AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMer 9 Avr - 21:36


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

J'avais était autorisé à retourner chez nous trois jours après mon admission, je devais encore passer par le plus désagréable, me faire retirer la perfusion et changer mes pansements. Les pansements encore ça aller, ça me piquait horriblement quand ils la désinfectait et je crois que le pansement autour de mon torse agissait comme un corset pour une fille, j'avais l'impression pendant une bonne minute de ne plus pouvoir respirer tellement il était serré. Enfin bon, pour l'épaule, ça piquait juste mais bon, ça allait. Je craignais plus la douleur quand la perfusion allait être retiré, à chaque mouvement de mon poignet j'avais pû sentir la point de la perfusion sur ma veine, ce qui m'arrachait une grimace. Je fermais les yeux quand l'infirmière me la retira, je la laissais attacher un coton sur mon poignet. Pour m'éviter de marcher, ont me fit signer les papiers de sortie dans la chambre. J'avais entendu parler du nouveau règlement et j'espère qu'ils ont fait le nécessaire, à avoir une ordonnance signée par le maire pour mes anti-douleurs sinon Dorian va rapidement apprendre que la douleur me rend très irritable et j'ai aucune envie de lui gueuler de me laisser tranquille tant que la douleur ne sera pas passée, il voudra seulement juste se rendre utile. Par chance, on nous donna un sac en plastique avec les anti-douleurs. Je sais pas si Dorian avait payait pendant que je dormais mais ont partit sans passer par la caisse. De toute façon, l'argent ne sert plus à grand-chose dans cette ville. Le nouveau règlement du maire interdisait les démonstrations d'amour en public, c'est vrai que des couples qui copulent, ont en voit à tout les coins de rues, non mais sérieux ? Bon ça me gêne pas comme Dorian et moi ne nous aimons qu'à l'intérieur de chez nous donc bon. Il m'aida à rentrer chez nous, j'ai pas spécialement du mal mais ça me permet de moins souffrir à cause de mon flanc si il me soutient.

Une fois chez lui et les escaliers montés, non sans difficulté, je m'écroulais sur lit avant de m'allonger sur le dos, seule position où je dors bien avec mes blessures. Sauf que Dorian sait que je gesticule beaucoup autant avant de m'endormir que quand je dors et là, bon je peux toujours le faire mais étant donné la douleur que je risque d'avoir, je pense que mon corps va rester immobile. Le pire c'est que Dorian ne va pas pouvoir faire ce qu'il m'avait dit après notre folle soirée sous la douche. Me faire avoir un orgasme chaque jour. Bien sûr, à l'hôpital, c'était exclu d'office mais pas chez nous. Quoique, comme ont a pas encore couché ensemble, c'est pas exclu qu'il puisse me faire avoir des orgasmes avant ma guérison complète. D'accord mon discours fait sans doute le mec en manque ou tout du moins accro au sexe mais c'est à cause de Dorian enfin grâce à lui plutôt comme c'est pas du tout un reproche. J'adore ses baisers et ses caresses mais c'est vrai qu'il arrive à me faire perdre pied avec une facilité déconcertante quand il arrive à combattre ses démons intérieurs juste pour notre plaisir et peut-être même plus le mien que le sien. Je regardais les vêtements de mon agression et fermait les yeux :

- Dommage, j'aimais bien ce T-shirt.

Mais entre lui et ma vie, le choix était vite fait. J'ouvris les yeux et regardais le plafond en soupirant, pourvu que je guérisse vite et que je retrouve vite l'usage de mon bras droit, va jouer de la guitare avec un bras.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyJeu 10 Avr - 5:56



Lennox va enfin rentrer à la maison. Trois jour dans le fond, ce n'est pas grand chose, sans l'aide d'Adeline, il serait sûrement resté beaucoup plus longtemps, mais j'avais vraiment hâte qu'on se retrouve que les deux à la maison. Car même si j'étais constamment avec lui, il me manquait. Il me manquait parce qu'à l'hôpital, on ne pouvait pas s'embrasser, ou que très rarement et les marques d'affection devaient se faire discrètes étant donné qu'il y avait souvent une infirmière qui venait vérifier l'état de mon petit ami. Donc même si on était ensembles, j'avais quand même l'impression d'être séparé de lui et ça m'a manqué. On pourra à nouveau s'embrasser, dormir ensembles - car le lit d'hôpital est trop petit pour supporter mon poids - et je vais pouvoir prendre soin de lui. A l'hôpital c'était compliqué avec les perfusions et tout ça, je ne pouvais toucher à rien. A la maison, il sera entièrement à moi. Dans tous les sens du terme.

J'ai passé ces trois derniers jours à vivre sur le fauteuil près du lit de Lennox donc autant dire, que je suis ravi de quitter cette chambre. Les seules fois où je suis sorti c'était pour aller chercher des vêtements, me doucher vite fait à la maison, aller me chercher une maigre ration de nourriture - que je partageais avec Lennox parce que bon, la bouffe de l'hôpital c'est dégueulasse - et je suis encore retourné ce matin à la maison pour préparer un peu l'arrivée de mon petit ami et lui prendre des vêtements propres. Ceux qu'il portait le jour de l'agression sont bons pour la poubelle et même si la blouse de l'hôpital me permettrait de regarder ses fesses, c'est pas vraiment sexy. Je lui avais donc pris un jogging et un t-shirt basique avec ses baskets.

Après l'avoir aidé à se changer et qu'Adeline ait retiré la perfusion, changer ses pansements, on a pu se mettre en route pour la maison. Je m'occupai de payer les frais d'hospitalisation ainsi que le taxi pour rentrer.

Et quel bonheur d'être enfin à la maison. On s'est tout de suite dirigé vers la chambre à coucher et j'ai aidé Lennox à s'allonger. Le blondinet me fit une remarque à propos de son t-shirt que je venais de sortir d'un sachet pour aller le jeter. « Ca te fera une bonne excuse pour porter mes t-shirts. Même s'ils sont un poil plus petits. » lui répondis-je en souriant et en lui volant un baiser avant d'aller dans la cuisine pour jeter le t-shirt. Mais avant de réussir à me débarrasser du tissu, je ne peux m'empêcher de regarder ce sang séché. Le sang de Lennox. J'ai encore du mal à croire que j'ai failli le perdre... Un regard vers la porte de la chambre, puis je me rends également compte que d'ici quelques semaines, ça sera peut-être mon sang que l'irlandais regardera... Un soupir s'échappe de mes lèvres. Avec l'hospitalisation de mon petit ami, je n'avais plus vraiment pensé à Theo, mais maintenant, j'avais l'impression de me prendre une claque. Je finis par jeter le t-shirt avant de me retourner vers le frigo où ma soeur avait laissé un petit mot. « On ne le laissera pas faire. Je t'aime chaton. » Je pris le papier entre mes doigts, le fixant quelques secondes avant de le jeter également. Il fallait que je m'occupe d'abord de Lennox, les problèmes avec mon frère, on les aura bien assez rapidement sur le dos. Et comme toujours quand j'ai peur, je suis également frustré. Sexuellement frustré. Avec l'agression, l'hôpital et tout ça, c'était impossible d'avoir un moment "intime" avec le blondinet. Il va sûrement voir que je suis anxieux mais peut-être que si je détourne son attention...

« N'hésite pas à me dire si tu as besoin ou envie de quelque chose hein. » dis-je en retournant dans la chambre pour m'allonger aux côtés de Lennox. « N'importe quoi... » Mon regard et mon sourire en disaient long sur mes intentions mais c'était pas moi le blessé donc j'attendais une sorte de feu vert. En espérant vraiment qu'il en ait autant envie que moi pour éviter de devoir lui parler de Théo.

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyJeu 10 Avr - 21:53


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

Il y a pas à dire, on est toujours mieux chez soi qu'à l'hôpital enfin même si là où j'habite c'est pas vraiment chez moi, comme j'y passe la majeure partie de mon temps, je commence à me dire que chez Chelsea et Dorian, c'est un peu chez moi. D'ailleurs, je dors dans le lit de Dorian, avec lui et puis ont est en couple alors je trouve légitime que chez eux soit un peu chez moi et donc chez nous. Bref, tout ça pour dire que même blessé, je préfère être chez nous, dans notre chambre, sur notre lit comme ça, malgré mes blessures, Dorian et moi, ont peut s'embrasser à volonté sans avoir la crainte de subir des représailles de cette ville pleine d'homophobes ou de se faire arrêter parce qu'ont avaient eu des marques d'affection en public. De toute façon avec le temps, ont avaient prit l'habitude de s'aimer qu'à l'abri des murs de cette maison. Maintenant que j'y pense, ses murs en contiennent des secrets sur nos ébats, en même temps, maintenant que je connais les talents de Dorian dans le domaine du sexe, j'ai absolument plus aucune envie de m'en passer, il m'a fait découvrir le plaisir charnel et j'y ai pris goût, surtout qu'il a réussit à me faire avoir des orgasmes juste avec ses mains et sa bouche, ça va être quoi quand ont passera à l'étape supérieure ? Il faut espérer que les fenêtres ont du double voir du triple-vitrage. Je ne pense pas du tout sur-estimer les compétences de Dorian, en sachant que ce sera ma première fois et que Dorian est juste un dieu dans ce domaine, ça va être le plus grand feu que mon corps à jamais connu.

Après que j'ai fais la remarque sur mon haut, je ris avant de m'arrêter directement, ça me faisait mal au flanc, je me contentais de sourire avant de le regarder avant qu'il sorte de la chambre :

- Je te rappelle que j'en ai d'autres mais je suis prêt à leur dire adieu à tous pour porter les tiens, même is ça fait le cliché de la cheerleader qui porte le blouson de son petit-ami qui est dans l'équipe de football du lycée comme ont voit dans toutes les séries américaines.

Oui, ont voit aussi, la petite-amie portait les chemises trois fois grandes de leur petit-ami. Moi du moment que ce que je porte porte son odeur, ça me va, son odeur m'apaise et c'est ce qui me permet de m'endormir en moins de 5 minutes sachant que même épuisé, je mets minimum 30 minutes avant de m'endormir. Je le laissais sortir avant de fermer les yeux, je me mis à penser à ma famille, je sais pas si ce dôme va disparaître mais ma mère doit être horriblement inquiète, elle doit se doute se dire que je suis peut-être mort, elle ne voulait pas que je parte et je lui ai dis que c'était que pour un mois, oui, un mois mais ça en fait deux là, mon père doit tenter par tout les moyens de la rassurer. Au moins, ont pourra pas dire que mon stage à l'étranger n'est pas validé mais si je reste bloqué ici, il servira à rien. Je rouvris les yeux en entendant Dorian et lui sourit, ouais, j'ai bien envie de quelque chose. Je le regardais s'allonger à mes côtés, je connaissais assez mon chéri pour savoir ce que ce regard et ce sourire voulaient dire. Je lui souris :

- Pour tout te dire, j'ai envie et besoin d'une seule et même chose. Toi, Dorian, j'ai envie de sentir tes lèvres et tes mains sur mon corps. J'ai envie que tu me marques.

Bon, je pense que là, il a comprit que je suis accro et en manque de sexe avec lui. Avec qui d'autre ça pourrait être en même temps ? J'ai vraiment envie qu'il profite de moi, de mon corps, j'en ai envie et besoin.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyLun 14 Avr - 5:58



Ca fait vraiment un bien fou d’être de retour à la maison. Avec Lennox. Je n’en pouvais plus de dormir sur ce fauteuil inconfortable et de rentrer ici pour me doucher seul et prendre quelques affaires dans le silence. Ca en devenait pesant. J’avais l’impression de le voir partout, comme s’il était mort dans cette bagarre et qu’il me hantait alors que le blondinet était à l’hôpital, en train de se reposer. Dans la voiture qui nous a emmené à l’hôpital, je me suis tellement imaginé le pire que j’ai parfois encore du mal à croire qu’il s’en est tiré. Combien de fois je me suis réveillé en sursaut durant ces trois nuits à l’hôpital et que j’ai tout de suite regardé le moniteur à côté de Lennox, me rassurant qu’il était toujours en vie ? Beaucoup trop de fois. Le voir dans mon lit est beaucoup plus rassurant. Il porte d’autres vêtements que cette horrible blouse blanche et ses joues ont reprit une teinte rosée ce qui me rassure encore plus.

Mais maintenant que je suis rassuré sur l’état de santé de mon petit ami, les événements matinaux d’y a trois jours me reviennent encore plus forts dans la tête. Avoir revu mon frère m’a retourné la tête et l’estomac. Je n’y ai plus pensé parce que je devais m’occuper de Lennox mais maintenant que mon esprit s’ennuie, je ne cesse de ne repasser le fil de la séance. Son petit sourire en coin, ses joues amincies par la prison et bien sur, tous les souvenirs de ce qu’il m’a fait lorsque j’avais dix ans. Je revoir chacun de ses gestes, leur brutalité et la douleur. C’est affreux. J’avais enfin réussi à passer par-dessus tout ça, je me sentais serein et peut-être même prêt à passer le cap avec Lennox mais tout ça est détruit. J’ai l’impression que tous mes efforts et toutes ces améliorations se sont envolées en poussière. Pourtant, dans la pièce d’à côté, mon petit ami m’attend. Il est encore très affaibli mais il est souriant, il est vivant. Je ne peux pas me laisser démonter. Il est mon roc, ma béquille. C’est grâce à lui que j’ai dépassé certaines craintes, certaines appréhensions. Il va de nouveau m’aider, j’en suis sûr. Et puis même si le fait que mon frère risque de sortir d’ici quelques mois de prison, pour l’instant, la frustration sexuelle l’emporte.

C’est très vite devenu physique avec Lennox et on ne se cache pas d’aimer ça, d’aimer nos moments intimes. Après tout, nous sommes deux jeunes hommes, il n’y a rien de mal à ça. Les autres couples aussi passent leur temps à se câliner et à se faire du bien… Non ? Quoi qu’il en soit, pour nous c’est comme ça et on n’a pas à se sentir mal parce qu’on est constamment frustrés. Je rejoins le jeune homme dans mon lit et m’allonge à ses côtés en faisant de sacrées allusions. Il me connaît bien maintenant, il sait où je veux en venir et avant de me jeter sur lui, j’aimerais m’assurer qu’il le veut aussi et surtout qu’il est en état pour quelques gâteries. Son approbation ne se fait pas attendre, ce qui m’arrache un sourire. « A ton service dans ce cas… » Je souris avant de me tourner légèrement pour pouvoir l’embrasser. Je fais très attention à ne pas lui faire mal en me mettant à califourchon sur son bassin. Même si nous avons pu échanger deux ou trois baisers timides durant son séjour à l’hôpital, ceux que nous nous offrons en ce moment même n’ont vraiment rien avoir. Bien plus langoureux, plus sensuels, plus taquins aussi. Mes mains glissent sur son torse, en faisant bien attention à ne pas toucher les zones sensibilisées par l’accident. Mes lèvres se frayent un chemin dans son cou alors que je relève son t-shirt pour pouvoir caresser sa peau. Ma respiration ne tarde pas à se faire plus anarchique tant ça m’a manqué de pouvoir le sentir sous mes lèvres et sous mes mains.

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMar 15 Avr - 11:08


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

Dorian pourra enfin avoir des nuits plus reposantes, déjà, je serais dans le même lit que lui, il pourra sentir mon parfum sans bouger et moi aussi, il entendra plus le bip des machines auquel j'étais relié et moi aussi et il se cassera plus le dos sur cette chaise qui l'éloignait de moi. Moi aussi je dormirais mieux, dormir avec une perfusion qui vous torture votre veine du poignet et des fils partout reliés à une machine pour être sûr que je meurs pas pendant que je suis là-bas. Sérieux, Dorian ne bougeait pas de ma chambre, il aurait était là, le jour comme la nuit si il voyait que je respirais plus ou que j'avais une hémorragie. De toute façon, je me sens bien que dans un seul endroit, dans les bras de Dorian, je m'y sens en sécurité alors son lot est le seul endroit à part ses bras où je me sens bien, je guérirais plus vite à ses côtés, chez nous que dans cette chambre d'hôpital où ont avaient pas d'intimité, où s'embrasser était risqué son hétérosexualité et une amende. J'en avais marre, j'avais goûté au plaisir charnel avec Dorian et je voulais pas y dire au revoir, j'avais trop aimé ça pour me dire "Youpi, je suis blessé, Dorian va devoir se retenir de me sauter dessus, il est lourd avec son appétit sexuel." Sauf que j'aime ça, j'aime savoir que mon corps lui plait, j'aime quand il m'embrasse, quand il me caresse et j'en , son appétit sexuel, j'en aurais jamais marre car j'en ai peut-être pas autant que lui mais j'ai besoin de ma dose quotidienne. Bien évidemment, j'ai hâte de coucher concrètement avec elle, bien sûr, je sais que j'aurais mal mais je connais Dorian, je sais qu'il est capable de faire preuve de douceur avec moi malgré son passé.

Je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il avait fait pendant que je prenais des photo, il avait passé la journée avec Chelsea, à faire de la guitare, du piano au lycée, dormi longtemps ou rien. Heureusement que je lui avais laissé ce mot avec l'heure où je devrais rentrer sinon je serais mort à l'heure qu'il est. Je fermais les yeux, imaginer Dorian devoir m'enterrer m'était insupportable. Je voyais le dôme partit, ma famille devant ma tombe, ma mère pleurant à chaudes larmes, mon père tentant de la réconforter, pas de roses en tant qu'adieu mais des trèfles à quatre feuilles, symbole de mon Irlande natale. Je rouvris les yeux, ma patrie me manque, j'aime Dorian et j'aime vivre ici avec lui mais cette chaleur m'insupporte, il pleut souvent en Irlande et l'odeur de l'herbe mouillée, le bêlement des moutons et les arcs-en-ciel me manquent. Je retins mes larmes, inutile d'inquiéter Dorian. Si jamais ont part en Irlande, je ferais tout pour qu'il ai pas le mal du pays.

Malgré le fait que Dorian a été le premier et le seul homme devant lequel j'ai osé me montrer nu, j'ai rapidement pris goût à ce qu'il m'a fait découvrir, ses mains et ses lèvres sur mon corps me déclenche des frissons oh combien agréables. Quand ont y réfléchi, ont devaient sentir une tension sexuelle entre nous, c'est rapidement devenu physique entre nous, les baisers et les caresses n'étaient pas assez, ont voulaient plus, allez plus loin. J'ai dormi deux nuits sur le canapé et la première nuit dans son lit a était la plus belle depuis que je vis ici. Je ne pensais pas aller aussi loin aussi vite avec lui mais je vais pas me plaindre, j'aime ces moments intimes entre nous, j'en ai besoin, c'est ma drogue, j'ai besoin de ma dose quotidienne au risque de me sentir mal. Venir à Fort Bliss à changer ma vie, j'ai rencontré l'amour et j'ai l'impression que le petit garçon innocent s'éloigne de plus en plus de moi. Je souris en regardant Dorian, à force de vivre avec lui, je sais décrypter ses sourires et ses phrases et ce qu'il venait de me dire était clairement une façon détournée de me dire qu'il avait envie de moi. Pourquoi dirais-je non alors que j'en ai tout autant envie ? Parce que je suis blessé ? Ce n'est pas une raison valable pour moi. Il sourit en m'entendant, je souris à sa phrase. Il se tourna légèrement vers moi avant de m'embrasser. Il se mit à califourchon sur mon bassin en faisant bien attention à ne pas me faire mal. Les baisers que nous sommes en train d'échanger non rien à voir avec les rares que nous avons pû échanger à l'hôpital. Ils sont bien plus sensuels, bien plus langoureux et bien plus excitants. Je frémis en sentant ses mains glisser sur mon torse, il faisait attention à ne pas toucher les zones qui étaient blessées. Il descendit mes lèvres sur mon cou avant de relever mon T-shirt pour caresser ma peau, je souris en fermant les yeux, ses caresses me font tant de bien. Je souris en entendant sa respiration changer. Quant à moi, j'ai mon corps qui commence à frissonner et je commence à bander un peu. Je passe ma main valide dans ses cheveux, c'est frustrant de pa pouvoir le caresser à ma guise mais je peux déjà le caresser avec une main, c'est mieux que rien. J'adore passer ma main dans ses cheveux, je ne saurais dire pourquoi. C'est comme ça tout simplement.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMar 22 Avr - 6:00



J’avais besoin de me changer les idées… Vraiment. Maintenant qu’on était de retour à la maison, j’allais pouvoir passer chaque minute avec Lennox et ça me ravissais vraiment. Seulement… Le petit mot laissé sur le frigo par ma sœur, me fit très vite retomber sur terre… D’ici deux ou trois mois, mon frère sera peut-être libéré de prison pour « bonne conduite » et si le dôme est toujours là, autant dire que je suis mort. Au sens propre. J’ai vu son regard lors de la séance avec le juge l’autre jour, j’ai vu comme il avait envie de se venger et qu’il m’en voulait à mort d’avoir balancé qu’il m’avait violé. Je sais très bien que je n’aurai pas cinq minutes de répis une fois qu’il aura mis le pied dehors. Si le dôme n’est plus là, je prendrais Lennox, mes pauvres économies et on partira loin, très loin. Mais si cette cloche de verre est toujours là, je n’aurai pas le choix de me cacher le plus longtemps possible en espérant que Théo ne me retrouve pas tout de suite…

Toutes ces pensées affluent dans mon cerveau. C’est horrible. Je suis à califourchon sur mon petit ami, je l’embrasse comme si je n’avais pas pu le faire depuis des semaines, je le caresse, je profite de son retour mais il n’y a rien à faire ; je suis à deux doigts de la crise de panique…  Mon souffle se fait court alors que je descends mes baisers plus au sud du bassin de Lennox. Mes mains se mettent à trembler et très rapidement, tout mon corps s’y mets. Mais je ne veux pas céder à la panique. Je pose mon front sur le ventre de Lennox, une main agrippée à l’élastique de son jogging, je m’y accroche comme si c’était la dernière chose sur terre qui serait palpable. « L… Lennox… Je… » Je serre son jogging, lutant contre les souvenirs douloureux de mon frère qui me plaque face contre la moquette beige de ma chambre d’enfant. Je lute, je lute. Je n’arrive plus à respirer alors que je me rappelle avec quelle force il m’a baissé le pantalon et le caleçon, laissant une marque rouge le long de mon bassin et de mes cuisses. « Non… Je… » Sans que je ne puisse les retenir plus longtemps, les larmes se mettent à couler le long de mes joues. C’est bien la première fois que ça m’arrive depuis le jour où Théo m’a violé. J’avais arrêté de pleurer après ce jour, je n’y arrivais plus mais là c’est trop dur. J’ai failli perdre l’homme que j’aime et voilà que je risque de mourir d’ici quelques semaines. Je me laisse tomber sur Lennox, entourant son bassin avec mes bras, ma joue collée à son ventre. Je l’inonde de mes larmes. Je n’arrive même pas à articuler une seule phrase cohérente.

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMar 22 Avr - 21:47


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

J'étais heureux de pouvoir enfin profiter pleinement de Dorian et quand j'aurais retrouvé l'usage totale de mon bras droit, peut-être qu'à ce moment, ont pourra vraiment coucher ensemble. Bon, c'est vrai, j'ignore si il est prêt et j'ignore si je le suis aussi mais je me dis que même si ont a franchit deux étapes assez rapidement, la prochaine étape serait qu'ont couchent concrètement ensemble. Après tout, Dorian m'a fait une fellation donc je pars du principe que pour lui la prochaine étape c'est coucher avec moi. Je dis pas aujourd'hui, surtout que je suis pas totalement remis de mon agression mais dans un futur proche enfin c'est bien partit. Il arrive de plus en plus à oublier ou plutôt à mettre de côté ce que son frère lui a fait pour qu'ont puissent être heureux ensemble. Il devait pas sortir dans peu de temps ? Oh si c'est le cas, Dorian m'en reparlera en temps voulu, je veux pas l'embêter avec ça, il a déjà du mal à m'en parler, je veux pas en plus le faire parler de force, le pauvre. Surtout que c'est pas le moment de penser à ce monstre ou a ce qu'il a pû lui faire. Oui, ont est tranquille, tout les deux - c'est à se demander si Chelsea habite réellement ici - et ont s'apprête à passer un excellent moment, n'allons pas gâcher ça avec des questions et interrogations qui n'ont pas lieu d'être actuellement, je pense qu'ont à encore le temps pour ça.

Dorian a califourchon sur moi et ses lèvres embrassant les miennes comme si ça faisaient des semaines qu'elles n'avaient pas pû s'embrasser, c'est vrai qu'ont étaient tellement accro aux lèvres de l'autre, que ne pas pouvoir s'embrasser à loisir nous avaient frustrés, voilà pourquoi je répondais aussi passionnément et fougueusement que possible à ses baisers qui enflammaient mon corps. Ses caresses sont un délice, me faisant frisonner de plaisir, je me fiche carrément de la douleur que mes frissons me provoquent au flanc, je veux profiter au maximum de ce moment. Je souris en sentant le souffle de Dorian se faire court aussi rapidement en descendant sur mon corps et en particulier sous mon bassin mais bon, je vais pas m'en plaindre. Je compris que c'était pas normal quand je sentis ses mains trembler suivis rapidement par son corps qui se mit aussi à trembler. Il posa son front sur mon ventre, agrippant le haut de mon jogging avant sa main. Je suis inquiet, qu'est-ce qu'il lui arrive ? Il était fermement agrippé à mon jogging :

- Dorian qu'est-ce qui a ?


Il a du mal à respirer et il refuse de lâcher mon jogging, je panique là, c'est pas normal, il a jamais réagit comme ça. Il a dû se passer quelques jours pendant que j'étais à l'hôpital ou le jour de mon agression. Mais qu'est-ce qui a pû le mettre dans cet état :

- Qu'est-ce qui a ? Tu m'inquiètes Dorian. C'est pas grave si finalement tu veux pas qu'ont se fassent du plaisir, je vais pas me fâcher pour ça.

Vu son sourire quand il m'avait parlé, je voyais mal comment il voudrait pas le faire finalement mais c'est le seule chose qui m'est venu à l'esprit. Dorian se mit à pleurer, c'est la première fois qu'il pleuré devant moi avant de se laisser tomber sur moi, entourant mon bassin de ses bras, sa joue sur mon ventre, inondant mon ventre de ses larmes. Je caressais ses cheveux de ma main gauche. Comment j'allais le rassurer :

- Dorian, je t'en supplies, dis-moi ce qui t'arrive, je suis vraiment inquiet.


C'était limite si je paniquais pas et je pouvais même pas appeler Chelsea à l'aide, je sais pas où elle est et elle sait sans doute comment calmer Dorian. Je tentais de me relever pour serrer Dorian mais je pouvais pas, j'avais qu'un bras valide et Dorian était accroché à moi comme une moule s'accrocher à son rocher. Je suis malade de le voir dans cet état.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMer 23 Avr - 7:08



Je n’arrivais pas à retenir mes larmes, c’était trop cette fois. Je me battais depuis douze ans contre mes démons, contre ces souvenirs qui voulaient à chaque fois pointer le bout de leur nez pour me faire du mal et m’abattre. Etre avec Lennox m’avait beaucoup aidé, j’avais passé par-dessus tellement de barrières qui m’empêchaient jusque là d’évoluer dans une relation. J’avais réussi à être tendre avec lui, à lui faire du bien même s’il restait encore beaucoup de chemin à traverser avant d’en arriver à l’apothéose. Ce n’était pas quelque chose qui était facile pour moi. J’ai beau avoir couché avec mon meilleur ami entre temps, avec Lennox c’est différent. Et puis mon meilleur ami aussi a dû user de beaucoup de patience et de tendresse pour réussir à me toucher sans que je n’imagine les mains de mon frère sur mon corps à la place. Mais ce soit j’avais juste envie de profiter de son retour, sans me poser de questions. Le manque d’affection durant ces trois derniers jours se faisait beaucoup ressentir et je comptais bien profiter d’une énième absence de ma sœur pour rattraper le temps perdu lorsque mon petit ami était à l’hôpital et qu’à part un ou deux baisers discrets nous n’avons rien pu faire. Mais malheureusement, mes émotions m’ont très vite rattrapées. C’est bien la première fois que ça arrive depuis qu’on se fréquente avec Lennox. J’avais pris l’habitude d’être proche de lui, de le voir nu, de pouvoir l’embrasser, le caresser et faire ce que je voulais de l’objet de mes désirs mais ce soir… Je n’y arrivais pas. C’était trop frais. Je venais de revoir mon frère après dix ans d’emprisonnement et le sourire moqueur qu’il affichait m’a vraiment fait froid dans le dos. Je suis en train d’embrasser chaque parcelle de beau du bassin de Lennox lorsqu’une crise s’empare de moi. Je manque très rapidement d’air, je me mets à trembler et surtout, le plus frappant ; je me mets à pleurer. Chose qui ne m’est pas arrivé depuis l’âge de dix ans, depuis que j’ai vu la police embarquer mon frère. Je me crispe sur le corps de Lennox, ne remarquant même que je peux lui faire mal à cause de son accident. Je m’accroche à lui sans me rendre compte qu’il souffre peut-être. Mais je n’arrive à me contrôler… J’essaie vraiment de calmer mes sanglots, mes hoquets et de détendre mes doigts sur le jogging de Lennox mais pour l’instant, tout ce que je vois c’est le sourire moqueur de Théo. Puis tout d’un coup… Je senti les doigts du blondinet dans mes cheveux. J’eu d’abord un mouvement de recul puis je me laissais faire, comprenant qu’il n’allait pas tirer dessus, qu’il n’allait pas me faire du mal… Je reniflais minablement, essayant de retrouver un rythme cardiaque normal. « Il… Il… Il va être libéré Lennox… » murmurais-je, la voix entrecoupée à cause de mes sanglots. « Mon frère… Il va vouloir me tuer… Il… » Je serre un peu plus mon étreinte autour du bassin de Lennox, ne pouvant pas le faire plus haut à cause de sa côte cassée. Je renifle une nouvelle fois, me redressant faiblement, mes bras tremblants. J’ai vraiment honte de faire une crise de panique devant lui, de me mettre à pleurer comme une gamine alors qu’il a failli mourir. Aussi j’essaie de vite sécher mes larmes avec la manque de mon t-shirt mais de nouvelles affluent à nouveau. Je me passe une main dans les cheveux, comme si ça pouvait me calmer. « Le jour où tu… Où tu t’es fait agressé… J’étais à la cours d’appel. Théo il… Il a demandé à être libéré et son cas va être réétudié dans quelques semaines. S’il sort Lennox… S’il est libéré et que le dôme est toujours là je… » Je n’arrive pas à finir ma phrase. Je baisse la tête, laissant mes larmes couler toutes seules sur mes joues.

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyMer 23 Avr - 15:41


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

J'étais complètement démuni et impuissant devant les larmes de Dorian. C'était la première fois que je le voyais pleurer et la personne la mieux placée pou le rassurer c'était Chelsea et c'était plus souvent à Dorian de me consoler que moi même si il n'était pas très doué pour ça après ce que son frère lui a fait. Mais bon, je suis tout seul pour le consoler alors je vais faire mon maximum pour y parvenir et savoir ce qui le met dans cet état. Je crois bien que notre soirée tombe à l'eau mais je m'en fiche totalement, la seule chose importante pour le moment c'est calmer Dorian pour comprendre ce qu'il le met dans son état et le rassurer autant que possible. Je ne pensais pas que ce soit le fait de me voir torse-nu qui le mettait dans cet état, il m'avait déjà vu torse-nu et même entièrement nu donc ce n'était clairement pas ça. Ce n'était pas ce qu'il me faisait, me caresser, m'embrasser, me lécher ou me sucer, qu'importe l'endroit du corps, c'était pas la première fois qu'il le faisait et il avait jamais réagis comme ça. Je n'ai pas cherché à caresser un endroit de son corps que je n'avais encore jamais caressé, je suis totalement perdu là. Il a paniqué quand il était entrain d'embrasser la peau qui recouvrait mon bassin autant dire que j'étais déjà bien excité. Il se crispa sur moi même si j'ai c'est quand j'ai sentis son corps trembler que j'ai compris qu'il y avait un problème. J'ai un peu mal mais c'est supportable, je sens juste des petits picotements. Si c'est ce genre de picotements qu'ont ressent lors d'un tatouage, c'est largement supportable mais j'ai quand même les aiguilles en horreur. Il eu un mouvement de recul en sentant mes doigts dans ses cheveux mais je ne comptais pas lui faire du mal, c'était pour le rassurer. Enfin tenter de le calmer surtout. Il renifla et réussit à me dire une phrase et je compris immédiatement qu'il puisse faire une crise de panique. Sa deuxième phrase dit, il resserra sa prise sur mon bassin. Il renifla une nouvelle fois et se redressa faiblement, les bras tremblants. Il sécha ses larmes avec la manche de son T-shirt mais d'autres arrivaient. Il passa une main dans ses cheveux, il avait subit ça et j'avais pas étais là ? Pensant uniquement à prendre des photos avant de me faire agresser, il ne finit pas sa phrase, il baissa sa tête laissa ses larmes couler. Je le serrais contre moi avec mon bras valide, le serrant du côté où je n'avais aucune plaie :

- J'aurais aimé être là pour te soutenir, je suis désolé d'être partis, je l'aurais sû je serais resté avec toi pour te soutenir. Dorian, tu sais très bien que ni Chelsea, ni moi le laisseront faire. Ont t'aiment, Chelsea est ta grande-soeur et je suis ton petit-ami, je suis rien sans toi, je pourrais sans doute pas faire grand-chose mais je ferais le maximum pour qu'il ne te touche plus jamais, une fois c'était déjà trop. Tant pis si pour te protéger, je dois subir la même chose ou le tuer mais je te fais la promesse qu'il ne te touchera plus jamais.

Je déposais tendrement mes lèvres sur les siennes comme pour sceller cette promesse, ce monstre ne le touchera plus jamais, j'ignore où est Chelsea, je ne pourrais pas protéger Dorian tout seul et Dorian risquerait de rester paralyser devant son frère. Ont sera pas trop de deux pour le protéger et je ne suis pas sûr que ce soit suffisant. Je sais qu'un des deux garçons Caldwell va mourir et inutile de préciser que pour moi, Dorian ne doit pas être celui qui va mourir. Son frère ne cessera de revenir à la charge tant qu'il l'aura pas tuer et sans doute moi avec et peut-être même Chelsea, il va peut-être se tuer après. Donc pour que tout se passe bien, ont doit tuer son frère.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptySam 10 Mai - 17:37



Je n’aurais jamais cru que ça arriverait. Ca fait depuis l’âge de dix ans que je vois un psychiatre pour contrôler mes crises d’angoisse, mes cauchemars, ma peur constante de voir Théo au coin de la rue. Au début, j’avais vraiment du mal. J’avais besoin de ma sœur la nuit, je ne restais jamais dehors longtemps après les cours et surtout ; je ne voyais et parlais à personne. Avec le temps, ça allait mieux. Je faisais des nuits plus ou moins seul, avec que très peu de cauchemars, j’ai même commencé à fréquenter les gens populaires de l’université pour me sentir entouré et jamais abandonné. Mais ce soir, je craque et je suis complètement démuni. Je n’arrive pas à m’arrêter de trembler ni de pleurer alors que je me suis promis de ne plus jamais être faible. Et encore moins devant quelqu’un d’autre. Pourtant, je peux avoir confiance en Lennox, je sais que parmi toutes les personnes de mon entouage il est sûrement celui sur qui je peux vraiment compter et qu’il ne me jugera jamais. Mais j’ai du mal à complètement me laisser à aller, si bien qu’il me faudra plusieurs longues secondes de sanglots pour que Lennox puisse enfin m’arracher des explications de la bouche.

J’ai l’impression de vivre et revivre cette scène encore et encore depuis que mon petit ami s’est réveillé sur son lit d’hôpital. Avant ce moment là, j’étais trop occupé à sa survie pour penser à Théo et surtout à ce qui va m’arriver dans le futur, mais dès que Lennox a pu ouvrir ses yeux, j’ai eu l’impression qu’on me repassait le fil de la séance chez le juge plusieurs fois par jour devant les yeux. C’est affreux, j’en frissonne encore. Son regard, son petit sourire en coin qui en dit long sur ce qu’il se passe dans sa tête… Le fait qu’il soit bien amaigri depuis la dernière fois que je l’ai vu il y a douze ans, le fait qu’il ne ressemble quasiment plus au grand frère dont j’avais pour modèle jusqu’au jour où il m’a ôté toute innosence de ma vie.

Je m’accroche à Lennox comme Léonardo DiCaprio s’accrochait à cette fichue porte dans « Titanic ». J’ai l’impression que sans lui, je n’arriverais pas à respirer. Chelsea a été d’un immense soutient durant les dix dernières années de ma vie mais maintenant j’ai l’irlandais sur qui compter. Un roc qui me permets de me raccrocher à tout ce dont je me suis battu pour garder la tête hors de l’eau. Toutefois, Lennox est blessé et je ne veux pas lui faire du mal alors c’est en m’appuyant sur mes bras fébriles que je m’écarte de lui. J’essaie de retenir mes larmes mais j’ai du mal. Heureusement, Lennox comprend ma détresse et il me cale contre lui malgré son épaule blessée. Je renifle de manière peu glamour et me passe une nouvelle fois la main sous les yeux pour sécher mes dernières larmes. Les mots du jeune homme me font l’effet d’un baume au cœur même si dans le fond, il ne peut pas faire grand chose. Même s’il pense pouvoir me protéger avec ma sœur, si Théo veut me tuer, il le fera sans cligner les yeux. J’exagère peut-être. Peut-être que mon frère ne chercha pas à se venger de manière si extrême mais je suis terrorisé à l’idée qu’il puisse être libéré et malheureusement lorsqu’on a peur, on envisage tous les scénarios possibles. Même les plus excessifs. Je ne veux vraiment pas qu’il essaie de me retoucher ou pire ; qu’il s’en prenne à d’autres garçons.

Lennox scella nos lèvres dans un tendre baiser, le genre de baiser qui me donna l’impression de perdre une dizaine de kilos de mes épaules. Je renifle une dernière fois avant de poser mon front contre le sien, respirant son parfum qui a le don de me calmer. Mon souffle reprend un rythme normal et mes mains cessent gentiment de trembler. Plus une seule larme ne se pointe au coin de mes yeux. Je suis toujours abattu mais j’en ai parlé à Lennox et je crois que j’avais besoin de ça, je devais arrêter de garder ça sur le cœur. « Merci Lennox… Je ne pense pas qu’on puisse l’empêcher de faire quoi que ce soit, il faut qu’on trouve un moyen de le garder en prison. Y a que derrière les barreaux qu’on est tous sains et saufs. » Ma main se lève vers son visage, que je caresse du bout des doigts. « Aucun garçon ne mérite de vivre ce qu’il m’a fait et je ne veux pas qu’il s’en prenne à Chelsea et encore moins à toi… » Je l’embrasse sur le front. « Je suis désolé d’avoir craqué… Après l’accident et ça… Je crois que j’ai besoin d’une soirée où on ne fait rien à part regarder un film et s’embrasser… »

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyLun 12 Mai - 16:35


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

Je me souviens pas avoir vu Dorian pleurer une seule fois depuis que je le connais, moi il m'a vu pleurer qu'une seule fois, c'est vrai qu'en tant que garçons, pleurer n'est pas dans nos habitudes et le fait qu'ont soient gays ne changent rien à tout ça. Je fais mon maximum pour le consoler mais rien n'y fait, mes câlins, mes caresses, mes baisers et mes paroles ne calment pas ses pleurs et ça me rend malade pas pouvoir le consoler, le rassurer, c'est mon job en tant que petit-ami, il n'y a pas que faire des baisers, des caresses, des câlins et faire l'amour qu'il faut honorer avec notre partenaire c'est avant tout qu'il soit bien non ? Enfin quoiqu'il en soit, je veux le soutenir, le consoler, je dois absolument le consoler, faire en sorte qu'il aille mieux. Il tremble, il pleure et je commence à paniquer mais je ne dois pas paniquer, absolument pas, c'est vraiment pas le moment. Il a besoin de moi, je ne dois pas flancher. Tout avait prit du sens quand il avait réussi à m'expliquer ce qui se passait, ce qui justifiait tout ça. Ses explications justifiait ses pleurs, ses tremblements, sa panique et tout ça quoi. Il avait pas besoin de se justifier, pas devant moi en tout cas mais ça me rassurait. Ce n'était pas embrasser mon corps qui lui déclenchait ce genre de réaction, je m'en doutais un peu que c'était pas ça mais là, j'étais sûr que c'était pas ça et ça me rassurait. Ce n'était pas non plus et il aurait pas pû me le faire croire, j'avais rien fait, j'avais même pas essayer de lui enlever son haut alors tout était de la faute de Théo.

Il s'accroche à moi et il semble refuser de me lâcher, qu'importe ce qu'il se passe, le faire me lâcher serait impossible, ce serait comme demander à une adolescente de 15 ans de lâcher son téléphone portable, c'est impossible. Il s'appuya sur ses bras pour se reculer de moi, Dorian renifla avant de sécher ses larmes. Je ferais mon maximum pour le protéger, je dois absolument le protéger, pour lui, pour Chelsea et pour moi. Il faut pas que Dorian meurt, je ne pourrais jamais m'en remettre, de toute façon, Théo me tuera juste après si il m'a pas tué avant. Ce qui sera sans doute le cas, Théo tuera Chelsea et moi en premier, pour bien faire souffrir Dorian, Théo est complètement fou, je l'ai parfaitement compris. Je ne veux pas que Dorian subisse ça une nouvelle fois, je veux pas que ça m'arrive de la part de n'importe qui. Je suis prêt à coucher avec Dorian mais qu'avec lui.

Le baiser que je donnais à Dorian fut délicieux, j'adorais vraiment l'embrasser, ses lèvres étaient si délicieuses, à chaque baiser j'avais l'impression que je l'embrassais pour la première fois, chaque baiser m'apaisait, me rassurait et me consolait. J'espère que nos baisers avaient le même effet sur lui, je l'espérais sincèrement. Il renifla une dernière fois et posa son front contre le mien, je lui souris tendrement. Il reprit une respiration normal et il arrêta de trembler, ce qui me rassura grandement. Il ne pleurait plus non plus, je le regardais tendrement :

- De rien mon chéri, c'est normal. Je pense que ... que le tuer serait mieux, je sais que c'est ton frère mais un frère ne ferait jamais ça, pour moi ce n'est pas ton frère.

Je lui avais donné un surnom pour la toute première fois sans même m'en rendre compte, c'était sortit tout seul. J'avais déjà dû l'appeler comme ça dans ma tête mais jamais en lui parlant directement. Il caressa mon visage du bout des doigts, me faisant frémir :

- Ont le tuera avant qu'il ne fasse du mal à quiconque même si je dois en mourir, je tenterais le maximum pour te sauver.

Il embrassa mon front et je souris en l'écoutant, ce qu'il avait envie de faire était une excellente idée. Je reculais mon visage et l'embrassais tendrement :

- Ce n'est pas grave, avec tout ce qui t'es arrivé, mon agression, le tribunal et la probable libération de Théo, c'est normal que tu pleures. Alors ont va faire, tu choisis le film, tu reviens t'allonger à côté de moi et ont passera la soirée à s'embrasser plus qu'à regarder le film.


Je lui souris, je ne suis pas sûr qu'ont regardera le film mais ça nous fera un fond sonore, je doute que Dorian soit d'avis pour me faire du bien après mais ont verra, ses baisers sont déjà suffisant pour me faire du bien.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyJeu 15 Mai - 5:39



Lennox avait ce pouvoir de me calmer, c’était quelque chose que je n’arrivais pas à expliquer. Lorsque nous étions dans la douche tous les deux, la première fois, j’ai failli paniquer en voulant lui faire du bien mais rien qu’avec son odeur, son toucher et sa voix, je m’étais détendu et j’avais osé passer à l’acte sans me poser davantage de questions. Il ne me pressait pas et j’appréciais vraiment ça. Malgré ma grosse crise d’angoisse, le blondinet ne s’est pas mis à paniquer et il a su me calmer assez pour que j’arrive à lui expliquer ce qui m’avait mis dans cet état. J’avais vraiment honte de craquer mais cela faisait plusieurs jours que je luttais contre la panique et ce soir, il avait fallu que ça sorte. Mais maintenant que ça allait mieux, j’écoutais Lennox me dire qu’il voudrait tuer mon frère. Je trouve que ses mots sont un peu extrêmes. On ne peut pas tuer quelqu’un comme ça. On est aux Etats-Unis et c’est lui qui se retrouverait derrière les barreaux. Je ne veux pas que ça arrive, j’aime Lennox plus que tout et même si on est très jeunes, je suis plus où moins sûr que c’est l’homme avec qui je vais partager plusieurs années de ma vie. Il ne peut pas tuer quelqu’un avec sa tête de chaton en plus de ça. Le petit surnom qu’il laissa échapper me fit sourire timidement. Lennox est comme ça, il est mignon, il est niais parfois et surtout il est romantique. Quelque chose sur lequel je dois encore un peu travailler. Je sais que la tendresse et le romantisme ce n’est pas encore inné chez moi mais je suis sûr qu’avec le temps, il aura un surnom aussi et que je chercherais constamment à lui tenir la main même si ce n’est pas entre les murs de cet appartement. Je le senti frémir sous mes doigts. C’est bien quelque chose que je n’ai jamais compris, comment on peut avoir les frissons sous mon toucher. Pour moi, je suis un garçon répugnant qui a été sali en plus de ça lorsqu’il avait dix ans. Mais non, mon petit ami semblait complètement oublier ça et apprécier chacun de mes baisers, chacune de mes caresses.

Pour changer de sujet – parce que parler de tuer de Théo n’est vraiment pas ce dont j’ai besoin en ce moment – je propose un film à Lennox et des câlins. Je n’ai pas envie de gâcher notre première soirée ensembles depuis son retour de l’hôpital et je ne me sens plus capable de lui faire du bien non plus. J’ai juste plus envie de me prendre la tête, juste souffler un peu et profiter de l’instant présent. Ma crise d’angoisse m’a vidé, complètement épuisé. D’accord avec moi, Lennox m’embrassa. Je gardai les yeux fermés quelques secondes juste pour apprécier ce moment même si ça faisait déjà plusieurs secondes qu’il s’était écarté de moi et qu’il me parlait de choisir un film. Je ne l’écoutais plus, j’appréciais juste le goût que ses lèvres laissaient sur les miennes. J’ouvre finalement les yeux et hoche la tête en comprenant que mon petit ami attend que j’aille nous choisir un film. En allant dans le salon, je m’arrêtai à la salle de bain pour constater les dégâts. J’avais de grosses cernes sous les yeux et j’étais blanc comme un linge… J’ai vraiment pas la tête d’un vainqueur, mais bon, je sais que quelques baisers de Lennox suffiront à redonner du rouge à mes joues. A plat ventre sur le tapis du salon, je choisi parmi les DVD… Mon cœur balance mais finalement je choisi une série télévisée qui ressemble à « Friends ». C’est ma sœur qui m’a incité à commencer cette série parce qu’elle savait que les bêtises qui se disait dedans allaient sûrement me redonner le sourire. Je retourne dans la chambre avec le coffret et glisse le CD dans mon ordinateur portable étant donné que je n’ai pas de télévision dans ma chambre. Je fais attention à ne pas faire mal à Lennox lorsque je viens me blottir contre lui et j’actionne le bouton « play » lorsqu’on est bien installés. « Je suis sûr que tu vas adorer. » Ma tête posée sur son torse, j’entour son buste de mon bras et me colle au corps du blondinet tout en faisant attention à ne pas lui faire mal. L’épisode commence et même si je l’ai vu et revu, je ne peux pas m’empêcher de rire un peu en entendant la bêtise que l’un des personnages vient de dire.

Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyVen 16 Mai - 15:55


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

Je vois bien que Dorian a sur moi, le même effet que j'ai sur lui. L'autre nous calme, nous détend, nous rassure, nous console et nous réconforte avec ses paroles, ses gestes et son odeur. Dorian a bien besoin de moi en ce moment avec la libération prochaine de Théo. La crise de panique qu'il vient de me faire en est la preuve parfaite. J'ai encore du mal à croire qu'il a réussit à ne pas en faire une quand ont étaient dans la douche, il a du faire preuve d'un courage et d'une maitrise de lui incroyable pour ne pas paniquer, je crois que c'est à ce moment que j'ai compris qu'il m'aimait, je ne pense pas qu'il aurait réussit à me donner autant de plaisir si il n'avait aucuns sentiments pour moi. Les mots sont parfois inutiles pour faire comprendre ses sentiments aux bonnes personnes. Dorian et moi n'en sommes pas encore au point de se comprendre en un regard mais ont sait déceler les sous-entendus et les messages cachés dans un regard ou un sourire, j'ai surtout appris à les trouver chez Dorian, je suis moins entreprenant que lui mais je ne dis jamais non. Je suis trop accro à lui, à ses lèvres et au sexe avec lui pour penser à lui dire non une seule fois. Je suis fou amoureux de lui, j'ai encore du mal à croire qu'être autant amoureux de quelqu'un ça puisse exister. Mais je vis cet énorme amour alors je suis forcé de constater que oui, aimer autant, c'est tout à fait possible. Dorian c'était calmé, il avait arrêté de pleurer et il ne pleurait plus et ça me faisait bien de ne plus le voir en panique, de ne pas savoir quoi faire pour le rassurer. Je sais que tuer une personne peut envoyer en prison ou même valoir la peine de mort aux Etats-Unis mais en cas de légitime défense, c'est pas puni non ? En Irlande c'est pas le cas en tout cas. Je sais, je suis pas en Irlande mais Théo veux la mort de Dorian, de Chelsea et de moi quand il connaîtra mon existence. Même si un de nous appuie sur la gâchette avant qu'il tente de tuer l'un de nous, c'est de la légitime défense avec de l'anticipation mais de la légitime défense quand même. Mais pour le moment, je préfère ne pas y penser. Je n'ai pas envie qu'un de nous trois finisse en prison, Chelsea est importante pour Dorian et pour moi aussi d'ailleurs, sans elle, Dorian ne serais peut-être pas vivant et je ne supporterais pas qu'un de nous finisse en prison, moi j'ai vraiment pas le mental pour survivre en prison et ne plus profiter de Dorian quand je le veux me tue rien que d'y penser. J'aimerais que mon histoire avec Dorian dure toute notre vie mais ont ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, ce que je sais c'est qu'il sera mon premier et qu'il sera toujours dans mon coeur et que je suis avec lui pour encore plusieurs années, Théo n'arrivera pas à nous séparer, j'en fais le serment. Il sourit timidement en entendant le surnom que je lui donnais, je frémis de nouveau sous ses doigts, c'est plus fort que moi. Je profite à fond de ses baisers, de ses caresses et de ses câlins et mon corps ne peut que réagir en conséquences.

Ont va passer une soirée tranquille ensemble, regarder un DVD, passer une bonne partie du DVD à s'embrasser avant de s'endormir l'un contre l'autre, ça peut sembler tout bête mais ça nous fera le plus grand bien. Je me fiche que ce qui était prévu au départ ai été annulé, je m'en contrefiche, je n'ai pas besoin que Dorian me fasse du bien chaque jour, je n'en ai pas besoin, je peux survivre sans ça plus de 24 heures. Dorian ferma les yeux quand je l'embrassais avant de les ouvrir plusieurs secondes après. Il hocha la tête et descendit au salon. Dorian revient avec le coffret d'une série et glisse le premier CD dans le lecteur de son ordinateur portable et se blottit contre moi en faisant attention de pas me faire mal. Je souris et le serrais doucement contre moi avec mon bras valide. Je souris en l'entendant :

- Je suis avec toi, ça me suffit pour savoir que je vais adorer.


Sa tête était posée sur mon torse et il entouré mon buste de ses bras en faisant encore attention à ne pas me faire mal. Je souris en l'entendant rire un peu, ça fait du bien de l'entendre rire. Je ne pû m'empêcher de caresser son dos pendant qu'ont regardaient la série qui je l'admets me faisait rire malgré tout. Au bout de 10 minutes, n'en pouvant plus, j'embrassais ses cheveux à défaut de pouvoir embrasser ses lèvres. J'avais besoin d'avoir un contact physique avec lui enfin d'embrasser une partie de son corps et seul son crâne était à ma disposition.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Dorian Caldwell

Dorian Caldwell

+ Arrivé(e) le : 03/11/2013
+ Messages : 108
+ Pseudo : h3artbeats.
+ Avatar : louis tomlinson.
+ Crédit(s) : moonstone (avatar), shinnydreamer (gifs signature)

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyDim 25 Mai - 6:20



Je ne me suis jamais senti aussi peu en sécurité que depuis qu'il y a le Dôme à Fort Bliss. Avant je pouvais mener ma vie comme je l'entendais. Je pouvais sortir de la ville pour aller à l'université, je pouvais marcher dans les rues comme je voulais et je savais que Théo était en prison pour un bon moment. Mais depuis que cette cloche de verre s'est abattue sur nous, j'ai l'impression de vivre un enfer. Au début c'était parce que je savais que Lennox était également prisonnier avec nous et que j'avais peur de le revoir, et maintenant c'est parce que je ne peux pas fuir avec lui. Je ne peux pas quitter cette ville pour aller en Irlande et vivre notre relation au grand jour. Je suis forcé d'être ici, de faire semblant d'aimer les filles, de n'aimer Lennox qu'entre ses murs et surtout de vivre avec le fait que bientôt, mon frère sera libéré de prison et que sous un Dôme, il y ait de fortes chances pour qu'il me retrouve très vite. Je sens que je ne vais pas en dormir de la nuit. Je vais devenir parano à fermer les portes à double tours, à ne sortir qu'avec quelqu'un pour éviter de me faire prendre au piège... Je serais constamment sur mes gardes à regarder derrière moi et surtout, je vais être insupportable avec Lennox parce que j'ai davantage peur qu'il s'en prenne à lui qu'à moi. On ne sait pas ce qu'il se passe dans la tête de mon frère. Est-ce qu'il a toujours envie de violer des garçons? Est-ce que ça lui a passé et que du coup il a juste soif de vengeance? Personne ne sait et c'est bien ça le problème. Ce soir, en pensant à tout ça, je me suis revu il y a douze ans de cela, lorsque c'était mon anniversaire et que mon frère a délibérément abusé de moi alors que je ne lui avais jamais rien demandé. Il était mon héros, mon modèle, mon grand frère et j'ai l'impression que ce qu'il s'est passé ce jour là sera toujours ancré en moi.

Heureusement, Lennox est là pour me calmer rien qu'avec ses caresses et son odeur. Ca m'apaise un peu, calmant ma crise d'angoisse et tous les souvenirs qui affluent avec. Avec lui, je me sens en sécurité même si moi je n'ai pas été capable de le protéger lorsqu'il s'est fait agressé. Il en gardera des cicatrices à vie et je pense que je ne me le pardonnerais jamais de ne pas être sorti avec lui ce soir là. Je me concentre sur l'écran de mon ordinateur pour essayer de ne plus penser à toutes ces choses négatives qui nous sont tombés dessus depuis l'arrivée du Dôme. La série télévisée m'aide à oublier un peu et je ne peux pas m'empêcher de sourire comme un enfant en sentant le baiser de Lennox sur mes cheveux. Je redresse la tête et lui vole un baiser sur les lèvres avant de regarder à nouveau l'écran et de ricaner un peu. Mes doigts jouent sur le torse de Lennox, décrivant des petits cercles sur son t-shirt. J'aime ce genres de moments. Ils sont tous simples mais ils sont parfaits. Au bout de deux épisodes de vingt minutes, je tends le bras pour regarder l'heure. « Ton médicament. » Lennox a pu sortir de l'hôpital plus tôt que prévu grâce à Adeline mais par contre, il faut qu'on respecte les heures de ses médicaments et de ses changements de bandages à la lettre. Heureusement, je ne vais pas devoir toucher à ses plaies avant demain matin mais mon homme doit quand même avaler ses antibiotiques alors je me lève du lit en faisant attention à ne pas lui faire mal puis me dirige dans la cuisine. J'essaie de trouver les bons médicaments puis je prends un verre d'eau et retourne dans ma chambre pour tendre les pastilles à Lennox. J'aime bien jouer les infirmiers, ça ne me dérange pas. Il est mieux ici qu'à l'hôpital.



Revenir en haut Aller en bas
Lennox Connor

Lennox Connor

+ Arrivé(e) le : 25/11/2013
+ Messages : 135
+ Pseudo : miss-BA
+ Double compte : /
+ Avatar : Niall Horan
+ Crédit(s) : anaëlle (avatar)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES: Avoir Dorian Caldwell rien que pour moi

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] EmptyLun 26 Mai - 13:24


Dorian & Lennox
"Regardless of the dangers, i would protect risking my life"

Je sais qu'on est jamais totalement en sécurité nul part et même si le dôme nous protège des attaques nucléaires ou des bombes, je ne suis réellement en sécurité que chez moi. Le dôme est la pire dess prisons, je me suis fait agressé, la plupart des habitants sont sous pression et deviennent agressifs et violents. Heureusement, j'ai Dorian avec moi, je me sens en sécurité avec lui, malgré que Théo va sans doute sortir bientôt de prison, je suis inquiet pour moi mais surtout pour moi. C'est de sa faute si Théo c'est retrouvé en prison mais je ne blâme pas Dorian, c'est lui la victime et même si c'est Dorian et Chelsea qui l'ont dénoncé, si Théo n'avait pas fait ça à son propre petit frère, il serait jamais allé en prison. Je suis prêt à mourir pour protéger Dorian, il a déjà du se rappeler cette histoire plusieurs fois, pour la raconter à sa soeur, à la police et à moi. Il n'a pas à mourir, pas aussi jeune, pas enfermé, pas sous mes yeux ou dans mes bras, pas à cause de son frère. J'ai failli mourir dans les bras de Dorian, je n'ose imaginer l'impuissance qu'il a dû ressentir en voyant la vie me quitter. Je ne veux pas subir ça sans avoir tenté l'impossible pour le sauver et je ne sais pas si je supporterais sa perte même en sachant que j'ai tout fait pour le sauver. J'aurais échouer dans mon seul but actuel, le protéger de tout le monde et en particulier de Théo. Je suis amoureux de Dorian et je ne pourrais rester en vie en le sachant mort, l'amour rend heureux mais aussi incroyablement faible, si Théo apprend notre relation, il saura parfaitement comment faire souffrir Dorian avant de le tuer. Tuer Chelsea et moi sera sans doute une des pires souffrance que Théo pourrait infliger à Dorian, surtout si Théo ne le tue pas par la suite même si j'en doute fortement, il doit être en colère contre son petit frère. Je ne peux pourtant pas laisser Dorian affronter une nouvelle fois Théo sans moi, je suis son soutien le plus important avec Chelsea et nous sommes sans doute son seul soutien. Sentir ma main dans la sienne ou la sienne dans la mienne le rassurera sans doute un peu même si Dorian n'osera peut-être pas, ont ne sait jamais démontrer notre amour en dehors de ces quatre murs. Le contact de l'autre nous a toujours rassuré et l'odeur de l'autre aussi d'ailleurs. Bref, tout ça pour dire que Dorian ne mourra que si je meurs avant lui.

Je regardais l'écran sans être totalement concentré dessus, pas parce que ça ne m'intéresse pas, je suis juste trop préoccupé par tout le reste. Malgré la présence rassurante et agréable de Dorian, je supporte de moins en moins d'être enfermé sous cette cloche de verre, j'aimerais tellement pouvoir retourner en Irlande ne serait-ce qu'une fois. Même enfermé sous un dôme, y être avec Dorian, ont auraient pas à se cacher comme ici. Je dis pas que je n'aime pas être son petit-ami que sous notre toit surtout que je sors très rarement depuis mon agression mais les rares fois où je sors, je sens vraiment que marcher main dans la main avec Dorian me manque. Il faut que j'évite de penser à tout ça et profiter de ce moment avec Dorian. Après que j'ai embrassé ses cheveux, il releva la tête et me vola un baiser, ce qui me fit sourire alors qu'il se concentra de nouveau sur l'écran avant de ricaner. Ses baisers ont le pouvoir de me faire retrouver le sourire immédiatement. Sentir les doigts de Dorian faire des petits cercles sur mon T-shirt me déclencher des petits frissons que je ne cherchais pas à cacher, j'avais besoin de ça, de ces petites attentions qui rendaient notre histoire si spécial à mes yeux. Une demie-heure plus tard, à la fin du second épisode, Dorian me rappela que je devais prendre mon médicament. Il se leva du lit en faisant attention à ne pas me faire mal. Il se comporte vraiment comme un infirmier, il est doué en musique mais il aurait dû faire autre chose de sa vie, infirmier lui aurait convenu à merveille. Je suis persuadé qu'il doit être méga-sexy en tenue d'infirmier, je me mordis la lèvre en réalisant que cette pensée avait réveillé mon envie de lui. Je tentais de la faire disparaître le plus rapidement possible, avant que Dorian qui venait de rentrer dans la chambre, ne s'en rende compte. Je pris les comprimés et le verre d'eau qu'il me tendait avant d'avaler les comprimés un par un pour éviter de m'étouffer. Je lui souris :

- Heureusement que j'ai mon infirmier personnel. D'ailleurs, je serais jaloux que tu t'occupes d'une autre personne que moi.

Oui, j'étais jaloux et possessif, il était hors de question que mon Dorian infirmier s'occupe d'une autre personne que moi. Je pars du principe que si il est mon petit-ami oui, il est à moi, c'est mon Dorian. Je sais, je suis beaucoup trop possessif mais j'y peux rien, je ne veux pas perdre Dorian, je suis trop accro à lui et à ses lèvres.
fiche codée par MONKEY CONTROL, toute copie est interdite. Bannières crée par TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty
MessageSujet: Re: Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell] Empty


Revenir en haut Aller en bas

Regardless of the dangers, i would protect risking my life [PV Dorian Caldwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

NO WAY BACK :: FORT BLISS :: FORT BLISS DOWNTOWN :: HARDING STREET-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser