AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Julian Winters

Julian Winters

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 21/03/2014
+ Messages : 285
+ Pseudo : Rendezvouswithdestiny.
+ Double compte : Dylan Speirs (Jennifer Lawrence).
+ Avatar : Michael Fassbender.
+ Crédit(s) : Lux Reterna + Tumblr.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyDim 23 Mar - 14:25


crédits : rphelper.tumblr.com
   
Jamie Winters
we'll be counting stars
   

PRÉNOMS : Jamie. + NOM DE FAMILLE : Winters. + ÂGE : vingt-sept ans. + ORIGINES : purement irlandaises par son père, allemandes et américaines par sa mère. + ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : au choix. + STATUT CIVIL: au choix. + QUALITÉS/DEFAUTS : sociable, drôle, débrouillarde, mais aussi susceptible, rancunière et (trop) idéaliste. + AVATAR : Emilia Clarke (négociable avec Lyndsy Fonseca, Crystal Reed, Jessica Stroup ...). + GROUPE : au choix.

   
Fairytales & Firesides
   

       → Jamie est la benjamine de la famille Winters, elle a un frère âgé de huit ans de plus qu'elle : Julian. Il faut noter que Mrs Winters voulait à tout prix que ses enfants portent chacun un prénom commençant par la lettre J. Elle est le sosie de Mrs Winters, physiquement mais aussi psychologiquement.
       → Leur mère est morte quand elle avait sept ans. Pour Jamie, ça a été l'effondrement. A partir de ce moment-là, son père et surtout son frère ont encore plus veillés sur elle qu'auparavant, la protégeant face au monde entier.
       → Malgré leur grand écart d'âge, Julian et Jamie partagent une très grande complicité. Ils passent énormément de temps à parler ensemble de tout et de rien, il a toujours veillé à ce qu'elle ne manque pas d'amour. Elle ne s'en rend pas compte, mais finalement elle lui en rend au moins autant.
       → Jamie a toujours vécu à Fort Bliss. C'est une passionnée, elle ne fait rien à moitié, elle se voue toujours à corps et âme dans ce qu'elle entreprend. Elle peut avoir quitté la ville le temps de ses études universitaires (si vous décidez qu'elle est allée à la fac), mais dans ce cas, elle est revenue depuis.
       → Le reste est totalement libre.
   
What Will Become Of Us
   
La fenêtre est immaculée d'eau. Cette eau de pluie, qui, lentement, glisse sur le carreau. Je me trouve là, du haut de mes quinze ans, songeur, suivant le tracé de l'eau du doigt, la tête appuyée contre le mur froid et dur. Mon visage reste impassible, pas une larme ne coule sur ma joue. Des larmes, je n'en ai plus depuis longtemps. Par conséquent, mon visage est impassible, dénué de toute émotion, tandis que mon regard semble perdu quelque part très très loin d'ici, peut-être même dans une autre galaxie. « Julian ? » La voix que je devine comment étant celle de Jamie ne réussit même pas à m'arracher de mes songes. Elle semble comme venue d'ailleurs, et mon doigt continue à courir sur le carreau à la poursuite d'une ultime goutte d'eau. « Julian ? » Cette fois, la voix de Jamie me détourne complètement de l'activité à laquelle je m'adonnais quelques secondes plus tôt. Ce sont les sanglots dans sa voix qui me font réagir. Ma main se pose sur la sienne, cette main qui était si molle il y a quelques secondes et qui est à présent ferme, forte. Ma main exerce la même pression sur la sienne que lorsqu'elle que je la console parce qu'elle vient de se disputer avec sa meilleure amie, qu'elle n'a pas eu la Barbie qu'elle voulait, parce qu'elle a tâché sa robe préférée ... Lorsqu'elle a la sensation que le monde s'écroule autour d'elle. J'aimerais tant pouvoir diminuer sa peine, mais j'en suis incapable. Je n'arrive déjà pas à diminuer la mienne, je ne peux pas produire de miracle pour elle. Aujourd'hui, la douleur que nous ressentons tous les deux est bien plus réelle que toutes celles que nous avons pu connaître. La peine était si forte que je ne parvenais même plus à pleurer, les larmes sont insuffisantes face à la grandeur de ma douleur. Jamie, ma petite sœur, ne parvient pas à parler, et ce depuis des jours. Je vis sa lèvre inférieure trembler. Je renforce ma pression sur sa main. Je veux qu'elle sache que je suis là pour elle. Je serai toujours là pour elle, toujours. Un rictus au coin de son œil, puis un torrent de larmes supplémentaire. La pression de ma main sur la sienne est plus grande. Un cri s'échappe de sa bouche. Mon autre main vient se poser derrière sa nuque, pour l'attirer contre moi. Son front qui se pose contre mon torse. Je peux sentir la douleur à travers elle, cette douleur qui lui déchire les entrailles. Cette douleur que je ressens moi-même en permanence à présent. Des cris de douleur. Et des flots de larmes. Je la tiens dans mes bras, la serrant de toutes mes forces, m'accrochant à elle comme à la vie. Je l'entends hurler, extérioriser sa peine. Je sens aussi ses tremblements. « Pleure Jamie, tu en as le droit, pleure et crie tant que tu en as envie, tant qu'il le sera nécessaire. » Moi-même, je renifle bruyamment. J'entends qu'elle essaie de parler, mais elle n'y parvient pas. Je la force à s'assoir sur le canapé, et elle ne me lâche pas. En fait, je ne compte pas la lâcher, pas tant qu'elle aura besoin de moi. Je sais qu'elle a beaucoup de questions, qu'elle a besoin de savoir. Je sais que depuis qu'elle est partie, elle ne pense qu'à cela. Moi aussi, je me les pose ces questions. Car, je suis incapable de lui répondre, à Jamie. Je suis peut-être son aîné de huit ans, mais en fin de compte, je n'en sais pas plus qu'elle. Moi aussi, je voudrais qu'on m'explique. Pourquoi elle est partie. Pourquoi on nous l'a prise. Parce que moi, j'ai encore besoin d'elle, j'ai encore besoin de ma mère, besoin qu'elle me serre dans ses bras, qu'elle me murmure que tout ira bien. Mais, ces questions, ni Jamie, ni moi, n'osons les poser. Ceci reviendrait à donner de la réalité aux choses. Et je pense que nous n'y survivrions pas. Car, et je sais que c'est également le cas de Jamie, j'espère encore que c'est faux. Que cet accident de voiture n'a pas eu lieu, qu'elle va rentrer des courses, le sourire aux lèvres, et qu'elle nous serrera dans ses bras. Qu'elle nous proposera de faire une tarte, et qu'elle nous dira qu'elle noue aime. Et, qu'elle sera toujours là. Toujours. Qu'elle me verra être diplômé, qu'elle me conduira à l'autel, qu'elle embrassera avec affection ses petit-enfants, leur fera des tartes aussi, et qu'elle sera toujours là pour moi, surtout lorsque je ne saurais pas quoi faire. Parce qu'elle est ma mère, et qu'elle est tout pour moi. Jamie pleure à s'en vider de la totalité de l'eau de son corps et j'aimerai tant pouvoir faire cesser ces pleurs. Et bientôt, le calme se fait. Le visage de ma sœur a retrouvé tout son calme. Des mèches sont collées sur son front, ses joues, son menton. Mais elle s'en fiche. Le monde s'est écroulé. Mais, de ma main libre, je sépare les cheveux collés par les larmes de son visage. « Tu sais à quel point tu lui ressembles ? Tu es son portrait craché, tu as ses magnifiques yeux, sa démarche, sa manière de parler ... N'oublie jamais cela, jamais. Elle ne sera jamais loin de toi, Jamie, et le temps passera, et les autres oublieront probablement ... Mais nous, on n'oubliera jamais qui elle était. Jamais. »

★★★

Ma sœur est tout pour moi. J'ai toujours veillé sur elle. Je lui ai appris à changer une roue de voiture par exemple. Je l'ai emmenée à mes entraînements de base-ball, lui apprenant au passage quelques trucs relatifs à ce sport. Je l'ai aidée à faire ses devoirs lorsqu'elle a eu besoin d'aide, lui réexpliquant ce qu'elle ne comprenait pas en cours. Mais tout cela, ce n'est rien à côté de tout ce qu'elle a pu faire pour moi. Elle m'a soutenu lorsque Papa a refusé que ma passion pour le base-ball dépasse le niveau universitaire pour devenir mon métier, alors que j'avais mes chances. C'est elle qui se moquait de moi lorsque je refaisais des schémas médicaux sur les murs de ma chambre, alors que j'étais en première année de médecine. C'est vers elle, toujours vers elle, que je me tournais lorsque j'avais des soucis, que j'avais besoin de parler. Nous passons toujours des heures à parler de tout et de rien, et même depuis que je suis à la fac, nous le faisons par téléphone. Nous parlons beaucoup de maman. De combien elle nous manque, de ce que nous aurions voulu faire avec elle. De ce qu'on lui dirait si nous pouvions passer ne serait ce qu'un instant de plus avec elle. Nous avons été là, l'un pour l'autre, lorsqu'elle est morte. Papa était présent aussi, faisant du mieux qu'il pouvait. J'ai séché les larmes de Jamie lors de chaque terrible étape de sa vie. Et en ce moment, elle n'est plus là. Elle devrait être rentrée depuis trois quarts d'heure, maintenant. Je m'inquiète sérieusement. Je me demande s'il lui est arrivé quelque chose ou s'il a tout simplement oublié mon existence. Je me sens seul dans ma peine, en l'absence d'une mère. Depuis qu'elle a rencontré ce garçon, je ne la vois plus. Je suis rentré de l'université pour les vacances, et je n'ai pas retrouvé cette personne qu'était ma sœur. J'ai l'impression qu'on m'a arraché Jamie. Comme on m'a arraché ma propre mère. Et, je n'ai rien vu jusqu'à ce que je revienne dans cette maison. Bon sang, qu'est ce que j'ai pu être aveugle ! Et en même temps, une partie de moi me dit que je dois grandir, que je dois la laisser prendre son envol, qu'elle n'a peut-être plus besoin de moi autant que j'ai besoin d'elle. Que quelqu'un d'autre a pris cette place que j'occupais jusque-là. Je me suis toujours dit que je faisais tout pour qu'elle ne manque pas d'amour, qu'elle ne se sente jamais seule, que quelqu'un lui sèche les larmes ... Mais au fond, j'étais peut-être encore plus gagnant qu'elle dans cette histoire. Car, c'est en m'occupant de Jamie que j'ai trouvé la force de continuer, de surmonter la mort de maman. Puis, j'entends la porte qui s’entrouvre. Je soupire de soulagement. Car c'est bien Jamie qui vient de pousser la porte de la cuisine, essayant de ne pas faire de bruit. « T'étais où ? Ça va bientôt faire une heure que je t'attends ?! » Alors, elle lève les yeux vers moi, ne m'ayant jusque-là pas remarqué, me jetant un regard noir. Assis sur cette fichue chaise, je grimace. « On ne peut pas en parler demain, plutôt ? Je suis crevée, je n'ai qu'une envie, c'est d'aller me coucher. » D'un bond, je me lève, lui attrapant le bras en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Je ne suis pas violent avec ma sœur, du moins pas d'habitude, mais la femme qui est en face de moi n'a plus rien à voir avec Jamie. C'est alors que je vois réellement son visage. Je ne la lâche pas pour autant. « Tu as pleuré ? » Car, les yeux bouffis que je vois devant moi ne peuvent vouloir dire que ça. Comme sa volonté de s'enfermer dans sa chambre, de me fuir. « Julian, je ne le répéterai pas deux fois : lâche-moi. » Je dois savoir ce qui lui est arrivé. Jamie est ma petite sœur, je dois la protéger coûte que coûte, je dois être là pour elle lorsque ça ne va pas. « Dis-moi ce qui s'est passé ! » Le ton monte, ce n'est pas bon. Je sais que je ne devrais pas lui parler ainsi, mais ma patience arrive à ses limites. La sienne aussi. « LÂCHE-MOI !!! » A présent, elle hurle, se débat, cherchant à échapper à mon emprise. C'est peine perdue. « JE VAIS TE LÂCHER, MAIS AVANT ÇA TU TE CALMES ! » Soudain, plus un son ne sortit de la bouche de Jamie. Je lui lâcha le bras et elle s'assit. Je fis de même, et elle prit la parole. « C'est terminé. Tyler et moi, c'est terminé. Il ... est avec une autre. » Je n'en crois pas mes oreilles. Alors, il l'avait trompée ? Ce gars pour qui ma sœur m'avait abandonné s'était fichu d'elle. « Son adresse. Donne-moi son adresse. » Jamie soupira. Elle avait cet air navré que je lui connaissais bien. Elle se sentait certainement responsable de tout cela. « Non ... Ce n'est pas la peine. Je n'ai même pas envie que tu lui casses la figure, et pourtant je sais que c'est à ça que tu penses. Je veux juste être au calme et ... retrouver mon frère. » Je souris. Ce gars peut bien attendre, je m'occuperai de son cas plus tard. C'est auprès d'elle que Jamie a besoin de moi, pour le moment.
   

Revenir en haut Aller en bas
Julian Winters

Julian Winters

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 21/03/2014
+ Messages : 285
+ Pseudo : Rendezvouswithdestiny.
+ Double compte : Dylan Speirs (Jennifer Lawrence).
+ Avatar : Michael Fassbender.
+ Crédit(s) : Lux Reterna + Tumblr.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyDim 23 Mar - 14:31

Tout d'abord je te remercie de t'intéresser au scénario parce que si t'es arrivé jusqu'ici c'est qu'il doit t'intéresser I love you

Je pense que tu veux certainement avoir quelques petits détails en plus pour le scénario, alors les voici :
+ Déjà, concernant le pseudo, j'ai choisi Jamie, et j'aimerai le conserver, mais s'il ne te plaît vraiment pas, tu peux en changer, tant que le prénom commence par la lettre J. Quant au nom de famille, il n'est pas vraiment négociable, du fait qu'ils sont frères et sœurs, à moins qu'elle ne soit mariée (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 2809530024
+ Concernant l'avatar, j'adore Emilia Clarke, mais j'imagine que ce n'est pas le cas de tout le monde. J'ai aussi pensé à Lyndsy Fonseca, Crystal Reed et Jessica Stroup, mais je suis ouverte à toutes les suggestions. Le plus important est le personnage, l'avatar ne devant pas être un frein (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1856338392
+ L'histoire est plutôt libre, je vous demande seulement de respecter les différentes informations données dans cette fiche. Je vous recommande également d'aller lire la mienne afin de mieux percevoir Julian (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 2962877332

Finalement, si tu as les moindres questions n'hésite pas à me mpotter, je me ferais un immense plaisir d'y répondre (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 162075414
Et puis je t'aime déjà (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1345457257

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyMar 25 Mar - 23:25

Je suis tellement amoureuse de ce genre de relation fraternelle. C'est beau.  (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 2982805740 
Donc je n'ai pas résisté à l'appel.  I love you Si tu veux bien de moi, je suis là.  (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 458740235 

Revenir en haut Aller en bas
Julian Winters

Julian Winters

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 21/03/2014
+ Messages : 285
+ Pseudo : Rendezvouswithdestiny.
+ Double compte : Dylan Speirs (Jennifer Lawrence).
+ Avatar : Michael Fassbender.
+ Crédit(s) : Lux Reterna + Tumblr.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyMer 26 Mar - 15:30

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1057950441 
Merci de tenter le scénario I love you Si tu as des questions, n'hésite pas à me mpotter (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 162075414 (d'ailleurs, même si tu n'as pas de question, n'hésite pas à me mpotter (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 1856338392 )

Revenir en haut Aller en bas
Jamie Winters

Jamie Winters

+ Arrivé(e) le : 08/06/2014
+ Messages : 1
+ Pseudo : BELLA CIAO. ❥ (lorenza)
+ Avatar : la seule et unique lyndsy fonseca
+ Crédit(s) : bazzart + tumblr

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyLun 9 Juin - 20:59

beybey winters est arrivée.  (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 3427587 
je viens de t'envoyer un big MP pour t'harceler avec mes idiotes petites questions, mais je tenais quand même à laisser ma petite trace ici.  (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 598940718  (F/LIBRE) EMILIA CLARKE 2809530024

Revenir en haut Aller en bas
Julian Winters

Julian Winters

J'ai gagné la guerre des clans
+ Arrivé(e) le : 21/03/2014
+ Messages : 285
+ Pseudo : Rendezvouswithdestiny.
+ Double compte : Dylan Speirs (Jennifer Lawrence).
+ Avatar : Michael Fassbender.
+ Crédit(s) : Lux Reterna + Tumblr.

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE EmptyMer 11 Juin - 14:34

Étale-toi tant que tu souhaites, petite sœur I love you

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


(F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) EMILIA CLARKE (F/LIBRE) EMILIA CLARKE Empty


Revenir en haut Aller en bas

(F/LIBRE) EMILIA CLARKE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

NO WAY BACK :: INTRODUCE YOURSELF :: SOMEONE LIKE YOU-
Sauter vers:
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser