AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sophia J. Rosenberg

Sophia J. Rosenberg

Votre vieille libraire favorite
+ Arrivé(e) le : 26/12/2013
+ Messages : 242
+ Pseudo : Jwann
+ Avatar : Helen Mirren
+ Crédit(s) : //

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown Empty
MessageSujet: Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown EmptyDim 6 Avr - 16:06

Le temps continuait de passer depuis qu’ils étaient coupés du monde. Les dégâts causés par la tempêtes ayant été gentiment réparés par Aiden, la librairie tenue par Mrs Rosenberg pouvait reprendre enfin de l’activité. Sophia avait attendu ce moment avec une grande impatience car quand elle n’avait pas à faire dans son petit magasin, elle se retrouvait vite très désoeuvrée. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle ne pouvait se résoudre à prendre sa retraite tant que sa santé ne l’empêchait pas de travailler. Pour le moment, elle était encore en bonne forme, son métier n’était pas trop difficile, lui laissait du temps libre dans la journée et lui permettait de s’épanouir depuis des années, elle avait donc tout ce dont elle avait besoin.

C’était donc un plaisir pour elle de retrouver enfin les étalages de livres qui l’entouraient chaque jour depuis de longues années. Elle poussa la porte ce matin là bien décidée à finir de remettre en place les livres dans la boutique. Elle avait du en effet en mettre au rebus pendant le temps des travaux pour leur éviter d’être abimés. Elle s’affaira donc, à peine arrivée, un plein thermos de café dont elle prenait régulièrement une tasse toujours tout près pour lui donner du courage. Elle devait être efficace si elle voulait que la petite librairie soit aussi accueillante que possible pour les premiers clients de la journée, qui arrivaient en général à partir de 10h30.

Le spectacle qu’offrait le magasin avait tout de même tendance à la déprimer. Les étagères étaient de plus en plus vides et elle avait beau s’affairer pour combler les trous, on voyait bien que ses stocks étaient de plus en plus restreints. La situation n’était pas encore alarmante mais elle l’était plus que quelques semaines plus tôt. Sophia savait qu’elle ne devait pas se laisser abattre, que ce satané dôme partirait peut être aussi vite qu’il était venu, mais elle n’y croyait plus et elle était peinée de voir que, alors qu’elle avait enfin plus de clients, du fait qu’il n’y avait plus d’électricité en ville, elle n’aurait bientôt plus de quoi leur offrir un choix convenable.

Tout de même, elle était efficace et les étagères retrouvaient un aspect de librairie en activité, ce qui n’était pas vraiment le cas à son arrivée puisqu’une grande partie des ouvrages avaient été remisée. Elle réorganisa un peu les étagères, profitant du fait qu’elle avait moins d’ouvrage pour faire des catégories toujours plus précises qui permettraient à ses clients de s’y retrouver plus facilement et de trouver de manière sure un ouvrage qui leur convienne selon leurs gouts. Cela faisait partie de son métier de libraire de les renseigner et de les aider à se retrouver parmi les étalages mais certains préféraient se débrouiller seuls et, de toute façon, il était toujours plus agréable de pouvoir se repérer facilement.

Vers onze heures, alors qu’elle terminait tout juste de sortir les dernières piles de livres de la réserve, la sonnette de la porte d’entrée cliqueta. C’était sa première visiteuse de la journée, elle reconnue une certaine Clara si sa mémoire était bonne. Bonjour ! dit-elle à sa cliente de son ton le plus accueillant.


Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown Paques_oeufs026

Revenir en haut Aller en bas
Clara A. Brown

Clara A. Brown

+ Arrivé(e) le : 19/03/2014
+ Messages : 238
+ Pseudo : Super Nanasse, le retour x)
+ Double compte : Joanna C. Stark
+ Avatar : Willa Holland ♥
+ Crédit(s) : speechless (avatar)

Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown Empty
MessageSujet: Re: Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown EmptyMar 22 Avr - 17:35


Sophia & Clara

« Every time you say you don't believe in fairies, a fairy dies. »



J’ai tout fait pour me changer les idées. Je suis sortie courir, j’ai rangé l’appartement, classé nos livres par ordre alphabétique, nettoyer les verres déjà propres et j’ai passé trois fois le balai en tout. Mais non, tous mes efforts sont inutiles. Penser à autre chose que cette nuit avec Thomas est impossible. Je me laisse tomber sur le canapé, à la fois épuisée par l’effort que je viens de fournir, mais aussi dégoûtée par mon propre comportement. Machinalement, je baisse les yeux sur ma main gauche. Ma bague de fiançailles brille très légèrement grâce aux rayons du soleil. Je suis fiancée et j’ai couché avec un autre homme que mon futur mari. A mes yeux, je n’ai aucune excuse. Malgré le dôme qui nous sépare, j’aurais dû lui rester fidèle. Un vrai couple doit être capable d’affronter toutes les épreuves, y compris les plus rudes. Pendant que Cameron attend probablement de mes nouvelles, je me suis jetée dans les bras de mon collègue, sans penser une seule seconde à mon fiancé. Le pire dans tout ça, c’est que j’ai réellement apprécié ce moment. J’avais besoin de compagnie, d’ajouter un peu de légèreté à cette vie de fous. Seulement maintenant, je m’en mords les doigts. La culpabilité me ronge de l’intérieur, ainsi que le dégoût et la haine. J’ai l’impression d’avoir commis l’irréparable. Je me sens honteuse. Et j’ai beau tout faire pour ne pas y penser, je n’y arrive pas. Dans mon cas, un simple désolée ne suffit pas. Même si Cameron n’est pas obligé de savoir ce que j’ai fait sous ce dôme, je ne parviendrais pas à lui mentir en le regardant droit dans les yeux, sans ciller. Enfin… Vais-je seulement le revoir un jour ? Voilà une des nombreuses questions qui hante mon esprit. Dans un soupir, je me lève soudainement du canapé pour filer sous la douche. Je ne peux pas rester une minute de plus dans cet appartement, à ne rien faire. D’ici à ce que je parte travailler, j’ai largement le temps d’aller faire un tour en ville pour m’occuper un peu. Etant donné la panne d’électricité générale, la télévision ne fonctionne plus. Impossible de se changer les idées en regardant une émission proposée par l’une des chaînes. Dans ce genre de moment, rien ne vaut un bon bouquin. Je me prépare rapidement à sortir, laissant au passage un petit mot à l’intention de Marissa. Nous essayons de manger ensemble le midi. Je ne sais pas si je serai rentrée à temps, autant la prévenir et partir l’esprit tranquille. Je quitte l’appartement aux alentours de 10h45, décidant de me rendre à la librairie du coin à pied.

Il ne me faut qu’un quart d’heure pour me retrouver au pays des livres. Je pousse les portes et me glisse à l’intérieur du bâtiment. « Bonjour ! » Mrs Rosenberg m’accueille chaleureusement. Je lui adresse un signe de tête, esquissant un sourire poli. « Bonjour. » Je disparais ensuite parmi les étagères de livres, à la recherche d’un bouquin authentique. J’ai déjà eu l’occasion de venir ici à plusieurs reprises, je sais donc plus ou moins vers où me diriger. Je prends le temps de regarder les livres un par un, recherchant en premier lieu un titre qui attire l’œil. Mes doigts frôle le bois un peu abimé des étagères et je plisse les yeux, comme si je devais faire un effort surhumain pour pouvoir distinguer les caractères imprimés sur le dos des bouquins. Enfin, je saisis l’un d’entre eux. Atonement, de Ian McEwan. Après le titre, le résumé. Je retourne le livre et commence à lire. L’histoire évoque un conflit entre deux sœurs, Briony et Cecilia, dû à un malentendu impliquant un jeune homme prénommé Robbie. Il ne m’en faut pas plus pour me convaincre ! Une fois le livre choisit, je retourne vers la vieille dame, dépose mon livre sur le comptoir et sors mon portefeuille de mon sac.  « Voilà, j’ai fait mon choix ! Avez-vous lu ce livre ? » Demandé-je avec un sourire inscrit sur mon visage. A chaque fois que je suis venue dans cette librairie, j’ai toujours pris un peu de temps pour discuter avec Mrs Rosenberg. Le temps de quelques minutes, cela nous donne l’impression que la vie à l’extérieur est tout à fait normale. Je regarde rapidement autour de moi, admirative du travail que cette libraire fournit tous les jours pour faire fonctionner son petit commerce. « En tout cas… Je suppose qu’après la tempête, la librairie a dû être toute en désordre. Pourtant, elle paraît toujours aussi impeccable… Comme si elle n’avait rien subi. Vous faites toujours aussi bien votre travail ! » J’incline légèrement la tête, sans cesser de sourire. « J’ai toujours aimé venir ici. Trouver un bon livre pour oublier le tracas quotidien, il n’y a rien de mieux, pas vrai ? »

Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas

Quand la libraire dépasse ses attributions ft Clara A. Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

NO WAY BACK :: FORT BLISS :: FORT BLISS DOWNTOWN :: FORT BLISS PUBLIC LIBRARY-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser