, mais mes anciennes ambitions de secouriste ou de pompier étaient revenues à la surface. La médecine me trouvait le choix le meilleur. Je lui dit alors que la médecine me paraissait le mieux. Il me répondit que quelqu'un passerait me demander ainsi qu'aux autres dans mon cas dans trois semaines. Il me dit que je pouvais disposer et je m'en alla. Durant les trois semaines qui suivirent, j'étais impatient de dire c'était médecine qui m'intéressait le plus. Les trois semaines passèrent vite et après avoir fait connaître mon choix, il ne fallut qu'une semaine afin de commencer mes études. Il n'y avait pas d'alternance et j'étais dans mes études à temps plein. Cependant elles étaient considérées comme années de service. Là-bas j'y rencontra une jeune femme prénommée Judy. Elle avait le même âge que moi, et d'après ce que j'avais comprit de sa vie, elle avait fait des erreurs similaires aux miennes. Je me nous très vite d'amitié pour elle. Mais ne pouvant me résoudre à oublier Stacy, j'ai mis quatre ans à l'inviter à dîner pendant que nous serions en permission. Nous étions assez, proches et au final, nous restâmes ensemble 6 ans.


"Everybody has problems"


À l'époque, je finissais mes études de médecine pour l'armée, dans un hôpital de l'armée. Je sortais avec Judy depuis 3 ans. J'étais en permission avec Judy et j'avais décidé de la présenter à mes parents. Ma mère était là. Ma sœur, elle, était en 4eme année de médecine et apparemment elle s'en sortait bien. J'étais fier d'elle. Elle avait réussi, bien que ses études n'étaient pas finies. Mon père était plus mal en point que d'habitude. Il prenait de fréquents arrêts maladie.
Le soir de mon arrivée, je frappa à la porte. Je regarda Judy avec un regard enjoué. Ce fut ma mère qui m'ouvrir. J'étais content. Je n'avais pas vu ma mère depuis quatre ans . Je la pris dans mes bras et lui présenta Judy. Ma sœur était juste derrière et je lui fis un énorme câlin. Ça faisait depuis l'an dernier que je ne l'avais pas vue et elle et ma mère m'avaient énormément manquée. Puis ce fut au tour de mon père je lui fit une accolade avec précaution car il était encore malade. Je leur présenta Judy. Nous nous mîmes à table car la nuit tombait vite. Ma mère et mon père avaient fait le dîner ensemble. Nous parlâmes alors avec ma sœur qui voulait tout savoir. Elle avait l'air d'apprécier Judy . Mes parents arrivèrent alors avec le dîner et nous nous mîmes tous à discuter. Mes parents aussi avaient l'air d'aimer Judy. Après avoir bien dîner, nous allâmes tous nous coucher, Judy et moi étions fatiguer. Ma chambre convenait parfaitement. Après avoir fait un tour à la salle de bain, ma sœur m'arrêta sur la route de mon lit. Elle ne me laissa pas passer.
"On est plus gamins tu sait?
-Mais je suis contente que tu soit là !"
Elle me fit un câlin et je la serra à mon tour, moi aussi j'étais content de la voir. Elle me lâcha.
"Tu es heureux avec elle, reprit-elle?
-Bien sur que oui !
-Sois en sur, je ne veux pas que tu souffres !
-T'inquiètes pas vas! Aller bonne nuit sœurette
-Bonne nuit frérot !"
Nous allâmes nous coucher. Je rejoint Judy qui dormait déjà, fatiguée par le voyage. Je l'entoura de mes bras et m'endormis. Je ne me doutais pas que cette soirée était le début de la fin d'une ère. Après ces deux semaines de permission que j'ai beaucoup passé avec ma sœur et Judy, je repris les études. L'année suivante, Judy et moi étions médecins officier et pouvions exercer la médecine dans n'importe quels cas. Je me réengagea dans l'armée pour cinq ans avec Judy. Cependant nous rompîmes avec Judy deux avant la fin de l'engagement. Mais nous continuâmes à travailler ensemble.
L'année suivante, nous avons été envoyés en Afghanistan. Nous travaillions encore ensembles. Mais le camp où nous étions basés, était extrêmement mal placés stratégiquement parlant. Nous finîmes par subir une attaque djihadistes. Ils attaquèrent par tous les flancs. Nous dûmes nous mettre à couvert. Cependant, une jeune recrue qui s'était retrouvée là, s'était mal cachée. Judy étant avec moi voulu prendre l'initiative de le sauver. Elle m'embrassa une toute dernière fois et fonça vers la recrue. Je cria un "non" qui s'entendit de loin quand un, djihadiste qui passait par là l'abattu. Je sortis alors de ma cachète, tira sur le djihadiste qui tomba à terre et pris la recrue avec moi. Un nouveau djihadiste qui passait par là me tira dans la jambe. La recrue le tua alors à ma place, était trop occupé par ma douleur. Il m'aidait à me relever et nous allâmes nous cacher de nouveau. Il me couvrit pendant que j'essayais de faire un bandage à ma jambe avant de me faire emmener en urgence autre part. Une fois le bandage fait, j'aida la recrue. L'attaque terminée, nous attendîmes cinq minutes avant d'aller voir le corp de Judy. Elle avait une balle dans la crâne, morte sur le coup. Je la serra dans mes bras, pleurant. Quelques jours plus tard, il y eut l'enterrement. Ma famille était là pour me soutenir.
Comme si ça ne suffisait pas, mon père m'apprit qu'il avait un cancer en phase terminal et qu'il ne lui restait que huit mois à vivre. Je rompis le contrat avec l'armée avec l'intention d'en refaire un d'ici deux ans après être prêt. Je passa les huit derniers mois de mon père à ses côtés. J'avais ouvert un cabinet à Fort Bliss dans les cartiers Ouest de la  ville, dans la maison que j'avais achetée, grâce à mes revenus. J'étais là quand mon père rendit l'âme. Ma mère et ma sœur étaient bouleversées. Moi je ne ressentais plus rien. Pas que je ne l'aimais pas, au contraire, je n'aurais pas rêvé mieux comme père. Mais la dépression que j'avais fait à la suite de la mort de Judy me rendait triste et terne et le fait que de la tristesse venait se frotter à moi me rendait indifférent car j'étais tout le temps triste. Ma dépression, s'accentua à la suite de la mort de mon père. Je restais à Fort Bliss encore un an ou deux. Mais ce dôme est donc venu perturber mes plans. Déjà dépressif comme j'étais, ma dépression déjà chronique s'accentua. Le dôme était à seulement cent mètres de chez moi. Certaines maisons étaient en dehors. Ça n'arrangeait pas mon état. De plus j'étais énormément sollicité par mes patients et par l'hôpital. Je n'en peux déjà plus. Ma dépression bien que chronique était déjà forte, mais avec ces tensions liés à mon travail, je ne sais même plus où j'en suis et ça me fait peur.



PRÉNOM/PSEUDO : Le Doc, juste le Doc + AGE : Quasi 17 ans + COMMENT AS TU CONNU LE FORUM : Sur Facebook + FREQUENCE DE CONNEXION : 5/7 + INVENTE OU SCENARIO? : Scénario + TON DERNIER MOT : Matt Smith, the best !    
Code:
[b]NOM DE LA CÉLÉBRITÉ[/b] + prénom nom du personnage


Revenir en haut Aller en bas
Sophia J. Rosenberg

Sophia J. Rosenberg

Votre vieille libraire favorite
+ Arrivé(e) le : 26/12/2013
+ Messages : 242
+ Pseudo : Jwann
+ Avatar : Helen Mirren
+ Crédit(s) : //

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 12:00

Bienvenue !

Revenir en haut Aller en bas
Candace Rhodes

Candace Rhodes

+ Arrivé(e) le : 26/06/2013
+ Messages : 2611
+ Pseudo : LadyBerry/Caroline
+ Double compte : Caithleen
+ Avatar : Nina Dobrev
+ Crédit(s) : ©cranberry & tumblr & one republic

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: pouvoir m'afficher avec lui + sortir de ce dôme + voyager

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 14:35

Bienvenue  Gregory A. Monroe  3740778947 Gregory A. Monroe  3740778947 Gregory A. Monroe  3740778947 

_________________
the ones that love us never really leave us. I'll be the one, if you want me to. Anywhere, I would've followed you. Say something, I'm giving up on you. And I am feeling so small, it was over my head. I know nothing at all. And I will stumble and fall. i'm still learning to love, just starting to crawl. You're the one that I love and I'm saying goodbye.

Revenir en haut Aller en bas
Julian Winters

Julian Winters

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 21/03/2014
+ Messages : 285
+ Pseudo : Rendezvouswithdestiny.
+ Double compte : Dylan Speirs (Jennifer Lawrence).
+ Avatar : Michael Fassbender.
+ Crédit(s) : Lux Reterna + Tumblr.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 15:21

Bienvenue parmi nous I love you

Revenir en haut Aller en bas
A. Siobhan Monroe

A. Siobhan Monroe

+ Arrivé(e) le : 31/08/2013
+ Messages : 1394
+ Pseudo : MishMish.
+ Double compte : + Cameron Winstead (Daniel Gillies)
+ Avatar : Amber Heard.
+ Crédit(s) : @class whore, tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 15:25

My Brother.  Gregory A. Monroe  3069620456 Gregory A. Monroe  3069620456 Gregory A. Monroe  3069620456 Gregory A. Monroe  3069620456 Gregory A. Monroe  3069620456 Gregory A. Monroe  1649631540 
Bienvenue parmi nous.  Gregory A. Monroe  2982805740 Gregory A. Monroe  2982805740 

_________________
i've found a reason for me, to change who i used to be
All the world's a stage, and all the men and women merely players: they have their exits and their entrances; and one man in his time plays many parts. 



Revenir en haut Aller en bas
Liv J. Kensington

Liv J. Kensington

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 30/06/2013
+ Messages : 2664
+ Pseudo : The Mad Hatter
+ Avatar : Lauren Conrad
+ Crédit(s) : ©unknown

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 15:35

Bienvenue parmi nous Gregory A. Monroe  2809530024

_________________
A drop in the ocean, a change in the weather, I was praying that you and me might end up together. It's like wishing for rain, as I stand in the desert, but I'm holding you closer than most, cause you are my heaven Gregory A. Monroe  2809530024

Revenir en haut Aller en bas
Gregory A. Monroe

Gregory A. Monroe

+ Arrivé(e) le : 10/05/2014
+ Messages : 33
+ Pseudo : Doc
+ Avatar : Matt Smith
+ Crédit(s) : Tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 17:12

Thanks You everyone!

Revenir en haut Aller en bas
Ange Pots

Ange Pots

+ Arrivé(e) le : 02/12/2013
+ Messages : 767
+ Pseudo : foolish blondie (tica)
+ Double compte : nolan brown ➳ rosalyn winters
+ Avatar : Teresa Palmer
+ Crédit(s) : faithfully (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 17:20

Bienvenue parmi nous Gregory A. Monroe  1856338392

_________________

    DEEP DOWN I'M WAKING FROM MY DREAMS ✧ below my soul i feel an engine collapsing as it sees the pain if i could only shut it out i've come too far to see the end now even if my way is wrong i keep pushing on and on ~ imagine dragons.

Revenir en haut Aller en bas
Jade S. Lefèvre

Jade S. Lefèvre

+ Arrivé(e) le : 24/03/2014
+ Messages : 89
+ Pseudo : smocking cat
+ Avatar : Shailene Woodley
+ Crédit(s) : mind dreamer (avatar) / tumblr / we heart it

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 18:47

Bienvenue parmi nous !  Gregory A. Monroe  3740778947 

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Caldwell

Chelsea Caldwell

+ Arrivé(e) le : 23/04/2014
+ Messages : 39
+ Pseudo : Cams
+ Double compte : /
+ Avatar : Leighton Meester
+ Crédit(s) : tumblr pour les gifs

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptySam 10 Mai - 21:58

Bienvenu  Gregory A. Monroe  2809530024 

Revenir en haut Aller en bas
Emily Rosenberg

Emily Rosenberg

+ Arrivé(e) le : 19/02/2014
+ Messages : 191
+ Pseudo : Luxette
+ Double compte : Lexie P.L. Cartwright & Zoe Pots
+ Avatar : Jaime King

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyDim 11 Mai - 6:39

Bienvenue parmi nous  Gregory A. Monroe  1781662260 Gregory A. Monroe  1781662260 

_________________
We are everything

   
underco.© belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Charlie Pearse

Charlie Pearse

+ Arrivé(e) le : 28/01/2014
+ Messages : 244
+ Pseudo : N.
+ Avatar : LAUREN GERMAN
+ Crédit(s) : SHIYA

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: ARRIVER UN JOUR A FONDER UNE FAMILLE

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyDim 11 Mai - 15:17

Bienvenue à toi par ici !  Gregory A. Monroe  3069620456 

Revenir en haut Aller en bas
Gregory A. Monroe

Gregory A. Monroe

+ Arrivé(e) le : 10/05/2014
+ Messages : 33
+ Pseudo : Doc
+ Avatar : Matt Smith
+ Crédit(s) : Tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyDim 11 Mai - 16:43

Thanks You too, je vais essayer de finir mon histoire ce soir ^^

Revenir en haut Aller en bas
Emma Rhodes

Emma Rhodes

+ Arrivé(e) le : 26/06/2013
+ Messages : 1510
+ Pseudo : Keep Smiling
+ Double compte : Nora Shepperd & Zoe Pots
+ Avatar : Rachel Bilson
+ Crédit(s) : tearsflight (avatar) tumblr (signature

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyLun 12 Mai - 5:02

Matt' est tout simplement parfait I love you
Bienvenue parmi nous Gregory A. Monroe  524035604

_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult

Revenir en haut Aller en bas
Clara A. Brown

Clara A. Brown

+ Arrivé(e) le : 19/03/2014
+ Messages : 238
+ Pseudo : Super Nanasse, le retour x)
+ Double compte : Joanna C. Stark
+ Avatar : Willa Holland ♥
+ Crédit(s) : speechless (avatar)

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyLun 12 Mai - 9:25

Matt Smith !  Gregory A. Monroe  458740235 
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !  I love you 

Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose Whitaker

Lily-Rose Whitaker

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 24/02/2014
+ Messages : 375
+ Pseudo : Sissy
+ Avatar : Lucy Kate Hale
+ Crédit(s) : MISH.MISH & amaaranth

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyLun 12 Mai - 9:32

Bienvenue sur NWB  I love you I love you 

Revenir en haut Aller en bas
Gregory A. Monroe

Gregory A. Monroe

+ Arrivé(e) le : 10/05/2014
+ Messages : 33
+ Pseudo : Doc
+ Avatar : Matt Smith
+ Crédit(s) : Tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyMer 14 Mai - 20:56

Thanks You! Voilà j'ai fini, un peu en retard sur mes prévisions certes ^^

Revenir en haut Aller en bas
Ange Pots

Ange Pots

+ Arrivé(e) le : 02/12/2013
+ Messages : 767
+ Pseudo : foolish blondie (tica)
+ Double compte : nolan brown ➳ rosalyn winters
+ Avatar : Teresa Palmer
+ Crédit(s) : faithfully (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyJeu 15 Mai - 18:21

Afin de pouvoir te valider, il nous manque l'avis de ta soeur Gregory A. Monroe  1856338392

_________________

    DEEP DOWN I'M WAKING FROM MY DREAMS ✧ below my soul i feel an engine collapsing as it sees the pain if i could only shut it out i've come too far to see the end now even if my way is wrong i keep pushing on and on ~ imagine dragons.

Revenir en haut Aller en bas
A. Siobhan Monroe

A. Siobhan Monroe

+ Arrivé(e) le : 31/08/2013
+ Messages : 1394
+ Pseudo : MishMish.
+ Double compte : + Cameron Winstead (Daniel Gillies)
+ Avatar : Amber Heard.
+ Crédit(s) : @class whore, tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyJeu 15 Mai - 21:10

OMG, je n'avais pas vu que tu avais terminée. I love you

Fiche Validée
Tu peux jouer à présent.
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche, je trouve que tu as cerné ce personnage à la perfection. Les Monroe sont les meilleurs. I love you


Voilà, tu as réussi ! Tu as réussi à tenir le coup jusque là, tu es à présent sous le dôme. Avant de pouvoir te lancer, corps et âme dans le RP, certaines choses sont à faire. Tout d’abord, il faut que tu vérifies que ton avatar a été recensé ici, ainsi que le nom & le prénom de ton personnage par ici, nous souhaitons évitons les doublons. Après, tu ne comptes pas te tourner les pouces toute la journée, tu as bien un petit métier, tu trouveras le recensement des métiers ici. Dormir ? De temps en temps, c’est essentiel, dormir dans la rue tu ne feras pas ! Viens créer ton logement par ici. Pour terminer, si tu as la moindre question concernant le dôme, n’hésite pas à en faire dans ce sujet. Tu es à présent libre de tes actes, cours, vole, sache que les administratrices seront à ton écoute, justement si tu as besoin d’obtenir un parrain, rien de plus simple, viens par ici.
Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous. I love you


_________________
i've found a reason for me, to change who i used to be
All the world's a stage, and all the men and women merely players: they have their exits and their entrances; and one man in his time plays many parts. 



Revenir en haut Aller en bas
Gregory A. Monroe

Gregory A. Monroe

+ Arrivé(e) le : 10/05/2014
+ Messages : 33
+ Pseudo : Doc
+ Avatar : Matt Smith
+ Crédit(s) : Tumblr

Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  EmptyVen 16 Mai - 4:59

Thanks You si much Sister ! :)

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Gregory A. Monroe  Empty
MessageSujet: Re: Gregory A. Monroe Gregory A. Monroe  Empty


Revenir en haut Aller en bas

Gregory A. Monroe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

NO WAY BACK :: INTRODUCE YOURSELF :: TELL ME YOUR STORY :: I'M IN-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser