AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

≈ we gonna be lost if we continue to fight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nolan Brown

Nolan Brown

+ Arrivé(e) le : 13/09/2013
+ Messages : 1255
+ Pseudo : FOOLISH BLONDIE (tica)
+ Double compte : Rosalyn Winters (+) Ange Pots
+ Avatar : Stephen Amell
+ Crédit(s) : starchild (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyDim 16 Mar - 17:30


we gonna be lost if we continue to fight.
PEPPER STANTON COOPER, HAYLEY BARCLAY & NOLAN BROWN

Don't bury me don't let me down don't say it's over cause that would send me under underneath the ground don't say those words I wanna live and your words can murder only you can send me under ~ alex hepburn.

Il y'a une seconde cette petite fille ce tenait là en face de lui, l'écoutant lui dire que ce n'était rien qu'une égratignure qu'il allait nettoyer avec un produit magique, revenant ensuite avec un coton imbibé d'eau et de savon afin de nettoyer la plaie comme il se doit. Elle lui souriait de ce petit sourire innocent qu'on les enfants, il l'avait regardé rejoindre sa mère et après avoir fait un tour dans le service il avait prit le chemin qui s'imposait de manière tout à fait automatique en lui depuis quelque temps déjà. Il entra dans une chambre qui lui donnait des frissons jusqu'à la moelle épinière, seulement ce petit visage et ce sourire lui réchauffe le coeur, il fouille dans la poche de sa blouse tandis qu'il avance jusqu'au lit avant d'embrasser délicatement son fils sur le front. « Hey regarde ce que je t'ai apporté !! » ce camion de pompier était le sien quand il n'était encore qu'un enfant, y accordant beaucoup d'importance il l'avait gardé chez lui pendant toute ses années et trouvait normal que Aaron l'ai à son tour. « Il est trop cool! » son fils à les yeux tirés, des cernes sous les yeux mais ce sourire qu'il à est une bénédiction du ciel. Il le regarde jouer un peu avec le camion tandis qu'il déclare émerveillé « Tonton Jace m'avait dit que tu aimais les voitures mais celle là est génial ! » pendant un instant Nolan reste silencieux. Vient-il vraiment de parler de Jace ? Il regarde Aaron un peu perdu tandis que celui-ci continue de jouer avec la voiture. Jace n'est jamais apparu dans la conversation qu'il à eu avec Hayley, mais a entendre son fils il ne lui faut pas plus longtemps pour comprendre que son meilleur ami semble en savoir beaucoup plus que lui, et si il sent la colère monter à nouveau en lui il n'en laisse rien paraître jouant pendant une bonne dizaine de minutes. Enfin un collègue le demande, et après avoir dit à son fils qu'il revenait il suit son ami dans le couloir « N'ai pas peur James, tu peux me le dire, vas y ...» il sait qu'ils n'auraient pas les résultats des prises de sang avant un bon moment, si bien qu'ils ne savent pas si il est compatible avec son fils ou non. Pourtant 50% des chances ferait qu'il pourrait l'être ce qui en soit est une chance et un miracle, seulement les 50% restant ne pourrait rien envisager de bon pour le petit garçon « Ecoute Nolan j'aimerais te donner de bonnes nouvelles, mais le fait est qu'on à jamais eu de cas comme celui là ici. Avec le dôme on ne peux pas ce renseigner et ... » en voyant Nolan fermer les yeux il s'arrête de parler un instant. S'excusant à nouveau. Le destin fait vraiment mal les choses, la colère de Nolan ne s'apaise pas et pourtant il sait qu'il doit ce concentrer afin de la contrôler, ce n'est la faute de personne si on ne découvre pas ce que son fils à comme problème et comme le régler. « Anna prend tout les enfants de l'étage pour les faire jouer ... » continue James avec calme, Nolan lui sourit finalement il ce souvient qu'Aaron lui en à parler lui demandant si il pouvait aller jouer lui aussi avec les autres, promettant qu'il resterait dans son fauteuil. « Oui Aaron m'en a parlé, il peux y aller.» James lui donne un coup sur l'épaule avant que Nolan ne retourne auprès de son fils afin de le transférer sur le fauteuil roulant avant qu'Anna n'entre dans la pièce en saluant le petit garçon avec joie et bonne humeur. Lorsqu'il lève le regard il aperçoit Pepper derrière la fenêtre, et cette vision semble lui enlever un poids sur le coeur  « A tout à l'heure Papa !!» s'exclame Aaron tandis qu'Anna le fait rouler devant Pepper et qu'ils se dirigent tout les deux dans le couloir. Inspirant profondément, Nolan les suit avant de s'arrêter devant la jeune femme et de murmurer « Salut ...» Il doit l'avouer il ne sait pas ce qu'elle fait là, mais la voir ici lui fait un bien fou ...

_________________
    After all, how can you run from what's inside you?

Revenir en haut Aller en bas
Pepper A. Cooper-Stanton

Pepper A. Cooper-Stanton

+ Arrivé(e) le : 08/09/2013
+ Messages : 311
+ Pseudo : Maman Dragibus
+ Double compte : Minah <3
+ Avatar : Katie Cassidy
+ Crédit(s) : ava par shiya ; gif sur Tumblr

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyDim 16 Mar - 18:21


Nolan, Hayley & Pepper

    we gonna be lost if we continue to fight


Remettre les pied à l’hôpital était pas la chose la plus facile qu’elle est à faire. Sois parce qu’elle n’était pas vraiment encore prête à affronter Nolan, soit parce que maintenant, elle n’avait plus aucun doute sur ce qu’allait lui annoncer le médecin. Elle ne se leurrait plus. Elle avait eu assez souvent à courir pour des nausées matinales pour savoir qu’elle portait bel et bien un enfant. D’ailleurs, elle se demandait comment on pouvait appeler ça des nausées matinales, quand elles pouvaient venir à tout heure de la journée. Certaines choses portent mal leur nom. Madison et Lexie avait pris le relais, chacune leur tour pour l’aider. Accueillir Lexie chez elle avait été une bénédiction. Elle avait pu parler avec elle, tout lui confier sans avoir à se sentir mal. Parce qu’elle aurait pu le faire avec Madie, mais malgré leur lien parfois étrange, elle restait sa nièce, et une tante n’accapare pas sa nièce de ses problèmes. Enfin, il parait. Cette fois-ci, elle ne passa pas voir Nolan avant d’y aller. Elle avait décidé d’aller seule à son rendez-vous. Ses deux colocataires s’étaient pourtant proposé. Mais elle avait commencé seule et elle avait finit seule. Le rendez-vous ne dura pas bien longtemps, comme elle s’y attendait, le médecin la félicita. Elle lui fit un sourire, même si elle ne savait pas vraiment si elle devait être féliciter ou pas. Puis il lui annonça qu’elle était enceinte de huit à neuf semaines. Et cela n’arrangeait pas vraiment les choses. Cet enfant aurait très bien pu être conçu avec Maxim avant qu’elle ne le trouve avec sa maitresse, tout comme il pouvait être de Nolan, lors de leur première nuit. Lorsqu’elle sortit du cabinet, se fut pour aller vomir. Et sur le moment elle ne savait pas vraiment si c’était à cause de nausée ou parce qu’elle se dégoutait elle-même de cette situation. Maintenant, elle n’avait plus qu’une envie, c’était de rentrer chez elle et pleurer dans les bras des deux blondes qui partageaient sa maison. Pourtant elle ne le fit pas, elle s’enfonça davantage dans les couloirs de l’hôpital. Inconsciemment ou pas, elle se retrouva en pédiatrie. Il fallait croire qu’avoir la preuve qu’elle était enceinte l’attirait vers les enfants. Puis son regard tombe sur Nolan. Ce n’était peut-être pas les enfants finalement qui l’attirait ici. Parce qu’elle le savait qu’il serait ici. Ses pieds l’avait conduit vers ce dont elle avait le plus besoin. Parce que cela avait toujours été ainsi, Pepper ne pouvait exister sans Nolan. Lexie et Madie lui apportait un peu de réconfort, mais elle ne pouvait l’être qu’avec lui. Cela faisait bien trop longtemps qu’il était son pilier. Et dans le fond, elle ne voulait pas qu’il ne le soit plus. Parce qu’elle avait beau être rancunière, il y aurait toujours une personne au monde qu’elle parviendrait toujours à pardonner, lui. Et sans doute parce qu’elle savait que tout ce qu’il pouvait faire qui lui ferait du mal, ne serait jamais volontaire. Tout comme elle, elle ne pourrait jamais le faire souffrir volontairement. « A tout à l'heure Papa !! » Le cœur de Pepper se sert alors et elle suit le petit garçon du regard. Le fils de son meilleur ami, son pilier, l’homme qu’elle aimerait toujours. Étrange qu’elle permette cette pensée, dire qu’elle l’aimait, jusque là, elle se l’était toujours interdit. Puis elle remarque le camion posé sur les jambes d’Aaron et ne peut retenir un petit sourire. Et lorsqu’elle tourne la tête vers Nolan, il est maintenant tout juste devant elle. « Salut… » « Salut. » répond-elle en retour, ne sachant pas vraiment quoi dire d’autre. « Je le reconnais ce camion. » Comme si elle ne pouvait pas reconnaitre les affaires de Nolan. « Il te ressemble beaucoup, tu sais. » Bien sur, elle parlait d’Aaron. Pas la peine de faire comme si elle ne l’avait pas vu. Elle reste un instant à regarder Nolan, tout en croisant les bras sur son ventre. En réalité, elle savait très bien pourquoi elle devait être là en face de lui. Parce qu’elle ne voulait pas faire comme Hayley. Parce qu’elle devait dire à Nolan qu’il allait potentiellement devenir père. Encore une fois. « Il faut que je te parle. » Seulement, avant qu’elle n’est le courage de dire quoique ce soit de plus, elle reconnait une personne au loin. Et subitement, elle n’est pas sure que ce soit une bonne chose qu’Hayley la trouve ici.

Revenir en haut Aller en bas
Hayley Barclay

Hayley Barclay

+ Arrivé(e) le : 21/12/2013
+ Messages : 150
+ Pseudo : Steroline/ marine
+ Double compte : La jolie, magnifique Riley S. Stevenson
+ Avatar : Emily Bett Rickards
+ Crédit(s) : Tumblr/bazzart

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyDim 16 Mar - 19:38

i'm lost
TO YOUR KNEES BEFORE A STRANGER ON THE STREET I DID IT JUST THE OTHER DAY YOU SHOULD HAVE SEEN ME. AND I WANNA REMEMBER THIS NIGHT AND HOW MY WORDS NEVER CAME OUT RIGHT. IT'S JUST MY PATIENCE THAT KEEPS ME ALIVE, JUST LIKE ALL THOSE PRETTY LIGHTS, JUST LIKE ALL THE PRETTY LIGHTS IN THE SKY. THERE'S SOMETHING TO BE SAID ABOUT THE COLORS IN YOUR HEAD AND HOW THEY MIX TO FORM THE PERFECT SHADE OF SADNESS. ----


Est ce que vous l’avez dit ? « Je t’aime », est ce que vous l’avez dit ? « Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie... » Est ce que vous l’avez dit ? Faire des projets, se fixer un but et travailler pour cela... Mais de temps à autre, on regarde autour de soi parce que c’est ainsi, on ne sera peut-être plus là demain. GAElle se trouvait attablée à une table dans la cafèteriat. Elle regardait à travers la vitre. Il faisait un grand soleil. C'était une belle journée. C'était une journée idéale. Elle pensait à Aaron. Il semblait toujours si heureux même si il faisait si noir dans sa chambre. Elle fut sortie de ses pensées lorsqu'un chocolat fit apparition devant elle. " À quoi tu penses ?!" Elle lâchait un sourire face à la personne qui se trouvait en face d'elle. Jace. Ces deux la comme chien et chat. Y'a pas à dire. " Il mérite de vivre et d'avoir ce que nous ont à eut." La jeune homme sourit. Il savait très bien que les pensées de la jeune femme était toujours tournées vers son fils. Elle ne faisait que ça depuis maintenant trois ans. " Hayley.. Je suis médecin et je suis aussi ton ami. Je vais être franc avec toi. Les chances qu'Aaron survive sont très basse. Je veux dire il a cette maladie que personne ne connaît et on ne peut pas bien le traiter ici.. Je sais que tu veux le meilleur pour lui mais.. J'ai le sentiment qu'il ne pourra jamais ce qu'on a eut.." Elle restait silencieuse. Jace avait toujours été sincère et Hayley n'était pas aveuglé l'état de son fils se détériorer de plus en plus et elle ne pouvait rien faire. " Hayley ?!" Glissait il a nouveau. Elle relevait le visage vers lui. Elle restait calme. Elle avait reprit ses esprits depuis la dernière fois. Elle était forte. Elle le devait. " Je t'en veux pas Jace. Je voudrais juste qu'il puisse ne serais dc qu'avoir une journée normale. Pont n'a jamais eut le temps de faire de picnic. Pas un seul. Je crois qu'il mérite au moins une journée en dehors d'un hôpital." Le jeune homme lui prit la main et lui sourit tendrement. Elle avait le cœur brisé mais la fin semblait proche. Beaucoup trop proche. Elle essuyait alors la fine larme qui coulait le long de son visage et le jeune homme reprit : " Alors avec Nolan ?!" Elle roulait alors des yeux. Jace et les gossips. On pouvait pas lutter. Il savait toujours tout sur tout. Elle le regardait silencieuse pendant quelques secondes. Elle but une gorgée de son chocolat et reprit : " Il ma embrassé. Je sais que c'est débile et qu'il la sûrement fait parce que j'étais triste à mourir mais ça me manquait. Terriblement. Je me fais pas d'illusions" elle tournait à nouveau son regard vers la vitre. " Tu sais.. Il était mal en point quand tu es partit. Il t'aimait vraiment et je crois qu'il t'aimeras toute sa vie même si il nie l'évidence." Elle riait simplement. Jace voulait juste lui remonter le moral et elle le savait. " Jace tu sais que je t'adore mais je suis pas attardé. Il est avec Pepper et il sera toujours avec Pepper. J'ai aucune chance et ça m'intéresse pas. Tout ce que je veux c'est mon fils en bonne santé et me tirer de ce trou rapidement. Je veux retourner à Seattle. Je veux retourner à ma vie et oublier que Nolan existe." Elle prit une grand respiration et le biper du jeune homme retentit. " Vas y. On parlera plus tard." Le jeune homme se leva alors et finit par déposer un baiser sur son front avant de disparaître. Elle restait la pendant quelques instants regardant à travers la vitre avant d'elle aussi se lever.

Elle finit par arriver à l'étage pédiatrique après quelques secondes. Elle saluait alors un des médecin de son fils qui semblait quitter l'étage. C'est alors qu'elle aperçut son fils sur une chaise. Elle fronçait les sourcils. " Mon ange ou est ce que tu vas?!" Glissait elle. Le petit sourit lui sourit grandement. " papa à dit que je pouvais aller jouer avec les enfants à l'étage. Et regarde il ma donne ce super giga énorme camion. Il a dit que c'était un cadeau pour moi. Il est génial hein ?!" Elle lui fit un tendre sourire. Elle l'aimait de tout son cœur. Elle était loin d'être rassurée à l'idée que son fils aille à l'étage. " à tout à l'heure maman." Elle glissait un baiser sur son front. " À tout à l'heure mon ange" elle finit par se diriger vers la chambre du petit. Elle se doutait que Nolan devait y être encore si le petit venait de partir. C'est alors qu'elle se stoppa. Elle n'en croyait pas ses yeux. Elle hallucinait c'est ça. Pepper près de la chambre de son fils. Elle était la raison de son départ et elle osait ramener sa personne près de son fils. Leur fils. Elle s'avançait tranquillement essayant de garder la pression et la colère pour elle. Elle sourit à deux trois infirmières et finit par arriver devant les deux jeunes gens.

" Je peux savoir de quel droit tu envoyes mon fils à l'étage sans ma permission ?!"

Lâchait elle alors en regardant Nolan et en portant pas attention à l'autre jeune femme. Elle avait dit son fils. Toute décision lui revenait techniquement. Certes le jeune homme était son père mais elle prenait soin depuis trois ans et il n'avait aucun droits de prendre des décisions sans elle. Elle finit par reprendre toujours en s'adressant au jeune homme et en ignorant Pepper :

" Et je peux aussi savoir ce qu'elle fait près de la chambre de mon fils. Je ne veux pas qu'elle s'approche tu m'entends ?! Je peux être la plus gentille Nolan mais ça. Ça n'arrivera pas. C'est mon bébé et je ne veux pas d'elle près de lui."





made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Brown

Nolan Brown

+ Arrivé(e) le : 13/09/2013
+ Messages : 1255
+ Pseudo : FOOLISH BLONDIE (tica)
+ Double compte : Rosalyn Winters (+) Ange Pots
+ Avatar : Stephen Amell
+ Crédit(s) : starchild (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyMer 26 Mar - 19:30


we gonna be lost if we continue to fight.
PEPPER STANTON COOPER, HAYLEY BARCLAY & NOLAN BROWN

Don't bury me don't let me down don't say it's over cause that would send me under underneath the ground don't say those words I wanna live and your words can murder only you can send me under ~ alex hepburn.

La vie de Nolan ses derniers temps était un vrai gouffre. En effet, apprendre qu'il avait un fils avait été un vrai choc en soit car jamais il ne s'en était douté une seule fois, mais apprendre qu'il était atteint d'une maladie était pire encore. Il avait sentit son coeur ce briser en l'apprenant alors qu'il n'avait même pas eu l'occasion de ce présenter à son fils ... Quand il l'avait fait il avait ressentit une tel appréhension, jamais il n'avait autant stressé dans sa vie et le regard que lui avait lancé l'enfant lui avait fait l'effet d'un éclair. C'était flagrant il s'agissait de son fils, il ce voyait dans ses yeux et cela était un peu effrayant. Rapidement l'enfant son enfant avait su le mettre à l'aise, Aaron lui parlait comme si il avait toujours fait partit de sa vie et il savait que malgré tout il devait remercier Hayley pour ça. Et si la colère qu'il avait éprouvé à son égard c'était apaisée il devait bien l'avouer, il lui en voulait toujours énormément autant qu'il s'en voulait à lui même de n'avoir jamais cherché a la retrouver ... Peut être cela aurait-il évité bien des situations, découvrir qu'il avait un fils depuis tout ce temps par exemple ou encore embrassé la jolie blonde alors qu'il était en couple avec la femme qu'il avait toujours aimé. Dire la vérité à Pepper n'avait pas été chose facile, mais Nolan ne pouvait supporter de lui mentir, car elle ne méritait pas qu'il le fasse tout comme elle ne méritait pas qu'il embrasser Hayley certes et il fallait bien l'avouer il n'avait pas du tout assuré. Aussi quand il regarda son fils s'éloigner un petit sourire aux lèvres, la vue de Pepper le crispa un peu. Non pas qu'il n'aimait pas qu'elle soit là - il savait qu'Hayley le lui reprocherait si elle était là- mais parce que depuis ils ne c'étaient pas parlé, et qu'il fallait le reconnaître elle lui manquait atrocement. Il lui fit un faible sourire, car au point ou il en était il ne pouvait pas donner plus, le peu d'énergie qui lui restait ses derniers temps il le consacrait à Aaron. Quand il la salua elle fit de même, ce qui le soulagea un peu au moins elle ne refusait pas de lui parler pour le moment. « Je le reconnais ce camion. » il la regarda avec de la tendresse, elle ce souvenait du camion et de l'importance qu'il avait pour lui, peut être un jour arriverait-elle à lui pardonner ? C'était atroce de la voir sans pouvoir la serrer dans ses bras, c'était comme revenir au temps d'avant et il n'aimait définitivement pas cet époque là depuis qu'il avait appris à vivre avec elle d'une autre manière. « Il te ressemble beaucoup, tu sais. » elle le regarde un instant et il fait de même, plongeant son regard dans celui de la jeune femme. Il sait qu'il lui ressemble, mais la façon qu'elle à de lui dire lui brise le coeur, parce qu'elle semble avoir la voix cassé, comme si c'était dur d'être là. Cependant cela lui faisait du bien de la voir ici, auprès de lui malgré tout cas il se doutait bien qu'elle ne passait pas par là totalement par hasard. « Il paraît oui ... Mais je pense qu'il est plus intelligent que moi !» lâcha t-il faiblement. Il aurait pu s'apitoyer sur son sort, mais il remarqua que quelque chose n'allait pas chez la jeune femme il n'aurait pas su dire quoi mais maintenant qu'il l'observait un peu plus c'était une évidence. « Ca va ? » C'était peut être une question idiote a poser au vu des circonstances, mais elle était en train de l'inquiéter. « Il faut que je te parle. » cela ne sentait pas bon, il le sentait elle avait quelque chose d'important à lui dire, il voulu attraper son bras pour la rassurer mais se ravisa au dernier moment, peu certain d'avoir le droit de faire ça après tout. Il voulu dire quelque chose, mais n'en eu pas l'occasion car il remarqua une silhouette qui ne lui était pas inconnue. « Je peux savoir de quel droit tu envoyes mon fils à l'étage sans ma permission ?! » le regard que lui lança Hayley en disait long sur le fond de sa pensée. Si pour la plupart des personnes Nolan aurait répondu qu'il était désolé, là ce ne serait pas le cas. Après avoir abaisser son bras il ce tourne vers son ex petite amie avant de prendre une respiration. « Notre fils Hayley, je te rappelle que je suis son père, même si tu à omis de m'en parler jusqu'ici. Il avait besoin de ce changer l'esprit un peu lui aussi, et je connais ses personnes, il ne risque rien. » Bien entendu il la comprenait, elle avait peur pour lui et c'était normal. A vrai dire il avait vérifier toute la structure et ses accompagnants avant même de dire à Aaron qu'il pourrait s'y rendre. Il n'était peut être pas père depuis bien longtemps mais il n'était pas idiot, et si Hayley ne voulait pas voir ça il le lui ferait comprendre. Il ne voulait pas ce disputer avec elle ce n'était pas son but, mais elle avait ses derniers temps le don de le faire sortir de ses gonds ... Et puis Pepper était ici et il ne voulait en aucun cas la mêler à tout ça, vraiment pas. Pourtant il connaissait Hayley et son franc parler qui l'avait attiré la première fois, aussi s'attenda t-il à ce qu'elle fasse rapidement une réflexion. « Et je peux aussi savoir ce qu'elle fait près de la chambre de mon fils. Je ne veux pas qu'elle s'approche tu m'entends ?! Je peux être la plus gentille Nolan mais ça. Ça n'arrivera pas. C'est mon bébé et je ne veux pas d'elle près de lui » cette fois-ci Nolan du ce calmer assez rapidement, elle ne l'agressait peut être pas mais la façon qu'elle avait de parler de Pepper ne lui plaisait pas du tout. Presque automatiquement cette fois il attrapa la main de la jeune femme, il n'avait jamais voulu blesser Hayley et dans un sens il ne voulait pas l'amener à reprocher plus de choses encore à la jeune femme, mais il ne pouvait définitivement pas la laisser faire. « Elle ne lui a pas parlé, elle me cherchait on lui à dit que j'étais ici. » il mentait certes, mais ça Hayley n'était pas obligé de le savoir. « Elle fait partit de ma vie Hayley, et Aaron en fait partit aujourd'hui aussi. Tu m'a déjà privé de mon fils, tu vas pas me dire qui à le droit d'être ici ou non. » il ne criait pas, il n'agressait pas, ce n'était pas son genre aussi resta calme tandis qu'il bouillonnait à l'intérieur.

_________________
    After all, how can you run from what's inside you?

Revenir en haut Aller en bas
Pepper A. Cooper-Stanton

Pepper A. Cooper-Stanton

+ Arrivé(e) le : 08/09/2013
+ Messages : 311
+ Pseudo : Maman Dragibus
+ Double compte : Minah <3
+ Avatar : Katie Cassidy
+ Crédit(s) : ava par shiya ; gif sur Tumblr

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyJeu 27 Mar - 18:37

Triste et soulagée. Bien que ses deux sentiments soient en total opposition, c’était pourtant ses deux là qui se bousculaient dans sa tête quand son regard se pose sur Nolan. Elle était triste en repensant à ce qu’ils lui avaient dit il y a quelques jours. Au début, c’était plutôt la colère qui l’avait dominé en apprenant qu’il avait embrassé Hayley. Mais une fois cette colère passer, il n’était rester que de la tristesse. Une tristesse qui lui broyait le cœur. Mais en le voyant enfin, elle est tout autant soulagé. C’était ainsi quand quelqu’un est indispensable à votre vie. Nolan l’était depuis bien trop longtemps pour qu’elle ne se sente pas mieux en le voyant. C’était presque physique, comme si son corps de détendait de lui-même en le voyait, même s’ils ne savent pas vraiment comment agir l’un avec l’autre. A croire qu’ils retournaient quelques semaines en arrières, après leur première nuit et que Pepper ne savait pas ce qu’elle voulait. Comme quand ils s’étaient croisés au parc. « Il paraît oui ... Mais je pense qu'il est plus intelligent que moi ! » Il avait l’air si triste en parlant d’Aaron, si inquiet. Voir cette douleur sur son visage était une torture pour la jeune femme. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras, le consoler. Mais elle se retint, tout en le fixant un instant. Elle avait des choses à lui annoncer et elle avait l’impression que ses choses allaient juste creuser davantage ses cernes. Mais elle ne voulait pas non plus devenir comme Hayley, en lui cachant une chose pareille. Nolan lui-même semblait s’apercevoir que quelque chose n’allait pas. « Ca va ? » Elle ne répondit pas à sa question. Que pourrait-elle répondre de toute manière ? Elle se contenta de lui dire qu’elle avait besoin de lui parler. Après coup, elle se rendit compte qu’elle devait un peu lui faire peur comme ça. Mais ils n’eurent pas le temps de vraiment commencé à discuter qu’une furie blonde débarqua. Le terme de furie collait parfaitement à Hayler. Pepper en était davantage convaincue après l’épisode dramatique au bar. « Je peux savoir de quel droit tu envoyes mon fils à l'étage sans ma permission ?! » Hayley semblait vouloir à tout prix l’ignorer. Ce n’était pas plus mal, Pepper ne semblait pas prête à affronter la jeune mère encore une fois. « Notre fils Hayley, je te rappelle que je suis son père, même si tu à omis de m'en parler jusqu'ici. Il avait besoin de ce changer l'esprit un peu lui aussi, et je connais ses personnes, il ne risque rien. » Cette conversation ne la regardait pas. Pepper savait qu’elle n’avait pas être témoin de cette dispute. Elle avait presque envie de faire demi-tour discrètement.  Mais elle avait besoin de cette conversation avec Nolan et quitter l’hôpital n’allait pas aider à l’avoir. Il ne lui restait plus qu’à rester silencieuse. « Et je peux aussi savoir ce qu'elle fait près de la chambre de mon fils. Je ne veux pas qu'elle s'approche tu m'entends ?! Je peux être la plus gentille Nolan mais ça. Ça n'arrivera pas. C'est mon bébé et je ne veux pas d'elle près de lui. » Mais là, si Hayley la mêlait à la conversation, c’était autre chose. Et franchement de quoi avait-elle peur ? Puis Nolan la surprit alors en attrapant sa main. Et bizarrement, elle n’avait aucune envie de retirer la sienne. Elle avait trop besoin de son contact. « Elle ne lui a pas parlé, elle me cherchait on lui à dit que j'étais ici. » Bien sur, comme toujours, il la défendait. Même devant la mère de son fils, même s’il avait embrassé Hayley. C’était elle qu’il défendait. Et cette constatation ne put que faire du bien à Pepper et à son cœur fragilisé. Elle serra alors davantage la main de son petit-ami. Parce que oui, qu’il est embrassé Hayley ne changeait pas ce fait. Elle ne voulait pas que ça le change. « Elle fait partit de ma vie Hayley, et Aaron en fait partit aujourd'hui aussi. Tu m'a déjà privé de mon fils, tu vas pas me dire qui à le droit d'être ici ou non. » La main de Pepper se retrouva alors sur l’avant-bras de Nolan. Encore une fois, il avait trouvé des mots qui lui faisait plaisir. Et la rassurait aussi un peu. Elle détestait ça d’ailleurs, ce besoin de se rassurer. Mais elle se doutait bien que Hayley ne devait pas apprécier de voir ça. Parce que s’il y avait bien une chose que Pepper avait compris de sa rencontre au bar avec elle, c’est qu’elle était toujours amoureuse de Nolan. « Ecoutes Hayley, je n’ai pas parlé à Aaron et il ne m’a pas même pas vu. Et cette idée ne m’a même pas traversé l’esprit. Et je sais très bien ce que tu en penses. » Elle n’avait même pas élever la voix, ni ne se mettait en colère. Elle était juste fatiguée de l’attitude de la blonde face à elle. Si Pepper avait pu penser que l’alcool avait fait réagir Hayley si violemment, elle avait maintenant la preuve que la boisson n’avait rien à voir. La blonde devait juste développer une allergie à Pepper. « Et si tu un problème avec moi, tu peux directement t’adresser à moi. Pas besoin de faire comme si je n’étais pas là. » Elle retint d’ajouter que c’était un comportement d’adolescente. Enerver davantage Hayley n’était pas vraiment la meilleure idée du monde.

Revenir en haut Aller en bas
Hayley Barclay

Hayley Barclay

+ Arrivé(e) le : 21/12/2013
+ Messages : 150
+ Pseudo : Steroline/ marine
+ Double compte : La jolie, magnifique Riley S. Stevenson
+ Avatar : Emily Bett Rickards
+ Crédit(s) : Tumblr/bazzart

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyJeu 27 Mar - 22:24

"]
i'm lost
TO YOUR KNEES BEFORE A STRANGER ON THE STREET I DID IT JUST THE OTHER DAY YOU SHOULD HAVE SEEN ME. AND I WANNA REMEMBER THIS NIGHT AND HOW MY WORDS NEVER CAME OUT RIGHT. IT'S JUST MY PATIENCE THAT KEEPS ME ALIVE, JUST LIKE ALL THOSE PRETTY LIGHTS, JUST LIKE ALL THE PRETTY LIGHTS IN THE SKY. THERE'S SOMETHING TO BE SAID ABOUT THE COLORS IN YOUR HEAD AND HOW THEY MIX TO FORM THE PERFECT SHADE OF SADNESS. ----



Parfois la colère prend tellement de place dans votre vif qu'il est dure de faire en sorte que cette dernière s'en aille. Hayley avait tout sacrifié pendant trois ans. Elle avait tout fait. Elle avait élevé Aaron. Elle avait bossée comme une malade. Elle lui avait donné un toit, elle lui avait donné tout l'amour qu'il mérite. Elle avait tout fait. Elle avait fait passée son fils en priorité et c'était normale. Voir Nolan prendre des décisions sans la consulter la mettait hors d'elle. Elle pouvait avoir tout les sentiments du monde envers lui.. Il n'avait tout simplement pas le droit. Hayley lui avait ouvert son cœur la dernière fois qu'il c'était vu mais elle ne comptait plus laisse ça arriver. Le jeune homme avait prit son cœur et il l'avait piétiné sans aucun remords. Elle avait encore les mots doux et les caresses dans sa être mais Hayley avait une carapace bien plus grande qu'on peut l'imaginer. Elle ne laissait plus personne rentrer. Nolan avait été une des raisons de ces changements. Elle avait bien souffert dans le passe. Aaron était probablement la seconde. Elle avait apprit qu'un jour ou l'autre, les gens qu'on aime nous laisse tomber ou disparaisse pour de stupides raisons.

Elle se tenait devant le père de son fils, lui criant légèrement dessus. Le jeune homme était certes entré dans la vie de son fils mais ça ne lui donnait pas tout les droits. " Notre fils Hayley, je te rappelle que je suis son père, même si tu à omis de m'en parler jusqu'ici. Il avait besoin de ce changer l'esprit un peu lui aussi, et je connais ses personnes, il ne risque rien" lui lançait-il. Bon sang, il était vraiment sérieux. Elle n'en croyait pas ses oreilles. Il c'était sentit poussé des ailes de père dans les deux dernière semaines wahoo. À ce moment là, elle n'avait qu'une envie c'était d'exploser encore plus. Le pire c'est qu'il continuait à lui faire des reproches. Elle avait cache la vérité parce que c'était ce qu'il avait de mieux à faire à l'époque. Nolan ne l'aimait pas etun enfant dans un couple qui ne s'aiment pas finit malheureux quoiqu'il arrive. Elle voulait juste que son fils est le droit d'avoir un peu d'amour. Elle avait toujours idéalisé Nolan pour son fils. C'est vrai elle l'aimait plus que tout et elle avait prit l'habitude de l'idéaliser mais Nolan avait beaucoup de défauts comme tous les hommes sur cette planète. Elle le lui lançait alors un grand regard noir.

" Tu es père depuis quoi deux semaines et tu crois que les décisions tu reviennes. Légalement, tu as aucun droits soyons clair. Il porte peut être ton nom mais ça fait pas de toi un père. Pendant trois ans, c'est moi qui est prit toutes les décisions et ça changera pas que tu sois d'accord ou non. Je me fiche qu'il ne risque rien. Il est malade. Mourant , ok?! J'aurais jamais dût revenir ici."

La situation tournait au cauchemar. La jeune femme en avait plus qu'assez. Elle était sa bout de nerfs. Elle prenait trop sur elle ces derniers temps et elle avait tendance à s'énerver rapidement. Nolan et elle n'avait jamais eut de réelles disputes avant qu'elle ne le quitte. Et depuis qu'elle était revenue ils se disputaient tout le temps et sur tout les sujets. La jeune femme avait remarqué la présence de Pepper. Elle bouillonne de l'intérieur. Elle lui avait demande une chose, une seule petite chose et elle ne savait même pas respecter sa volonté. " Elle ne lui a pas parlé, elle me cherchait on lui à dit que j'étais ici" glissait le jeune homme et après quelques secondes il se passait alors la main derrière la nuque. Elle n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Il osait lui mentir. Il n'avait aucun gènes. Elle essayait tant bien que mal de se calmer mais les deux jeune gens en face d'elle finirent par se donner la main. Elle se demandait si ils cherchaient à la provoquer ou à enfoncer le couteaux en profondeur.

" Apprend à mentir ou quand tu le fais ne met pas tes tics en avant. Visiblement, l'un comme l'autre on ment. Rien n'a changé. Vous êtes toujours pareils."


Elle se passait alors les deux devant le visage. Tout ça la fatigue. Elle en avait assez de les avoir en face d'elle étalant leur nouveau bonheur. "Elle fait partit de ma vie Hayley, et Aaron en fait partit aujourd'hui aussi. Tu m'a déjà privé de mon fils, tu vas pas me dire qui à le droit d'être ici ou non" glissait alors le jeun d'homme. Là, il allait trop loin. Elle avait encore le droit de dire non merde. Elle n'allait pas laisse la nouvelle compagne future mère en compagnie de son fils. Il en était hors de questions. Elle explosait intérieurement mais elle restait tant bien que mal calme.

" Oh que si que je vais te le dire et si ça te convient pas et bien c'est ton problème pas le mien. Tu n'auras aucun problème avec ça. De toute façon, tu refais ta vie et tu construis ta famille. Laisse moi avec la mienne. Crois moi si je la vois ici encore une fois près de mon fils ou de sa chambre.. J'appelle les flics. Tu peux t'énerver, t'en prendre à moi mais en ce moment ta priorité c'est pas notre fils à ce que j'ai pût comprendre. Désolé Nolan. On marchera selon mes règles. Je protège mon bébé "

Il allait construire une nouvelle famille et il venait lui prendre la tête. Elle protégeait son fils. Avoir Pepper autour de son enfant n'était en aucun cas bénéfique. Hayley était en colère. Elle l'était depuis trois ans. Elle ne pouvait pas sauver son propre fils. Pour la fin de sa vie, elle voulait au moins que ce dernier est une certaine stabilité et savoir que son père avait mît en cloque sa copine n'aidait pas. C'est alors que l'autre jeune femme prit la parole. "Ecoutes Hayley, je n’ai pas parlé à Aaron et il ne m’a pas même pas vu. Et cette idée ne m’a même pas traversé l’esprit. Et je sais très bien ce que tu en penses" glissait alors la jeun femme. La jeune blonde tournait alors la tête vers la jeune brunette qui venait de prendre la parole. Elle n'en croyait simplement pas ses oreilles. Elle n l'avait pas fait mais elle se trouvait quand même près de la chambre de son fils, chose qu'elle lui avait expressément demander de ne pas faire. "Et si tu un problème avec moi, tu peux directement t’adresser à moi. Pas besoin de faire comme si je n’étais pas là" ajoutait-elle. Hayley craquait psychologiquement. Hayley n'en pouvait tout simplement plus. Ces mains tremblaient déjà rien que par le stress de les voir se tenir la main et de se soutenir l'un l'autre. C'était Nolan dont on parlait. Nolan l'homme qu'elle aimait depuis toujours. C'était trop d'un coup. Leur amour la tuer psychologiquement et physiquement. Et ce n'était pas sain pour son fils tout ça. Elle regardait la jeune brunette et reprit simplement :

" je n'aurais pas à m'adresser à Nolan si tu n'avais serais ce que respecter ma demande. Je suis fatiguée de votre bonheur nouveau et votre "famille". Si tu sais ce que je pense alors garde le à l'esprit. C'est déjà assez compliquée pour lui qu'il sache à même pas 4ans ce qu'est la mort alors voir ça. Son père l'éliminer de sa vie aussi vite. C'est horrible. Maintenant vous m'excuserez mais je vais aller dans cette salle de bain pleurer tranquillement la maladie de mon fils. Et quand je reviendrais j'espère sincèrement que l'un comme l'autre vous aurez disparus de ma vue."

Une larme coulait légèrement sur sa joue. Elle était à bout. Elle aussi mourait à petit feu. Elle aurait chaque seconde un peu plus comme son fils.




made by pandora.
[/

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Brown

Nolan Brown

+ Arrivé(e) le : 13/09/2013
+ Messages : 1255
+ Pseudo : FOOLISH BLONDIE (tica)
+ Double compte : Rosalyn Winters (+) Ange Pots
+ Avatar : Stephen Amell
+ Crédit(s) : starchild (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyVen 28 Mar - 9:02


we gonna be lost if we continue to fight.
PEPPER STANTON COOPER, HAYLEY BARCLAY & NOLAN BROWN

Don't bury me don't let me down don't say it's over cause that would send me under underneath the ground don't say those words I wanna live and your words can murder only you can send me under ~ alex hepburn.

Hayley avait ce don incroyable de le faire sortir de ses gonds, elle avait cette manie continuelle de lui reprocher tout ce qu'elle pouvait lui reprocher, elle était en colère contre lui et elle le détestait. Tout était visible dans son regard, il ce demandait même comment ça pouvait ce faire qu'elle ne soit pas déjà en train d'essayer de l'étrangler, parce qu'au fond il en était sûr elle en mourrait d'envie. Elle ne trouvait peut être pas normal qu'il soit en colère contre elle, peut être s'attendait-elle à ce qu'il apprenne qu'il était le père d'Aaron et qu'il ne bouge pas d'un pouce ? Il n'en savait rien, mais il était sûr d'une chose ce n'était pas ce qu'il ferait. « Tu es père depuis quoi deux semaines et tu crois que les décisions tu reviennes. Légalement, tu as aucun droits soyons clair. Il porte peut être ton nom mais ça fait pas de toi un père. Pendant trois ans, c'est moi qui est prit toutes les décisions et ça changera pas que tu sois d'accord ou non. Je me fiche qu'il ne risque rien. Il est malade. Mourant , ok?! J'aurais jamais dût revenir ici.» elle lui coupait l'herbe sous les pieds, il n'en revenait pas, était-elle vraiment sérieuse ? Elle débarquait chez lui, lui annonçait qu'il avait un fils et attendait à ce qu'il reste dans son coin sans rien dire. Il n'avait aucun droit ? Il était son père quand même, et qu'elle le veuille ou non en donnant à Aaron son nom de famille, elle lui avait prodigué certain droit puisqu'elle l'avait reconnu comme étant le père de l'enfant aussi aux yeux de la loi était-il tout autant responsable de lui qu'elle ne l'était. Seulement ici les choses étaient différentes, les choses ce passaient sous un dôme. Aussi n'avait-elle pas complètement tord, car il ne pouvait même pas avoir appel à la loi ... Pourtant elle ne pouvait empêcher la colère qui grondait en lui. « Mais tu t'attendais à quoi Hayley ? A ce que j'apprenne que j'avais un fils, et que je reste dans mon coin comme un chien ? Et bien c'est que tu ne me connais pas, je ne suis pas le connard que tu crois Hayley faudrait peut être que tu ouvre les yeux ! » Il l'avait épargné la première fois, et gardait en lui bien des choses parce qu'il le savait elle était à bout, elle n'en pouvait plus de cette situation et c'était compréhensible. Il savait qu'elle avait peur, qu'elle était stressée et fatiguée mais il l'était lui aussi. Elle avait assumé les choses toute seule pendant trois ans, mais c'était parce qu'elle l'avait bien voulu! « C'est toi qui à pris la décision de te débrouiller toute seule pendant trois ans, parce que tu sais que j'aurais était là si j'avais été mis au courant, tu sais que je ne t'aurais pas laisser tomber mais tu est trop en colère pour le comprendre ! Aaron est mourant oui, et tu veux qu'il passe son temps dans une chambre d'hôpital plutôt que de profiter d'un moment amusant ou il ne risque rien ? » il avait un peu haussé la voix lui aussi, si bien que les quelques infirmières qui restaient et qui passèrent par là le regardèrent un peu inquiète. Il ne montait jamais la voix, jamais on ne l'avait vu en colère mais Hayley avait ce don particulier de le rendre fou. Après s'en être prise à lui elle s'en était finalement pris à Pepper qui n'avait rien demandé, elle n'était même pas là pour voir Aaron mais bel et bien pour lui parler à lui, mais cela Hayley ne voulait pas le voir puisqu'ils étaient tout les deux fautifs de tout ce qui pouvait lui arriver dans sa vie. Et cela le rendait fou, il ne pouvait supporter qu'on s'en prenne à Pepper alors que si il y'avait quelqu'un contre qui s'énerver c'était lui, après tout c'était lui qu'elle avait accusé d'avoir des sentiments pour sa meilleure amie lorsqu'ils étaient ensembles. « Apprend à mentir ou quand tu le fais ne met pas tes tics en avant. Visiblement, l'un comme l'autre on ment. Rien n'a changé. Vous êtes toujours pareils.» rétorqua t-elle finalement après qu'il lui ai dit la raison de la présence de Pepper ici. Peut être ne lui avait-on pas dit qu'il était là, elle était assez intelligente pour savoir par elle même qu'il devait se trouver auprès de son fils, mais elle devait bel et bien lui parler et plus ils se prenaient la tête plus il le sentait, la discussion qu'elle voulait avoir avec lui s'éloignait. Cependant il sentait la main de Pepper sur son bras, il avait eu peur qu'elle retire sa main quand il l'avait prise mais elle ne l'avait pas fait. Et il la regarda prendre la parole, il la regarda parler à Hayley calmement tandis que lui n'en était plus capable. Elle tentait d'apaiser les choses car elles allaient rapidement devenir incontrôlables, mais Hayley ne semblait pas du même avis puisqu'elle ce tourna pour la première fois vers Pepper tandis qu'elle l'avait ignorer jusqu'ici avant de finalement déclarer « Je n'aurais pas à m'adresser à Nolan si tu n'avais serais ce que respecter ma demande. Je suis fatiguée de votre bonheur nouveau et votre "famille". Si tu sais ce que je pense alors garde le à l'esprit. C'est déjà assez compliquée pour lui qu'il sache à même pas 4ans ce qu'est la mort alors voir ça. Son père l'éliminer de sa vie aussi vite. C'est horrible. Maintenant vous m'excuserez mais je vais aller dans cette salle de bain pleurer tranquillement la maladie de mon fils. Et quand je reviendrais j'espère sincèrement que l'un comme l'autre vous aurez disparus de ma vue.» De quel demande parlait-elle ? Il n'en savait rien. Il ne comprenait pas non plus son discours sur sa nouvelle famille, et ce demanda si elle n'était pas en train de ce perdre dans ses propos. Mais il sentit la colère devenir plus présente en lui à présent, elle lui reprocher de refaire sa vie alors que c'était elle qui était partie, il n'en croyait plus ses oreilles. Il lui reprochait d'éliminer Aaron de sa vie, hors ce n'était pas le cas bien loin de là, il avait passé ses deux dernières semaines a tente de trouver comment sauver son fils, a rester à ses côtés pour passer le plus de temps possible avec lui. Il n'avait pas choisit de ne pas le connaître, et cela lui faisait encore mal de ce dire que son fils avait grandit sans lui, qu'il n'avait pas assisté à ses premiers pas, à son premier sourire, son premier jour à l'école. Il tenait Hayley pour responsable mais au vu de son état il ne lui avait pas reprocher tout ce qu'il voulait lui reprocher. Car si elle le tenait pour responsable pour ses malheurs, il la tenait responsable pour bien des choses lui aussi. « Pepper à toujours été ma famille Hayley, ça a toujours été ainsi et le fait qu'on soient ensembles ou séparés ne changera jamais ça. Mais Aaron est ma famille, tu étais ma famille aussi Hayley. Je t'ai dis que je ne l'abandonnerais jamais, pourquoi tu ne veux pas entendre ça ? C'est toi qui à décidé de me priver de mon fils, aujourd'hui que je l'ai retrouvé ne compte pas sur moi pour m'éloigner car ça n'arrivera pas. » Il ne savait pas si après ce qu'il avait fait Pepper voudraient qu'ils continu à être ensembles, car il était impardonnable il le savait. Et si il l'aimait, si il pensait qu'ils étaient capable de surmonter cela, la décision revenait finalement à la jeune femme mais une chose était sûr, il serait toujours là pour elle. Tout comme il aurait été là pour Hayley si elle l'avait laissé faire.  

_________________
    After all, how can you run from what's inside you?

Revenir en haut Aller en bas
Pepper A. Cooper-Stanton

Pepper A. Cooper-Stanton

+ Arrivé(e) le : 08/09/2013
+ Messages : 311
+ Pseudo : Maman Dragibus
+ Double compte : Minah <3
+ Avatar : Katie Cassidy
+ Crédit(s) : ava par shiya ; gif sur Tumblr

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyLun 31 Mar - 17:02

Voir Nolan et Hayley se disputés pour leur enfant mettaient terriblement mal-à l’aise Pepper. Elle n’avait pas être témoin de ça. Cela ne la regardait pas. Hayley lui avait parfaitement fait comprendre. Même si elle était complètement ivre à ce moment-là, Pepper l’avait parfaitement comprise. C’était sans doute pour ça qu’elle retenait sa langue, alors que démentir la jeune mère la démangeait. « Tu es père depuis quoi deux semaines et tu crois que les décisions tu reviennes. Légalement, tu as aucun droits soyons clair. Il porte peut être ton nom mais ça fait pas de toi un père. Pendant trois ans, c'est moi qui est prit toutes les décisions et ça changera pas que tu sois d'accord ou non. Je me fiche qu'il ne risque rien. Il est malade. Mourant , ok?! J'aurais jamais dût revenir ici. » Comme là. Pepper savait parfaitement que face à un tribunal, Nolan pourrait très facilement faire valoir ses droits en tant que père. Hayley ne faisait que profiter du dôme en disant une chose pareille. Surtout que si un jour ils allaient au tribunal, Hayley était mal parti d’avance en ayant caché sa paternité au jeune homme. Et la blonde devait pertinemment le savoir. « Mais tu t'attendais à quoi Hayley ? A ce que j'apprenne que j'avais un fils, et que je reste dans mon coin comme un chien ? Et bien c'est que tu ne me connais pas, je ne suis pas le connard que tu crois Hayley faudrait peut être que tu ouvre les yeux ! » Elle-même le savait très bien tout ça. Nolan plaçait la famille au dessus de tout, alors un fils ? C’était évident qu’il en aurait fait sa priorité. Et si Hayley avait penser le contraire, elle s’était royalement trompé. A croire qu’elle faisait exprès d’oublier comment était Nolan. « C'est toi qui à pris la décision de te débrouiller toute seule pendant trois ans, parce que tu sais que j'aurais était là si j'avais été mis au courant, tu sais que je ne t'aurais pas laisser tomber mais tu est trop en colère pour le comprendre ! Aaron est mourant oui, et tu veux qu'il passe son temps dans une chambre d'hôpital plutôt que de profiter d'un moment amusant ou il ne risque rien ? » Pepper avait dit pratiquement la même chose à Hayley. Qu’elle reprochait tout à Pepper et Nolan pour ne pas assumer ses propres erreurs, ses propres choix. C’était sans doute ce qui l’énervait tant chez Hayley. Cette façon de passer son temps à se plaindre, sans jamais se remettre en question. Si Pepper arrivait à mettre son énervement de côté, c’était juste parce qu’elle pouvait comprendre la douleur de la jeune femme. Et que la fatigue face à cette situation avait également pris place. Mais apparemment, Nolan n’en était pas encore là, puisqu’il élevait la voix. Et puis Hayley mêla Pepper à la conversation. Elle savait pourtant qu’ils en arriveraient là, mais elle aurait espéré pouvoir l’éviter. Apparemment non, même si la blonde ne s’adressa pas directement à elle, préférant le faire auprès de Nolan. Ce dernier lui attrapa la main alors qu’il disait qu’elle était venu pour le voir et qu’on lui avait indiqué cet étage pour le trouver. Un mensonge qui n’en était pas vraiment, puisqu’elle était vraiment venue pour lui, même si c’était pratiquement inconsciemment. Mais Hayley ne remarquait que le mensonge, à moins que ce soit le fait des les voir main dans la main, faire comme un front commun face à elle. C’était un geste qui devait déranger Hayley, mais qui signifiait finalement tant pour Pepper. « Apprend à mentir ou quand tu le fais ne met pas tes tics en avant. Visiblement, l'un comme l'autre on ment. Rien n'a changé. Vous êtes toujours pareils. » Quand elle entendait Hayley parler, elle avait l’impression d’entendre une autre version de sa vie. Parce que finalement, elle n’avait jamais menti à Hayley ! Pepper prit alors la parole, tentant de rassurer la jeune mère sur le fait qu’elle n’avait pas parler à Aaron et qu’elle ne comptait pas le faire de toute manière. Elle ajouta également qu’elle pouvait s’adresser directement à elle. Pas besoin de faire comme si elle n’était pas là. Mais finalement, cela ne calma pas pour autant la blonde. « Je n'aurais pas à m'adresser à Nolan si tu n'avais serais ce que respecter ma demande. Je suis fatiguée de votre bonheur nouveau et votre "famille". Si tu sais ce que je pense alors garde le à l'esprit. C'est déjà assez compliquée pour lui qu'il sache à même pas 4ans ce qu'est la mort alors voir ça. Son père l'éliminer de sa vie aussi vite. C'est horrible. Maintenant vous m'excuserez mais je vais aller dans cette salle de bain pleurer tranquillement la maladie de mon fils. Et quand je reviendrais j'espère sincèrement que l'un comme l'autre vous aurez disparus de ma vue. » Pepper en écarquilla les yeux. Hayley était vraiment en train de balancer sa grossesse là ? Et dire qu’elle avait penser qu’être honnête avec elle était un bonne idée. Pepper s’était apparemment fourvoyé. Hayley avait tellement le nez plongé dans ses problèmes, qu’elle ne se rendait même plus compte de ce qu’elle disait ou quoi ? Heureusement pour la brune, Nolan ne sembla pas trop remarquer ce qu’elle disait. « Pepper à toujours été ma famille Hayley, ça a toujours été ainsi et le fait qu'on soient ensembles ou séparés ne changera jamais ça. Mais Aaron est ma famille, tu étais ma famille aussi Hayley. Je t'ai dis que je ne l'abandonnerais jamais, pourquoi tu ne veux pas entendre ça ? C'est toi qui à décidé de me priver de mon fils, aujourd'hui que je l'ai retrouvé ne compte pas sur moi pour m'éloigner car ça n'arrivera pas. » Entendre Nolan dire qu’elle ferait toujours partie de sa famille lui faisait bien évidemment plaisir. Tout en lui rappelant qu’elle devait toujours se décider à lui pardonner ou pas. Elle n’avait pas vraiment envie d’y réfléchir, parce que si elle le faisait, elle allait devoir repenser au fait qu’il avait embrassé Hayley. Et elle aurait juste encore terriblement mal. Mais d’un autre côté, elle approuvait totalement ce qu’il disait. Elle ne concevait pas une vie sans lui. Mais maintenant, elle ne se voyait pas oublié les sentiments qu’elle avait découvert pour lui. En réalité, elle n’avait pas besoin d’y réfléchir encore plus longtemps. Elle voulait toujours être avec lui. Il ne lui restait donc plus qu’une possibilité, passer à autre chose. Et lui annoncer qu’elle était enceinte. Et c’était à elle de le faire, pas à Hayley sous le coup de la colère. Malheureusement, tant qu’elle serait là, elle le savait, elle ne se calmerait pas. Elle avait déjà vu, en sa présence, toute conversation avec Hayley était voué à l’échec. Elle pressa légèrement le bras de Nolan de la main, avant de finalement le lâcher. « Je ferais mieux d’y aller. » dit-elle doucement. Elle avait quand même l’impression de fuir et de céder à Hayley ce qu’elle détestait. Mais que pouvait-elle faire d’autres ? « Mais Hayley, il serait vraiment temps que t’arrête de voir le pire chez les autres. » Elle se tourna de nouveau vers Nolan. « Je vais descendre à la cafétéria. Tu crois que tu pourrais m’y rejoindre plus tard ? » Ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas entendre encore Hayley se plaindre, qu’elle n’allait pas avoir la conversation qu’elle était venu chercher ! 

Revenir en haut Aller en bas
Hayley Barclay

Hayley Barclay

+ Arrivé(e) le : 21/12/2013
+ Messages : 150
+ Pseudo : Steroline/ marine
+ Double compte : La jolie, magnifique Riley S. Stevenson
+ Avatar : Emily Bett Rickards
+ Crédit(s) : Tumblr/bazzart

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyVen 2 Mai - 13:53

i'm lost
TO YOUR KNEES BEFORE A STRANGER ON THE STREET I DID IT JUST THE OTHER DAY YOU SHOULD HAVE SEEN ME. AND I WANNA REMEMBER THIS NIGHT AND HOW MY WORDS NEVER CAME OUT RIGHT. IT'S JUST MY PATIENCE THAT KEEPS ME ALIVE, JUST LIKE ALL THOSE PRETTY LIGHTS, JUST LIKE ALL THE PRETTY LIGHTS IN THE SKY. THERE'S SOMETHING TO BE SAID ABOUT THE COLORS IN YOUR HEAD AND HOW THEY MIX TO FORM THE PERFECT SHADE OF SADNESS. ----



.
Le droit à l’amour et au bonheur. Tout cela semblait si loin aujourd’hui. Hayley n’arrivait plus à avancer. Hayley ne voyait plus ce qu’elle pouvait faire. Nolan avançait. Nolan était heureux. Elle aurait dût etre heureuse pour lui mais.. Elle n’y arrivait pas. Elle était fatiguée de tout ça. Elle était fatiguée que lui est toujours ce qu’il veut et qu’il ne prend en compte que sa personne. « Mais tu t'attendais à quoi Hayley ? A ce que j'apprenne que j'avais un fils, et que je reste dans mon coin comme un chien ? Et bien c'est que tu ne me connais pas, je ne suis pas le connard que tu crois Hayley faudrait peut être que tu ouvre les yeux ! » glissait-il en colère. Elle avait peut-être été loin dans ses paroles mais elle était fatiguée de tout laissait passer. Elle ne comptait plus être gentille. Elle était épuisée de faire en sorte qu’ils soient deux parents normaux. Elle était venue ici pour qu’il l’aide à sauver leur fils et il ne pouvait pas le faire. Elle ne comptait pas lui rendre la vie facile. Elle avait essayé et lui ne pensait qu’à lui et ne prenait jamais en compte comment elle pouvait se sentir face aux choses. Se battre ? Ca ne reglait pas le problème mais au moins les choses étaient dites. Elle aimait Nolan plus que tout au monde. Il n’y avait que lui et personne d’autre dans son cœur. « C'est toi qui à pris la décision de te débrouiller toute seule pendant trois ans, parce que tu sais que j'aurais était là si j'avais été mis au courant, tu sais que je ne t'aurais pas laisser tomber mais tu est trop en colère pour le comprendre ! Aaron est mourant oui, et tu veux qu'il passe son temps dans une chambre d'hôpital plutôt que de profiter d'un moment amusant ou il ne risque rien ? » ajoutait il une nouvelle fois. Il voulait peut-être qu’elle se sente coupable. Il voulait qu’elle regrette ses choix. Elle ne savait pas. Elle savait plus quoi penser ou quoi faire. Mais voir que le jeune homme faisait des choix pour leur enfant sans elle la rendait dingue et qui plus est le fait de voir la nouvelle compagnon de l’homme de sa vie près de la chambre de leur enfant n’arrangeait guère les choses. Elle était en colère. Elle avait envie de pleurer, de taper dans les murs et de leur dire à quel point elle était déçue de son attitude. Il voulait vivre sa vie. Très bien. Il pouvait le faire mais qu’il le fasse aussi loin qu’il le pouvait d’elle et d’Aaron. Elle finit par reprendre la parole simplement et surtout un ton plus ou moins méchant.

« Je ne m’attendais à rien. Je n’attends plus rien de toi Nolan. Vis ta vie. Vie là et aussi loin que tu le peux de nous. Je me batterais pas avec toi et avec ta nouvelle conquête ou peu importe ce qu’elle est. Tu sais pourquoi j’ai prit cette décision mais tu ne veux pas l’entendre. Tu es toujours aussi égoïste. Lui avoir donné ton nom ne te donne aucun droit et crois moi à partir d’aujourd’hui ce sera comme ça. Tu peux venir le voir. . Profiter de ton fils mais tout ce qui est légal cest moi qui m’en charge. Ce que je veux ne compte pas. En colère ?! Bien sur que je suis en colère. Tu n’es qu’un sale menteur. Tu m’avais vendue du reve. Tu m’avais dit qu’on passerais notre vie ensemble. Et au premier obstacle tu as même pas les couilles de venir me récupérer et de comprendre le sens du problème. Le jour ou tu ne m’as pas couru après moi c’est le jour ou tu as choisit de ne pas faire ta vie avec moi alors a quoi bon avoir une vie de famille ensemble ? Je pensais que tu m’aimais.. Mais j’avais tord. Aaron doit vivre. Et sa maladie ne se guérira pas en allant dehors. Tu le sais très bien… »

Elle essayait de faire bonne figure. Mais elle ne pouvait s’empêcher de laisser une larme s’échapper. Nolan était tout pour elle. Elle lui avait donné son cœur et aujourd’hui encore il ne comprenait rien. Elle voulait protéger son fils du monde extérieur et elle était celle qui prenait les décisions pas lui. Elle avait beau vouloir le détester, elle n’y arrivait pas. Elle avait le cœur brisé certes. Elle les voyait là tout les deux et malgré la dispute, elle voyait ce regard. Le regard dont elle avait tant effrayé à l’époque. Elle avait eut peur et elle avait prit la fuite et peut-être que Nolan avait raison. Peut-être que si elle n’avait pas fuit ils seraient toujours ensemble. Mais les regards ne trompent jamais. Jamais. « Pepper à toujours été ma famille Hayley, ça a toujours été ainsi et le fait qu'on soient ensembles ou séparés ne changera jamais ça. Mais Aaron est ma famille, tu étais ma famille aussi Hayley. Je t'ai dis que je ne l'abandonnerais jamais, pourquoi tu ne veux pas entendre ça ? C'est toi qui à décidé de me priver de mon fils, aujourd'hui que je l'ai retrouvé ne compte pas sur moi pour m'éloigner car ça n'arrivera pas. » glissait-il finalement. Elle n’avait plus envie de lui parler. Les paroles devenaient blessantes. Ils s’envoyaient la balle l’un et l’autre. Elle était blessée. Il ‘avait blessée il y a des années et elle n’arrivait pas à m’être sa rancune de côté tout simplement. Pepper était sa famille. Elle ne l’avait jamais été. Et ça faisait mal parce qu’il avait beau dire le contraire ils savaient tous que c’était la vérité. Aaron était son fils. Hayley n’était rien et pour personne. Aaaron était tout ce qu’elle avait et il allait disparaître bientôt.

« Nolan, toi et moi on sait très bien que je n’ai jamais fait partie de cette famille. Je suis pas stupide, ni aveugle. Tu as peut-être des gens qui t’aiment autour de toi mais moi.. Moi la seule chose que j’ai c’est mon fils. Et que tu le veuilles ou non, rien n’y personne ne s’approchera de lui et surtout pas el.. ta compagne. Je suis désolé mais c’est comme ça. Je te souhaite tout le bonheur du monde.. Vraiment.. »

Elle allait commencer à partir alors qu’une larme coulait sur sa joue. Ele était dos à eux et avait laissé quelques secondes plus tôt une reflexion s’échapper. Hayley n’avait jamais été du genre gaffeuse ou méchante. Elle était juste honnête… Et malheureusement, elle ne supportait plus Pepper et son allure hautaine. « Mais Hayley, il serait vraiment temps que t’arrête de voir le pire chez les autres. » glissait alors simplement la jeune femme. Hayley bouillonnait. Sa vie était un gros mess et la jeune brunette s’autoriser à venir y rajouter. Elle se retournait simplement et essuyait alors la larme qu’elle avait tant tenté de cacher en face de son ex compagnon. Elle aimait Nolan et il était heureux avec Pepper mais elle ne comprendrait jamais ce qu’il lui trouvait.

« Tu veux dire le pire chez toi ?! A ce que je sache je ne suis pas celle qui est en cloque et qui ne sait pas qui est le père hein ?! Tu vas trouver ça probablement méchant mais je n’arrive pas à te trouver de qualités. J’ai peut-être ruiné ma vie en fuyant loin de Nolan.. Mais moi je sais faire des sacrifices pour les gens que j’aime. Nolan n’aurait jamais été heureux avec moi parce que la seule chose qui le rendait heureux c’était toi.. Mais toi tu sais quoi j’espère vraiment que vous et votre bébé vous serez heureux et j’espère aussi vu que tu es une si bonne personne que tu ne te rejouisses pas de mon malheur. Félicitation Nolan, Aaron ne restera pas longtemps dans les parages mais au moins tu auras un autre enfant pour te consoler. Si Aaron disparaît vous ne me verrez pas longtemps. Je ne ruinerez pas votre malheur ne vous en faites pas. Mon fils c’est ma vie et si il meurt je disparaitrais aussi vite que lui ne vous en faites pas... Longue vie à vous deux. »

De long torant coulait le long de ses joues. Elle finie par essuyer les longues larmes alors que les deux jeunes gens la regarder choqués. Elle n’avait pas crié. Elle avait juste dit ces mots avec tellement de tristesse et d’amertume que ça en était choquant. Elle allait donné le bonheur que Nolan avait toujours voulut. Il était la deuxième personne la plus importante dans sa vie et il ne s’en rendait pas compte. Il ne jurait que par Pepper. Hayley n’avait jamais existé à ses yeux et ça faisait un mal de chien.




made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Brown

Nolan Brown

+ Arrivé(e) le : 13/09/2013
+ Messages : 1255
+ Pseudo : FOOLISH BLONDIE (tica)
+ Double compte : Rosalyn Winters (+) Ange Pots
+ Avatar : Stephen Amell
+ Crédit(s) : starchild (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptySam 3 Mai - 14:58


we gonna be lost if we continue to fight.
PEPPER STANTON COOPER, HAYLEY BARCLAY & NOLAN BROWN

Don't bury me don't let me down don't say it's over cause that would send me under underneath the ground don't say those words I wanna live and your words can murder only you can send me under ~ alex hepburn.

Nolan ne savait plus sur quel pied danser. La situation devenait trop compliqué et il n'avait pas la force d'affronter Hayley, c'était un fait. La colère ne voulait pas le quitter, il avait essayé pourtant plus d'une fois de ne pas tenir compte des faits passés, de ce référer au présent car c'était tout ce qui comptait aujourd'hui : son fils. Il ce fichait bien du reste, ou du moins faisait en sorte de faire croire qu'il s'en fichait. Mais c'était plus fort qu'elle, Hayley continuait de lui rejeter la faute dessus, elle continuait sans cette de clamer qu'il ne l'avait jamais, et cela le rendait complètement fou. Comment pouvait-elle croire quelque chose de pareil ? Jamais il n'avait été ce genre d'homme, ou tout du moins il ne croyait pas l'avoir été avec elle. Bien sûr plus jeune il avait connu des relations sans grands sentiments, des petites escapades capables de lui faire oublier, de le faire s'amuser un peu. Mais Hayley n'avait jamais fait partie de ses relations là, elle avait été une des première femme qu'il avait vraiment aimé et le fait qu'elle ne le croit pas le rendait vraiment hors de lui. Nolan était rarement dans cet état là, il c'était promis de ne pas tomber sur la jeune femme car elle avait déjà bien assez de choses à gérer, mais elle faisait tout pour le pousser à bout sans même s'en rendre compte. Pepper déclara qu'elle devait partir, et quand il entendit cela il ce tourna vers elle, il ne voulait pas qu'elle parte car elle voulait lui parler, il avait besoin d'elle mais il comprenait qu'elle ne veuille pas ce retrouver là. Il avait embrassé Hayley, il l'avait trahit et ce retrouver au milieu des deux parents qui se prenaient la tête ne devait pas vraiment être l'endroit rêvé ou elle voulait être « Je vais descendre à la cafétéria. Tu crois que tu pourrais m’y rejoindre plus tard ? » désemparé qu'elle s'en aille il acquise cependant, il ne peux en aucun cas lui en vouloir de partir mais il sait que si elle s'en va, il aura encore plus de mal à ce contenir. Cependant Hayley enchaîne sur ses paroles, sans même notifier ce que Pepper vient de déclarer en s'en prenant toujours à lui, a croire qu'elle a un viseur bloqué sur lui en permanence. « Je ne m’attendais à rien. Je n’attends plus rien de toi Nolan. Vis ta vie. Vie là et aussi loin que tu le peux de nous. Je me batterais pas avec toi et avec ta nouvelle conquête ou peu importe ce qu’elle est. Tu sais pourquoi j’ai prit cette décision mais tu ne veux pas l’entendre. Tu es toujours aussi égoïste. Lui avoir donné ton nom ne te donne aucun droit et crois moi à partir d’aujourd’hui ce sera comme ça. Tu peux venir le voir. . Profiter de ton fils mais tout ce qui est légal cest moi qui m’en charge. Ce que je veux ne compte pas. En colère ?! Bien sur que je suis en colère. Tu n’es qu’un sale menteur. Tu m’avais vendue du reve. Tu m’avais dit qu’on passerais notre vie ensemble. Et au premier obstacle tu as même pas les couilles de venir me récupérer et de comprendre le sens du problème. Le jour ou tu ne m’as pas couru après moi c’est le jour ou tu as choisit de ne pas faire ta vie avec moi alors a quoi bon avoir une vie de famille ensemble ? Je pensais que tu m’aimais.. Mais j’avais tord. Aaron doit vivre. Et sa maladie ne se guérira pas en allant dehors. Tu le sais très bien» C'était un don, un don inouï qu'elle avait là, il ne connaissait personne qui pouvait le détester plus qu'elle au point de dire des choses complètement dénuées de sens. Il passa une main sur son visage, il était las de ses histoires et de ses disputes. Bien entendu il avait conscience qu'elle devait être bien plus fatiguée que lui encore, elle devait être à bout de force et cela expliquait peut être qu'elle soit toujours contre lui de cette façon mais il n'en pouvait plus de prendre des coups gratuitement. Il lui en voulait énormément, c'était vrai, il lui en voulait qu'elle soit partie sans jamais lui dire qu'elle était enceinte de leur enfant, et qu'elle n'ai jamais pensé à le contacter alors qu'elle savait qu'Aaron était malade. Elle avait mis Jace au courant ... JACE ! Pourquoi diable avait-elle fait cela ? Ca n'avait aucun sens et cela le mettait encore plus hors de lui. Pourtant il fallait qu'il ce calme, il fallait bien que l'un d'entre eux ce calmer à ce moment là et si ce n'était pas elle, ce serait lui, dans la limite du possible. « Je n'en peux plus Hayley, j'en ai marre de t'entendre me traiter de menteur, de t'entendre me dire que j'ai brisé ton coeur ou tes rêves ou quoi que ce soit. C'est faux et tu le sais aussi bien que moi, on étaient deux dans l'histoire et que tu le veuille ou non, on à des torts tout les deux. Mais ne t'avise plus de dire que je m'en foutais de toi, parce que ce n'est pas vrai merde. » Le fait que Pepper soit là le rendait un peu mal à l'aise. Elle savait ce qu'il avait ressentit pour la jeune femme, elle savait comment il avait été après son départ. Elle le connaissait bien assez pour savoir qu'il n'était pas le salopard que Hayley était en train de présenter, mais le dire n'était pas la même chose. Ils ne ce parlaient plus parce qu'il avait embrassé Hayley et incapable de lui mentir, il lui avait dit toute la vérité, alors dire devant elle à Hayley qu'elle a toujours compté pour lui ne semble pas vraiment la meilleur des scènes. Pourtant il semble qu'il doivent le répéter pour la jeune maman qui ne veux toujours pas voir outre sa colère, et Nolan ce demande si elle arrivera un jour à voir la vérité au travers de ce nuage de colère qu'elle à a son égard. « Je ne veux pas qu'on ce batte, Aaron ne mérite pas de nous voir nous dechirer à longueur de temps. Mais sache que si tu m'empêche de faire ce que je pense être bien pour lui, je ne me laisserais pas faire. Ce n'est pas ce que je veux, et certainement pas ce que tu veux non plus mais tu ne peux pas continuer à me tenir éloigner de lui Hayley. Je viens à peine de le connaître, c'est mon fils aussi et toi mieux que quiconque devrais comprendre la peur qui m'habite, je ne veux pas le perdre. Je n'arrive pas à me dire que je peux le perdre à tout moment, et tu n'arrête pas de jouer contre moi sous prétexte que tu me hais, alors que l'on devrait ce soutenir face à cette épreuve. » Il plonge son regard bleuté dans celui de la jeune femme un instant. Comment ne peux pas t-elle voir l'évidence même ? Ce battre n'est pas la solution, bien sur si il faut en venir là il le ferra, mais ce n'est pas ce qu'il a envie. Elle ne supporterait pas une bataille juridique - dôme ou non - et il ne voulait pas lui affliger cela, mais elle ne pouvait pas le couper de tout droits envers son fils. Il vit une larme couler le long de la joue de la jeune femme et malgré toute sa colère il ne voulu pas cela. Il inspira à nouveau pour ce calmer, « Je veux juste profiter de mon fils Hayley, je ne veux pas te blesser croit moi.» Car cela n'avait jamais été son intention. Pourtant rien ne semblait fini. « Nolan, toi et moi on sait très bien que je n’ai jamais fait partie de cette famille. Je suis pas stupide, ni aveugle. Tu as peut-être des gens qui t’aiment autour de toi mais moi.. Moi la seule chose que j’ai c’est mon fils. Et que tu le veuilles ou non, rien n’y personne ne s’approchera de lui et surtout pas elle.. ta compagne. Je suis désolé mais c’est comme ça. Je te souhaite tout le bonheur du monde.. Vraiment.. » l'entendre dire cela a nouveau le fit lever les mains en l'air, comme si il était prêt a frapper quelqu'un, il serra les mains afin de ce calmer dans sa lancée. Hayley était dévastée certes, mais il ne pouvait plus entendre ses idioties. « Putain Hayley ! Bien sûr que tu est aveugle tu t'évertue tellement à me détester que tu crois des choses qui sont fausses. Que tu le veuille ou non, on fait partit de cette même famille, et tu ne vois pas que j'essaye de faire en sorte d'être a tes côtés et que tu me repousse ? Tu n'est pas toute seule, et je suis désolé si tu l'a été avant mais ça n'a jamais été mon intention. Je te l'ai déjà dit, tu n'est pas seule, je suis là ...» déclare t-il d'une traite. Il la laisse acceuillir l'information, espérant que cette fois elle a comprit car si elle ne l'a pas fait il ne sait plus comment lui faire entendre raison. Et si il tente toujours de lui faire comprendre les choses, il n'en peux plus non plus qu'elle parle de Pepper de cette façon. « Pepper n'a jamais cherché a approché Aaron, a vrai dire elle venait vraiment me parler et tu a été claire, tu ne veux pas qu'il la rencontre et même si je ne suis pas d'accord avec ça, je respecte ta décision.» C'était dur de déclarer cela, mais il devait bien admettre qu'il n'avait pas le choix. Bien sûr qu'il voulait que Pepper rencontre Aaron, c'était évident et il espérait qu'elle comprenait. Il ne pouvait pas ce battre avec Hayley sur tout les fronts et être en permanence contre elle. Et malheureusement pour le moment, la personne qui comptait le plus c'était Aaron. Il osa espérer que Pepper comprenne ses paroles. Hayley vit rouge quand Pepper lui fit comprendre qu'elle devait arrêter de voir le mal chez les gens, aussi ce tourna t-elle rapidement vers la jeune avocate. Nolan ne pouvait pas ce placer entre elles, car ce serait empiété sur le terrain de Pepper qui était capable de ce débrouiller avec Hayley mais il écouta attentivement les dires de son ex-petite amie avec attention histoire de pouvoir intervenir à nouveau si Pepper en avait besoin. « Tu veux dire le pire chez toi ?! A ce que je sache je ne suis pas celle qui est en cloque et qui ne sait pas qui est le père hein ?! Tu vas trouver ça probablement méchant mais je n’arrive pas à te trouver de qualités. J’ai peut-être ruiné ma vie en fuyant loin de Nolan.. Mais moi je sais faire des sacrifices pour les gens que j’aime. Nolan n’aurait jamais été heureux avec moi parce que la seule chose qui le rendait heureux c’était toi.. Mais toi tu sais quoi j’espère vraiment que vous et votre bébé vous serez heureux et j’espère aussi vu que tu es une si bonne personne que tu ne te rejouisses pas de mon malheur. Félicitation Nolan, Aaron ne restera pas longtemps dans les parages mais au moins tu auras un autre enfant pour te consoler. Si Aaron disparaît vous ne me verrez pas longtemps. Je ne ruinerez pas votre malheur ne vous en faites pas. Mon fils c’est ma vie et si il meurt je disparaitrais aussi vite que lui ne vous en faites pas... Longue vie à vous deux. » Si Hayley était en larmes, Nolan lui ne bougeait plus d'un pouce, le visage rivé sur celui de Pepper. Il aurait voulut être capable de rassurer Hayley à cette instant, il aurait voulu être capable de continuer à tenter de lui faire comprendre qu'elle avait tout faux mais il en était clairement incapable à cet instant présent. Pepper était ... Il avala difficilement, tentant d'assimiler comme il se devait les choses qui venaient de ce dérouler. Pepper ce tourna vers Nolan tandis que celui-ci ne semblait pas capable de respirer. « C'est vrai ce qu'elle dit ?» Les deux femmes qui avaient marqué sa vie allaient finir par le tuer.

_________________
    After all, how can you run from what's inside you?

Revenir en haut Aller en bas
Pepper A. Cooper-Stanton

Pepper A. Cooper-Stanton

+ Arrivé(e) le : 08/09/2013
+ Messages : 311
+ Pseudo : Maman Dragibus
+ Double compte : Minah <3
+ Avatar : Katie Cassidy
+ Crédit(s) : ava par shiya ; gif sur Tumblr

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptySam 3 Mai - 22:49

La dispute qui se jouait devant elle avait des allures de match de tennis. Nolan et Hayley se renvoyait tour à tour la balle, et chacun avec un peu plus de violence à chaque frappe. Et Pepper le savait, sa présence n’adoucissait pas du tout les frappes de la jeune mère. Hayley semblait tellement persuadée d’être une victime dans cette histoire que s’en était totalement rageant et frustrant. Pepper ne voulait même plus chercher à se défendre. Pour quoi faire ? Elle avait déjà pu constater que la blonde avait décrété que Pepper était la cause de tout ses malheurs, peu importe ce qu’elle pourrait dire. Et Pep n’avait tout simplement pas envie de se battre contre elle. Elle était fatiguée. Entre les nausées et la déprime, elle avait bien autre chose à faire que de supporter une mère hystérique. Elle voulait juste pouvoir parler tranquillement avec Nolan. C’était vraiment trop demander. Il lui semblait alors qu’il ne lui restait alors plus qu’une seule solution, partir en espérant que cela calmerait un peu Hayley. Elle demanda tout de même à Nolan s’il pouvait la rejoindre à la cafétéria plus tard. Mais il n’eut même pas le temps de lui répondre, qu’Hayley se décidait à enchainer de nouveau sans même voir le cesser le feu que Pepper tentait de mettre en place. « Je ne m’attendais à rien. Je n’attends plus rien de toi Nolan. Vis ta vie. Vie là et aussi loin que tu le peux de nous. Je me batterais pas avec toi et avec ta nouvelle conquête ou peu importe ce qu’elle est. Tu sais pourquoi j’ai prit cette décision mais tu ne veux pas l’entendre. Tu es toujours aussi égoïste. Lui avoir donné ton nom ne te donne aucun droit et crois moi à partir d’aujourd’hui ce sera comme ça. Tu peux venir le voir. . Profiter de ton fils mais tout ce qui est légal cest moi qui m’en charge. Ce que je veux ne compte pas. En colère ?! Bien sur que je suis en colère. Tu n’es qu’un sale menteur. Tu m’avais vendue du reve. Tu m’avais dit qu’on passerais notre vie ensemble. Et au premier obstacle tu as même pas les couilles de venir me récupérer et de comprendre le sens du problème. Le jour ou tu ne m’as pas couru après moi c’est le jour ou tu as choisit de ne pas faire ta vie avec moi alors a quoi bon avoir une vie de famille ensemble ? Je pensais que tu m’aimais.. Mais j’avais tord. Aaron doit vivre. Et sa maladie ne se guérira pas en allant dehors. Tu le sais très bien. » Pour peu, Pepper en serait restée sur les fesses. Ca c’était de la tirade, avec un beau mélange de tout et n’importe quoi. Du moins c’est comme ça que le voyait la brunette. Hayley semblait mélanger son passé avec Nolan et la situation actuelle. Comme si elle avait cumulée tout au cours des années et que tout sortait d’un coup, sans suite logique. Ou elle s’appliquait tout simplement à détester Nolan. Et Pepper aussi par la même occasion. « Je n'en peux plus Hayley, j'en ai marre de t'entendre me traiter de menteur, de t'entendre me dire que j'ai brisé ton coeur ou tes rêves ou quoi que ce soit. C'est faux et tu le sais aussi bien que moi, on étaient deux dans l'histoire et que tu le veuille ou non, on à des torts tout les deux. Mais ne t'avise plus de dire que je m'en foutais de toi, parce que ce n'est pas vrai merde. » Pepper ne voulait pas entendre ça. Elle savait que la blonde avait compté pour lui, mais ce n’était pas pour autant qu’elle voulait l’entendre encore. Cela ne faisait que réveiller une jalousie qu’elle avait caché pendant longtemps. Tellement bien caché, que ce n’était que récemment qu’elle s’était rendu compte de ce que c’était. Et elle n’aimait pas vraiment cette part d’elle-même qui détestait Hayley tout simplement parce qu’elle avait partagé quelque chose avec Nolan. Ce n’était pas vraiment une partie flatteuse de sa personnalité. Elle ne se savait pas jalouse et possessive, et avait bien du mal à faire avec. « Je ne veux pas qu'on ce batte, Aaron ne mérite pas de nous voir nous dechirer à longueur de temps. Mais sache que si tu m'empêche de faire ce que je pense être bien pour lui, je ne me laisserais pas faire. Ce n'est pas ce que je veux, et certainement pas ce que tu veux non plus mais tu ne peux pas continuer à me tenir éloigner de lui Hayley. Je viens à peine de le connaître, c'est mon fils aussi et toi mieux que quiconque devrais comprendre la peur qui m'habite, je ne veux pas le perdre. Je n'arrive pas à me dire que je peux le perdre à tout moment, et tu n'arrête pas de jouer contre moi sous prétexte que tu me hais, alors que l'on devrait ce soutenir face à cette épreuve. » Pepper n’avait pas non plus envie de les voir se soutenir. Parce que se soutenir, cela signifiait également se rapprocher. Mais c’était encore sa jalousie qui parlait. Qui était-elle pour dire qu’elle n’aimait pas ça ? D’ailleurs elle n’ouvrit pas davantage la bouche. Ce qui se passait était bien trop sérieux pour qu’elle se permette de laisser libre court à sa jalousie. Aaron avait besoin de ses deux parents. Elle avait été une petite fille privée de son père, elle ne souhaiterait cela à personne. Pas même à Hayley qui semblait être à ce moment précis la personne qu’elle aimait le moins au monde. Mais Aaron méritait mieux que de voir ses deux parents se battre comme des chiffonnier. « Je veux juste profiter de mon fils Hayley, je ne veux pas te blesser croit moi. » L’entendre dire qu’il voulait passer du temps avec son enfant brisa un peu plus le cœur de Pepper. Nolan semblait si désespéré de voir Aaron disparaitre petit à petit. Elle n’aimait pas sentir une telle souffrance chez lui. Mais Hayley ne sembla pas la voir, puisqu’elle reprit de plus belle. «  Nolan, toi et moi on sait très bien que je n’ai jamais fait partie de cette famille. Je suis pas stupide, ni aveugle. Tu as peut-être des gens qui t’aiment autour de toi mais moi.. Moi la seule chose que j’ai c’est mon fils. Et que tu le veuilles ou non, rien n’y personne ne s’approchera de lui et surtout pas elle.. ta compagne. Je suis désolé mais c’est comme ça. Je te souhaite tout le bonheur du monde.. Vraiment.. » Elle n’avait pas déjà dit qu’elle n’irait pas voir Aaron ?! Hayley était vraiment une tête de mule, bloquée sur la même idée, inlassablement. « Putain Hayley ! Bien sûr que tu est aveugle tu t'évertue tellement à me détester que tu crois des choses qui sont fausses. Que tu le veuille ou non, on fait partit de cette même famille, et tu ne vois pas que j'essaye de faire en sorte d'être a tes côtés et que tu me repousse ? Tu n'est pas toute seule, et je suis désolé si tu l'a été avant mais ça n'a jamais été mon intention. Je te l'ai déjà dit, tu n'est pas seule, je suis là ... » Peut-être que Hayley cherchait juste ça, à ce que Nolan répète qu’il était là pour elle devant Pepper. Sinon la brune ne voyait pas pourquoi elle l’avait empêcher de partir. Elle n’avait pas vraiment besoin d’entendre tout ça, non pas du tout. Et elle commençait à en avoir marre d’être une spectatrice silencieuse. Elle aussi pourrait finir par perdre patience. « Pepper n'a jamais cherché a approché Aaron, a vrai dire elle venait vraiment me parler et tu a été claire, tu ne veux pas qu'il la rencontre et même si je ne suis pas d'accord avec ça, je respecte ta décision. » Pour dire la vérité, Pepper n’avait jamais vraiment penser à rencontrer Aaron. Après tout, elle avait bien d’autres chats à fouetter. Mais savoir que Nolan aurait aimé qu’elle le rencontre lui procura quand même un peu de réconfort. Mais elle comprenait bien, qu’il fallait bien laisser certaine décision à Hayley, surtout que celle-ci semblait lui tenir vraiment à cœur. Pepper lui glissa tout de même qu’elle ferait mieux d’arrêter de voir le pire chez les autres, prenant enfin la parole. Mais si elle avait surtout dit ça en pensant à toutes les horreurs qu’elle disait sur Nolan, Hayley sembla interpréter ses paroles à manière. « Tu veux dire le pire chez toi ?! A ce que je sache je ne suis pas celle qui est en cloque et qui ne sait pas qui est le père hein ?! Tu vas trouver ça probablement méchant mais je n’arrive pas à te trouver de qualités. J’ai peut-être ruiné ma vie en fuyant loin de Nolan.. Mais moi je sais faire des sacrifices pour les gens que j’aime. Nolan n’aurait jamais été heureux avec moi parce que la seule chose qui le rendait heureux c’était toi.. Mais toi tu sais quoi j’espère vraiment que vous et votre bébé vous serez heureux et j’espère aussi vu que tu es une si bonne personne que tu ne te rejouisses pas de mon malheur. Félicitation Nolan, Aaron ne restera pas longtemps dans les parages mais au moins tu auras un autre enfant pour te consoler. Si Aaron disparaît vous ne me verrez pas longtemps. Je ne ruinerez pas votre malheur ne vous en faites pas. Mon fils c’est ma vie et si il meurt je disparaitrais aussi vite que lui ne vous en faites pas... Longue vie à vous deux. » Si des regards pouvaient tuer, pas de doute que celui que Pepper jetait à Hayley le ferait. Comment pouvait-elle balancer sa grossesse comme ça ? Et en plus, en se plaçant encore en victime. Cette fille devait se prendre pour une martyr. Pepper avait d’ailleurs bien quelques répliques cinglantes à lui lancer, mais elle préféra l’ignorer. Après tout, Hayley ne méritait plus que ça, qu’on l’oublie à l’instant. Elle se tourna alors vers Nolan. Parce que s’il y en avait bien un à qui cette nouvelle allait faire un choc, c’était lui. « C'est vrai ce qu'elle dit ? » Pepper se mordilla la lèvre inférieur, tentant de réfrénée son cœur qui semblait vouloir sortir de sa cage thoracique. Ce n’était pas vraiment comme ça qu’elle avait voulu lui annoncer ça. Elle voulait prendre son temps pour le faire, faire les choses bien. Et voilà que Hayley lui coupait l’herbe sous le pied. « Oui. » Et voilà qu’il ne lui restait plus que ça à répondre. Un simple oui. Et dire qu’elle avait tout un discours en tête. « Quand je suis venue te voir la dernière fois, j’avais rendez-vous pour ça. J’étais venue te voir avant pour t’en parler et puis … » Pas la peine de trop s’appesantir sur le sujet, ils savaient tout les deux ce qui s’étaient passés ce jour-là. « J’ai eu les résultats aujourd’hui. Et je suis venue directement pour t’en parler. » Pas la peine de dire merci Hayley d’avoir tout gâcher ! Elle prit alors une profonde inspiration. Elle n’avait jamais eu aussi peur de la réaction de quelqu’un, elle le savait, comment Nolan prendrait les choses pourraient tout changer. « Je suis enceinte. De huit à neuf semaines. »  Ses yeux s’embuèrent alors de larmes. C’était ses huit ou neuf semaine qui faisait toute la différence. Qui faisait qu’une grossesse qui aurait pu être une merveilleuse nouvelle, devenait la pire des nouvelles. Et si les larmes avaient afflué au bord de ses yeux, s’étaient aussi parce qu’elle savait que ses dates feraient comprendre à Nolan qu’il pouvait être le père, tout comme Maxim pouvait l’être. Pour autant, aucun larmes ne glissa sur ses joues. Pepper les retiendrait aussi longtemps qu’elle pourrait. Pas la peine de donner à Hayley la satisfaction de la voir pleurer.

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Brown

Nolan Brown

+ Arrivé(e) le : 13/09/2013
+ Messages : 1255
+ Pseudo : FOOLISH BLONDIE (tica)
+ Double compte : Rosalyn Winters (+) Ange Pots
+ Avatar : Stephen Amell
+ Crédit(s) : starchild (avatar) tumblr (gifs)

THE WORLD AS I SEE IT
+ CARNET D\'ADRESSE:
+ PENSE BETE:
+ DESIRS CACHES:

≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight EmptyDim 1 Juin - 12:45

RP FINI

_________________
    After all, how can you run from what's inside you?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty
MessageSujet: Re: ≈ we gonna be lost if we continue to fight ≈ we gonna be lost if we continue to fight Empty


Revenir en haut Aller en bas

≈ we gonna be lost if we continue to fight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

NO WAY BACK :: FORT BLISS :: SHADY GROW WAY :: STRATFORD CITY HOSPITAL-
Sauter vers: